Paris Nord 2 se prépare pour les vingt prochaines années.

Paris Nord 2 compte aujourd'hui 500 entreprises et 18 000 salariés

Y’avait du beau monde, mercredi soir, dans les nouveaux locaux du GIE Paris Nord 2. C’est que son directeur, Hervé Chastagnol, avait invité beaucoup de personnalités à l’occasion de l’inauguration desdits locaux.  Spacieux, bien visibles (juste à coté de la gare RER, sous  un des 4 Restaurants inter-entreprises que compte le Parc), les nouveaux locaux sont un signe de la volonté du GIE de donner un nouvel élan au Parc en 1981.

Le nouveau siège du GIE Paris Nord 2
Le nouveau siège du GIE Paris Nord 2, gestionnaire du Parc

La réception a eu lieu dans le restaurant (voir à ce sujet de la restauration un film sympa, piqué sur le site du GIE , ci-dessous) . Outre les intervenants, il y avait environ 90 invités, dont le maire de Roissy, André Toulouse, accompagné d’Agnès Coudray (Roissy Développement), le 1er adjoint au maire d’Aulnay, chargé des affaires éco, Abdel  Benjana, 1er adjoint au maire d’Alnay, chargé des affaires éco, Hervé Dupont, DG de l’EPA Plaine de France, Élisabeth Le Masson et Martine Vachoux d’ADP, Hervé Mahot (SSDA), Vincent Ferra (Unibail), des dirigeants d’entreprises du Parc comme D. Poux (Brézillon) , des conseillers en immobilier  d’entreprise comme les excellents Éric Mathieu (Kéops), Bruno Leguay    (DBX) ou Thierry d’Horrer (JLL) …

Hervé Chastagnol a de l'ambition pour Paris Nord 2

Hervé Chastagnol a fait un discours  très remarqué dans lequel il annoncé que le Parc allait s’engager, dans les 20 prochaines années, sur une densification qui aboutira à un quasi doublement de la surface construite à ce jour (+ 1 million de m2) , ce qui n’est pas rien.   Je vous invite à lire ici l’intégralité de son intervention, bien faite et très instructive. Je l’ai déjà écrit, je me réjouis de l’action d’Hervé Chastagnol, qui connait bien le Parc et ses enjeux et qui fait partie des gens (comme moi) qui pensent qu’on doit avoir plus d’ambition en matière de promotion des atouts de la région aéroportuaire. Son implication dans les diverses structures du Grand Roissy, comme récemment Aérotropolis est réjouissante.

Un superbe film a été projeté. On vous le mettra en ligne la semaine prochaine.

François Asensi est intervenu ensuite, en tant que président de la nouvelle Communauté d’agglomération “Plaine de France”. Il s’est réjouit aussi du dynamisme de PN 2 et de sa future densification et a replacé le Parc dans l’ensemble plus vaste, ce qu’il nomme le “pôle d’innovation et d’échanges Plaine de France CDG”, dans lequel il place la ZAC en devenir “Sud CDG” (je ne crois pas le trahir, mais, en réponse à ma question, j’ai cru comprendre qu’il ne serait pas contre de l’appeler “Paris Nord 3”, ce qui, si ça se confirmait, serait un scoop). Il a souhaité l’accélération de la “Cité de l’Exposition” prévue par VIPARIS, message reçu par M. Robinet, DG  de la SIPAC, présent ce soir-là. Au final un discours très positif, consensuel et

François Asensi, député, président de la CA Plaine de France, a fait un discours très optimiste
Sylvain Vene, DGA de Socomie (Silic)

rassembleur: il fallait le souligner.

M. Nahon, vice-président de Roissy Porte de France et Nelly Roland, maire de Villepinte sont intervenus aussi. Puis ce fut le tour de M. François Delarue, PDG de l’AFTRP, créatrice et aménageur de Paris Nord 2, qui a dit tout le bien que pensait son agence sur les projets de densification, qu’elle sera amenée à accompagner. Enfin, Sylvain Vene, DGA de Socomie, l’opérateur historique de PN 2, qui représentait son PDG Philippe Lemoine,  président du GIE Paris Nord 2, a clos les discours, lui aussi sur une note d’optimisme.

Ca c'est moâ avec Martine Vachoux (ADP). Tout le monde m'aime en ce moment...

Tout le monde a été content, ensuite de rejoindre le cocktail. Ça discutait ferme, à droite à gauche et tout le monde avait le sourire. C’est bien.

EV


Paris Nord 2- La Restauration Interentreprises

Partagez cet article

Laisser un commentaire