Ca construit au Vieux-Pays de Tremblay : 120 logements en zone de bruit . La Poste, elle, va en faire 60 sur l’ancienne ferme “Zaffani”

Le chantier des fouilles archéologiques, avant-hier, au Vieux-Pays

Ça se passe au Nord du Vieux-Pays de Tremblay. Sur un terrain acheté par la ville à Marcel Dumesnil, 84 ans, natif du Vieux-Pays et figure locale. Depuis le temps qu’il voulait le vendre, Marcel, ce terrain situé derrière chez lui, en face du cimetière ! Mais y’avait un hic : le terrain est situé en zone C du PEB, donc “inconstructible” pour des logements car le “règlement” dudit PEB interdit les lotissements et toute forme d’habitat groupé.  Toutes ? Non…

Par un tour de passe-passe dont l’administration française a le secret, les constructions “nécessaires à l’activité de l’aéroport”, ou “les immeubles d’habitation directement liés ou nécessaires (admirez la litote, ndlr) à l’activité agricole” y sont autorisés.

Plusieurs constructions “groupées” ont ainsi vu le jour ces dernières années, dans les zones C, à l’instar de la cité du Cornet, au Mesnil-Amelot, qui abrite les appartements des policiers de la PAF, qui peuvent quasiment voir la moustache du pilote… Et ainsi, les résidences pour jeunes travailleurs, comme il s’en est construit à Roissy-Village, de même que les “résidences hôtelières” meublées, qui ne sont en fait que des appartements “déguisés”.

C’est une résidence pour les “jeunes travailleurs” qui sera construite sur le terrain de Marcel, par Logirep. Cette SA d’HLM avait déjà construit l’EPHAD (résidence pour personnes âgées dépendantes), toujours au même Vieux-Pays, toujours en zone C…

Les fouilles se terminent en septembre  (parait qu’on a trouvé des trucs du haut Moyen-age) et le chantier des 125 logements (studios, F2) devrait commencer dans la foulée, pour une livraison 15/18 mois plus tard.

60 logements en accession pour La Poste

sniff, mon ancien bureau, juste à gauche du pigeonnier...

Dans le même temps,  La Poste (avec son Logipostel) a signé avec la ville de Tremblay (qui avait acheté le terrain dans des conditions … rocambolesques, voir BN 24) une convention portant sur la construction de logements  pour ses agents sur l’ancienne Ferme Zaffani, en face de l’église St-Médard. Toujours en zone de bruit… Enfin pas vraiment car la limite  de la zone C à cet endroit précis, a été reculée de quelques mètres il y a peu… 60 logements en accession à la propriété, dont quelques “maisons de ville”. La “résidence du Vieux Pigeonnier” ça s’appelle déjà. Vous verrez les détails ici. Un endroit que nous connaissons bien puisque nous y avons eu nos bureaux pendant 8 ans…  C’est bien car visiblement (perspective) ils vont garder le pigeonnier.

L’hypocrisie continue. Ainsi, avec ces interdictions surréalistes du PEB, les policiers (avec leur famille)  les postiers, les vieux, les jeunes peuvent habiter de nouvelles constructions, mais pas les autres, y compris ceux qui travaillent sur l’aéroport (et ceux qui travaillent tout à côté).  Alors que le foncier est rare et cher, que les embouteillages sont de pire en pire dans la région aéroportuaire, on empêche les gens de construire à proximité . Kafka pas mort !

Réformons ! Gardons le PEB et laissons les gens construire, en faisant en sorte qu’ils reconnaissent une sorte de “servitude” liée à la présence du bruit de l’aéroport… Ça, c’est du développement durable !

EV (trop fort!)

Partagez cet article

Laisser un commentaire