Réunion de travail entre Roissy Porte de France et la nouvelle CA Plaine de France

François Asensi, Patrick Renaud et leurs collaborateurs, jeudi au siège de "Plaine de France".

Ambiance sympathique lors d’un point de presse donné à l’issue d’une réunion de travail entre les dirigeants des deux “intercos” désormais “sœurs”: les communautés Roissy Porte de France et Plaine de France. C’était jeudi dans les locaux provisoires de cette dernière, à Central Parc, à Villepinte.

Il s’agissait d’avancer sur la définition du futur CDT (contrat de développement territorial) que les collectivités concernées (les 2 Communautés plus les villes concernées directement : Roissy, Tremblay, Villepinte: RTV comme on les appelle maintenant) souhaitent signer avec l’État dans le cadre du Grand Paris.

“On a fait le point sur l’agenda politique et administratif sur le Grand Paris. On a une position commune sur tous les sujets de développement” a déclaré François Asensi, député (ex-PCF) et Président de la nouvelle Communauté d’agglomération Plaine de France (Tremblay, Sevran, Villepinte). Futures gares, barreau de Gonesse, mais aussi accès des populations à CDG , ainsi que les logements, les dispositifs ANRU, a précisé Patrick Renaud, tout cela est dans les tuyaux. Les deux dirigeants ont annoncé qu’ils allaient bien relancer  leur étude stratégique en commun. “Nous voulons bien sûr la réaliser avant que ne soit rendue celle en cours sur le “territoire du Grand Roissy” (mission Canepa Rebuffel) a bien insisté F. Asensi en indiquant que les deux Communautés rencontreront le préfet de Région M. Canépa le 20 décembre.

Goussainville, dont l’adhésion à Roissy Porte de France est imminente, sera associée au groupe. Et les deux présidents souhaitent que  Mitry-Mory et Compans les rejoignent dans leur démarche commune. Au-delà, le jeu est ouvert à tous, si j’ai bien compris.

Puisque le futur CDT prévoira notamment des équipements publics et des stratégies de développement j’ai posé la question de la nécessaire concertation avec les autres CDT qui devraient être conclus: notamment Gonesse-Val de France, “pôle” du Bourget …  En effet, pour ne prendre que ces exemples, il ne pourra pas y avoir partout des centres de formation sur “les métiers de l’aérien” ou encore de grand établissement de formation (de qualité !) hôtelière et touristique (qui manque cruellement dans notre secteur) partout …   J’ai cru comprendre que ça allait se faire…

Le DGS de Roissy Porte de France, M. Lochouarn, nous a précisé la nature des CDT, et fourni un texte explicatif, que vous trouverez bien utile en le voyant  ici.

Quant à la question d’une gare terminale du Métro Grand Paris au Mesnil-Amelot, elle n’a pas vraiment suscité de réponse, comme si la question gênait. On ne saurait trop conseiller ici aux responsables politiques du Nord Est Seine-et-Marne de prendre contact avec les deux Communautés évoquées ici.

En tout cas, l’ambiance était chaleureuse. C’était réjouissant de voir des dirigeants, pourtant d’opinions politiques très différentes, se mettre d’accord pour travailler ensemble au service de la population. Comme quoi, une fois les élections passées, on peut travailler ensemble. Je l’ai toujours dit…

On suit le dossier, vous pensez bien…

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire