Le Nord Seine-et-Marne en pleine forme avant hier soir. Grande unanimité politique pour “la gare du Mesnil”.

Près de 300  personnes avaient tenu à  participer à la réunion de la Commission du débat public sur le Grand Paris, au nouveau gymnase du Mesnil-Amelot. C’est un grand succès, dont le  maire, Alain Aubry, visiblement ému, s’est réjouit en accueillant la réunion.

Le président Leblond et Alain Aubry, maire du Mesnil-Amelot

A la tribune, c’est le président de la CPDP en personne, François Leblond qui officiait. C’était assurément un signe pour cette réunion qui n’était pas prévue au calendrier initial. En plus, comme l’a rappelé le président Leblond (très sympa, j’ai parlé avec lui à la fin) c’est la seule réunion qui aura eu lieu sur un site “sans gare” prévue. Il a par ailleurs annoncé que la CPDP rendrait son rapport plus rapidement que prévu: courant février au lieu de fin mars normalement.

C’est dire si la “gare” du Mesnil est sur les rails… Il faut rendre à César ce qui est à César:  la tenue de cette réunion est à mettre à l’actif d’Yves Albarello, député maire (UMP) de Claye-Souilly.  Auréolé  de sa fonction de rapporteur, à l’Assemblée nationale, de la loi sur le Grand Paris, le bouillant parlementaire a su convaincre la CPDP de l’intérêt d’une gare supplémentaire au Mesnil-Amelot.

Il y a eu, à ce propos, une petite polémique entre la droite et la gauche seine-et-marnaise sur la paternité de cette idée. Répondant, sur le mode de l’humour, à Vincent Eblé, (président PS du Conseil général 77), Albarello a apporté, à la fin de la réunion, une “attestation ADN”  comme quoi c’était bien lui le géniteur de la gare!

Toute la classe politique du secteur était là. Tous les maires, présidents, vice-présidents et

Yves Albarello, député de Seine-et-Marne, maire de Claye-Souilly

abonnés au gaz (sauf Mitry, dont les vœux se déroulaient en même temps, ce qui devait bien arranger les édiles mitryens, car leurs positions sur le Grand Paris n’ont guère été comprises…), étaient là : Bernard Rigault, Bernard Corneille, Monique Papin, Jean-Louis Durand, M. Haquin, Marion Blancard, Jean-Claude Geniès … Et même Yves Duteil, le célèbre maire -barde de Précy-sur-Marne ! On peut pas tous les citer tous … Et même des aspirants- maire comme Laurent Barré, challenger de Monique Papin à Dammartin.

Je n’ai pas vraiment pris de notes, parce que d’une part chacun réclame un peu à boire et à manger et que les pauvres  (et patients) membres de la CPDP, ainsi que ceux de la Société du Grand Paris ne peuvent qu’écouter, mais voici mon impression générale. Tout le monde souhaite cette gare car, et c’est vrai, ca serait utile pour tous: le réseau du “Grand Huit”, ADP, qui pourrait ainsi gagner du terrain, et le Nord Seine-et-Marne (le département dans son ensemble même!) bien sûr. Ça serait une vraie révolution territoriale,  qui accélérera le développement économique, notamment la ZAE ! de la Chapelle-de-Guivry (mais il faudra trouver quelques 150 millions d’euros pour convaincre…).

Yves Albarello était dans une forme olympique, comme toujours. Il a fait une intervention péchue, enthousiaste (limite “surjouée”,) , pas polémique, en faveur du développement du territoire et de la gare.  Vincent Eblé, plus calme (il va être sénateur…) a fait une intervention dans le même sens. Tous les intervenants, à quelques exceptions près, ont fait des remarques positives, et on sentait, dans le public, une vraie ferveur pour les développements futurs… Alain Aubry était sur un petit nuage… Bernard Corneille a même parlé de “symphonie” , tant aucune note n’était discordante…

Aucune ? Voire…

Du côté gauche...

Tout cela était très bien. Jean Rebuffel, la cheville ouvrière (de plus en plus loin de la retraite…:=)  du ” Grand Roissy”  observait le débat, au fond de la salle, avec ses yeux toujours malicieux… Hommage à lui ! Tous les acteurs du “Grand Roissy” que je connais (je les connais tous) ne tarissent pas d’éloge sur son style, son empathie, son engagement à mener à bien l’étude en cours sur le Grand Roissy. Pour une fois, il y croient tous, André Toulouse le premier (qui a qualifié  Rebuffel de “Directeur du Grand Roissy”, hier soir lors de ses vœux)  mais aussi François Asensi …

Un (des!)  bémol (s) quand même sur le concerto seine-et-marnais d’hier soir . S’il y en a un qui aurait mieux fait  se taire, c’est bien l’ami de tout le monde, Roger Boullonnois, ancien maire de Saint-Mard, ancien conseiller général, ancien député (quand il avait suppléé J-F Copé) et à nouveau suppléant du patron de l’UMP.  Il a pleuré hier soir, comme certains, sur les années d’inaction publique pour le Nord Seine-et-Marne .  Mais, comme d’autres, et il faut le dire ici, il n’a jamais rien fait, ni dit, j’en témoigne à nouveau, de concret, pendant des années (pas même une  seule intervention en commission sur les textes de l’Assemblé nationale qui concernaient CDG, donc la région nord 77). Question interco : idem! Zéro pointé ! Alors qu’il était en position de le faire, avec toutes ses casquettes, il n’a rien fait pour rapprocher les trois Communautés de communes du canton de Dammartin, hormis serrer des louches, faire des blagues qui ne font rire personne, et créer un ridicule “syndicat mixte ” dont tout le monde s’accorde à dire qu’il ne sert à rien depuis le début (sauf Haquin, actuel président dudit, qui a ainsi l’impression d’exister quand son maître est dans sa piscine…).

L’ancienne majorité de droite du CG ne savait pas où était “Roissy” (hormis pour aller en vacances), le bon maire de

Des "cahiers d'acteurs" en pagaille ! Même Michelin (les pneus!) en a fait un...

Moussy-le-Neuf (il va m’en vouloir) a fait des réunions du SIEP (syndicat “d’études” et de “programmation” (!) pendant des années, mais il n’en est jamais sorti rien de concret, du moins publiquement (et c’est ce qui importe) . Les effets de manche de J-L Durand et son appel de Marchemoret, remisé quand la gauche a gagné … Et, pour fermer le ban, on calmera l’ardeur de l’excellent Yves Albarello, en lui rappelant que jusqu’aux dernières législatives, il ne situait guère le canton de Claye-Souilly dans l’aire d’influence du Grand Roissy…  Quant à Jean-François Copé, rappelons que les rares fois où il venait près de Roissy, c’était, tel un Blazy, pour réclamer ” le fret à Vatry” !  Tout cela n’est pas brillant et c’est de l’amateurisme…  (au passage, pour ceux qui en douteraient, la droite a plutôt ma sympathie).

Et il aura fallu la majorité de gauche au CG  pour que les choses bougent  ainsi que la nouvelle majorité de gauche (même avec l’espèce de néo-stalinien de service, caché) à la CC “Plaine de France” pour les dossiers, pourtant faciles, tant de la “piscine” que ceux de la ZAE intercommunale du Mesnil (la “Chapelle-de-Guivry”, qui devrait être pleine à craquer à ce jour), que la station d’épuration du même Mesnil soient débloqués après DES ANNÉES d’immobilisme.

Dans le même temps, et malgré le  discours de ses vœux d’avant-hier (à voir ici), la mairesse de Dammartin (PS, tendance “tout-le monde-il-est-bô-mais-y-a-plein-de-méchants, bonnes âmes et “FCPE”) ne s’est jamais intéressée ni au développement économique de sa ville (Laurent Barré, qui l’a rappelé dans l’avant dernier bulletin municipal, a raison), ni à l’interco, ni, c’est le comble, à réclamer une juste répartition des ressources fiscales avec la riche CC Plaine de France, pourtant à droite avant les dernières élections.

En fait, il s’est passé dans le nord 77 ce qui s’est passé dans l’Est du Val d’Oise avec le fameux “barreau de Gonesse” : ni la droite, ni la gauche se s’occupaient de rien… Et aujourd’hui, tout le monde accuse l’État ! MDR !

Bon, le principal c’est que maintenant les choses avancent, mais faudrait pas prendre les électeurs pour des amnésiques …

Bonne discussion, je l’ai dit, à la fin de la réunion, avec Vincent Eblé. Il est franchement pour le métro du Grand Paris, pour une vraie gouvernance sur le Grand Roissy et… contre le cumul des mandats quand tout le monde s’y mettra (et il n’a pas tort !).

Bon, ben j’vais pas m’faire des copains… Mais, chers lecteurs (et électeurs) : on a les élus qu’on mérite. Mettez-leur la pression !

EV

Partagez cet article

2 réflexions au sujet de “Le Nord Seine-et-Marne en pleine forme avant hier soir. Grande unanimité politique pour “la gare du Mesnil”.”

  1. La municipalité communiste de Mitry-Mory n’était pas représentée. Car encore une fois, cette ville vit sous cloche, comme une sorte de center parc cryptocommuniste. En tant que chef de file de l’opposition, j’ai été très satisfait de cette réunion. Beaucoup d’échanges intéressants et un formidable travail d’Yves ALBARELLO. L’opposition municipale travaille actuellement sur les sujets d’interco, du Grand Paris et du Grand Roissy. Elle fera connaître sa position très prochainement en étant force de proposition, d’évolution, et non d’inertie. Philippe LALOUE, CM UMP MITRY.

    Répondre
  2. Monsieur E; Veillon
    Vous parlez d’amnésie, vous ce qui vous guette c’est pire azheimer, je suis désolé de vous rappeler l’action de l’ancien CM du Mesnil (j’étais le délégué du maire Mr DROY)secrétaire du SIL du canton, avoir lancé l’étude entre autre du second LYCEE avec Daniel LEROY (1er adj à B. RIGAUD président du SIEP) j’ai l’impression que vous nous prenez pour des gogolles, la ligne et la gare de roissy date de 1976 avec son prolongement vers la chapelle en cervale avec son raccordement sur la ligne de Pais-Creil, suite à la construction de Roissy Rail, vous étiez en culotte courte? Il y a beaucoup de choses qui ont avensé dans le bon sens, pour la piscine ayez la decence et le respect envers Mr Droy qui fut un pionnier, des transports avec son action envers les CIF, la SNCF.

    Vous faite remarquer qu’il n’y a pas de gare au Mesnil, je vais encore vous contredir la gare de Roissy TGV elle situé sur quel territoir la gare 2 RER B elle est aussi sur le territoir du Mesnil. J’ai l’impression que ce qu’a fait la droite dans le Canton vous passe audessus de la tête, voir l’action du GAREN, pour JF COPE depuis son élection comme député avec R Boullonois étaient au moins tous les quinze jours sur le Mesnil, il est mesquin de votre part en affirmant qu’ils découvrent la zone aéroportuaire, là vous chariez, vous montrez votre mauvaise fois, pourtant on vous a toujours bien accueilli en mairie avec Monsieur DROY, bon espérons que la mémoire vous revienne, je tien à votre disposition pour tous commentaires et informations pour la période avant 2008, paix à son ame mais n’allons pas dénigrer l’ancien Président de C.C de la Plaine de France.

    Monsieur Veillon, je vous prie d’accepter mes salutations respectueuse.

    Daniel Maubourguet
    Clos des oliviers 1 villa 60
    Chemin du Carreyrou
    34350 Varas-Plage

    Répondre

Laisser un commentaire