La Seine-et-Marne signe avec ADP. “Notre heure est venue” a déclaré Vincent Eblé

MM. Cathelain et Eblé. Derrière : Gérard Eude, Elisabeth Le Masson et Bernard Corneille

La semaine dernière, à la Maison de l’Environnement de CDG, Vincent Eblé, président (PS) du Conseil général de Seine-et-Marne et Bernard Cathelain, Directeur général adjoint d’ADP, représentant le PDG, M. Graff, ont signé une convention de partenariat pour les 3 années à venir.

Vous pourrez voir cette convention ici, qui organise des actions de coopération dans les domaines du développement économique, des transports et déplacements, de l’insertion professionnelle, de la gestion de l’eau et de la préservation de la biodiversité.

Dans son allocution, Vincent Eblé a réaffirmé la stratégie territoriale de son Département qui prend désormais nettement en compte la plateforme aéroportuaire et son environnement proche (relire notre article ici pour comprendre). C’était enthousiasment de l’entendre…”Notre heure est venue! ” a déclaré le futur sénateur, faisant allusion aux retards de développement économique de cette partie de la Seine-et-Marne, mais aussi à la prise de conscience actuelle (assises de Roissy et conférence territoriale). Il a souhaité que cette convention (“une étape important de notre projet de territoire”) soit “le début d’une belle aventure”.

Bernard Cathelain avait été lui aussi enthousiaste, juste avant. C’est la première fois, a t-il remarqué, qu’ADP s’engage ainsi avec un département. Il a bien sûr évoqué le fort développement actuel et futur de la partie seine-et-marnaise de CDG (la moitié de sa surface). Il a rappelé que, malgré les multiples aléas (climatiques, politiques…) la croissance du transport aérien à CDG se situera à 2 ou 3% pour les passagers et 5% pour le fret pour les 5 prochaines années (en 2010, la croissance de CDG aura été de 0.4% au lieu des 4% espérés). Il a redit que l’aéroport était un outil formidable, le 7ème au monde et qui profite de l’attractivité de Paris. Il a aussi évoqué le CRE (contrat de régulation économique) qui prévoit 570 millions d’investissements (constructions et rénovations), ceci afin d’améliorer encore l’image de CDG (qui n’est pas toujours bien jugé…  a t-il ajouté en souriant)

Parmi les personnalités présentes: M. Gérard Eude, vice-président du CG 77, en charge des affaires économiques, Bernard Corneille, maire d’Othis et surtout conseiller général du canton de Dammartin, chargé du Grand Roissy (qui a beaucoup fait, nous en témoignons, pour faire avancer les choses, ces dernières années), le maire de Compans, Joël Marion. Et, du côté d’ADP Elizabeth Le Masson, déléguée “DD Nord”, Martine Vachoux, chef du pôle économique et social,  et M. Fontanel, directeur adjoint de l’immobilier.

Un pot sympathique a clôturé la cérémonie.

Notre avis:

C’est bien !

EV

Partagez cet article

2 réflexions au sujet de “La Seine-et-Marne signe avec ADP. “Notre heure est venue” a déclaré Vincent Eblé”

  1. Tout a fait d’accord avec Pivoine77. Ce we c’etait un ballet incessant d’avions au dessus de villeparisis.
    Quelqu’un peut il nous expliquer pourquoi svp.
    Merci d’avance

    Répondre
  2. Merci de prendre en compte dans cette convention les nuisances sonores de plus en plus présentes.
    J’habite à Villeparisis et cette ville constamment survolée jour et nuit ne fait pourtant parti d’aucun PGS.
    Il y a les avions de Roissy certes, mais de plus en plus d’avions du Bourget volant à basse altitude. Les jardins ne sont pas souvent calmes… Et les taxes foncières toujours très élevées.
    Les nuisances sonores d’avions sur Villeparisis pourront elles être un jour considérées.
    Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire