Colloque de “Ville & Aéroport” : Blazy et les rares “anti-Roissy” s’y risquent encore

L’association “Ville et Aéroport”, créée de toutes pièces par J-P Blazy , ex -député, et maire (PS) de Gonesse se risque encore, malgré ses contradictions, a initier un “colloque” (le dernier , dans un hôtel de Roissy en France n’avait réuni que… personne) intitulé comme c’est écrit sur l’image à coté. Vous pourrez voir ça ici (au passage, la foto de Jean Rebuffel sur la page est, à mon avis, abusive et je pense, mais je vais vérifier, que c’est une foto de RoissyMail) .

Ce “colloque” se passera, comme l’avant dernière “conférence de presse” (y’avait personne) de ladite association, à l’Assemblée nationale, lieu doit rêver Blazy toutes les nuits….  “Quelle politique aéroportuaire… bla -bla…”.

En fait, Blazy essaye, tant bien que mal, de se repositionner (dans l’espérance de se représenter aux élections législatives), par rapport à la question existentielle (pour lui) de l’aéroport . Il se souvient qu’il avait été élu pour la première fois en tirant à boulets rouges contre l’aéroport. Mais il a été battu ensuite par Paternotte (UMP) qui lui, malgré ses démêlés judiciaires (il est toujours mis en examen, presque 5 ans  après son affaire d’abus de faiblesse présumée, au détriment d’une vieille dame de Sannois, ville dont il est le maire),  avait eu une position plus équilibrée sur Roissy CDG. Position qui recueille l’assentiment majoritaire.

Du coup, le maire de Gonesse, toujours isolé, ne sait plus quel boulet rouge (avec lesquels il voulait tirer sur Aéroville, alors qu’il soutient mordicus  Europa City) tirer, et sur qui (ses boulets rouges se sont avérés à blanc…). En plus, il n’a plus de munitions.

D’un côté il est contre l’aéroport (il s’est réjoui -entre autres…- d’une manière totalement irresponsable, je l’avais souligné, de sa fermeture pendant le “nuage” islandais) et d’un autre , il vante les mérites de la situation stratégique (réelle) de Gonesse, à proximité de CDG, en “vendant ” la ville que ce soit pour la candidature gonessienne (où l’on a appris que le bruit n’était pas un problème)  pour accueillir Roland Garros, pour le projet global du Triangle, et récemment donc, pour Europa City.

Du coup , on comprend que l’intitulé de son “colloque” (auquel nous ne prendrons pas la peine d’aller, évidemment) soit carrément schizo, (faux-cul serait plus approprié)  : “quelle politique  aéroportuaire …? “.

Il serait temps  (à mon avis, il est trop tard depuis un moment ) que le maire de Gonesse se clarifie lui-même (ça tient du psy, je crois). Bref, il  fatigue beaucoup de monde, au sens propre du terme.

Put… ça va être dur pour les électeurs de la 9ème circonscription (dont je fais partie) l’année prochaine : entre lui et Paternotte…  La peste et le choléra c’est encore mieux…

Va falloir que je sois candidat, cette fois…Y zont de la chance que j’ai pas l’temps…

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire