Elections internes de l’UMP: Anthony Arciero et Jacques Kas candidats

Anthony, ici  au "campus" des jeune sde l'UMP, à Port-Marly, en aout dernier
Anthony, ici au "Campus" des jeunes de l'UMP, en aout dernier, à Port-Marly

Les élections cantonales ne sont prévues qu’en mars mais un autre scrutin se déroule actuellement à l’UMP. Les militants de Paris, des départements du Rhône, du Var, du Val-de-Marne et du Val-d’Oise ont jusqu’à samedi 9h pour élire leurs représentants au sein de leur fédération.

Anthony, étudiant en droit à Paris 13, est conseiller municipal à Survilliers (95)

Dans le «9-5», Anthony Arciero se représente pour conserver son mandat de délégué dans la 9e circonscription (Gonesse, Goussainville, Louvres, Roissy-en-France, etc.)  qui, en 2009, «a pris la tête des 577 circonscriptions de France en terme d’évolution du nombre d’adhérents», selon l’intéressé. Le jeune (il a 23 ans) conseiller municipal de Survilliers est opposé à Muriel Gautherin, une militante goussainvilloise.

Dans la 8e circonscription (Garges-Sarcelles), Jacques Kas, 27 ans, veut reprendre le flambeau de Marc Sonnet, qui n’a pas souhaité se représenter. Le candidat à l’élection cantonale de Sarcelles-nord-est a pour adversaire Elad Chakrina, un nouveau venu dans le microcosme politique.

Dans la 7e circonscription (Ezanville, Ecouen), la sortante, Isabelle Ivandekics, par ailleurs adjointe au maire de Domont, est la seule en lice.

L.L.

Partagez cet article

Laisser un commentaire