WFS crée une fondation d’entreprise

Les multiples métiers aéroportuaires de WFS

WFS,  le groupe français leader européen des services aéroportuaires (10000 salariés dans le monde, sur 120 aéroports, 300 compagnies assistées, 580 M d’€ de CA) vient de créer sa propre fondation d’entreprise. Elle sera officiellement lancée le 27 septembre au Musée des Arts Forains  à Paris.

Vous pourrez voir, dans le document publié par WFS pour cette occasion, les motivations du groupe, déjà fortement impliqué dans des actions en faveur des jeunes des quartiers “sensibles”, dans la formation avec son “Airport College de Roissy CDG, en faveur du handisport, de l’emploi des “séniors” etc. En 2009, la ministre Fadela Amara avait rendu hommage à ces actions lors d’une visite sur le site de CDG (on y était, mais on avait  zappé le compte rendu : voir ici)

WFS est une entreprise aussi dynamique que … discrète. Voyez son site ici et aussi les pages fotos et videos qui montrent les métiers du groupe (une version en français ne serait pas du luxe). Elle est dirigée par Olivier Bijaoui, secondé par l’excellent Emilio Fernandez, vice-président.  Le “navire amiral” du groupe est situé à CDG où, depuis le rachat de France Handling , ses nombreux entrepôts occupent la quasi totalité de la zone Cargo 6 (sans compter la futur aérogare de fret, voir plus haut).

Zahia Gandolfo, lors d'une réunion du Rotary au musée du Bourget

Olivier Bijaoui présidera la fondation, et c’est Zahia Gandolfo qui en sera la directrice générale.

Zahia, qui a déjà passé 14 ans chez WFS, notamment comme directrice financière pour l’Europe et l’Asie, est très sensible aux questions de l’emploi et de l’insertion. Lectrice attentive de RoissyMail, elle est très connue dans le Grand Roissy.

Le site internet de la fondation sera mis en ligne le jour du lancement.  On vous en dira plus après ça.

Mais on salue déjà l’initiative.

EV

Voir pour info le site du Centre français des fonds et fondations

Et, pour mémoire, signalons la fondation d’ADP, créée en 2003.

Partagez cet article

Laisser un commentaire