Vigouroux, exclu de l’UMP, fait appel et… fait le buzz !

L'arrivée de Marine Le Pen au restaurant du Golf, lundi. A gauche, c'est A. Simonnot, le chef du FN 95

Eh ben dites donc, on vous l’avait dit que l’annonce de la liste FN “UMP” ferait du bruit. Depuis lundi, ça n’arrête pas. Denis Vigouroux, chef de file de l’UMP et conseiller municipal de Gonesse (mais on ne le présente plus) est sur toutes les télés, les radios, l’AFP, internet … Un vrai buzz (et RoissyMail a fait un bon scoop!).

Comme prévu il a été exclu de l’UMP, ou du moins “suspendu” en attendant un éventuel recours (il a 15 jours pour le faire). Et il fera appel, vient-il de me confirmer. “J’ai tué personne”, dit-il en rigolant, mais il me faut un motif”…

Je suis donc allé à la fameuse conférence de presse, lundi à 16h, qui se tenait (le lieu était secret…) au restaurant du Golf à Gonesse. Suis arrivé un peu en avance, histoire de voir la vedette du jour, Marine Le Pen. Je m’attendais à une arrivée grand spectacle, avec des gros bras,gardes du corps et tout l’toutim. Que nenni, elle arrive tranquillement, accompagnée notamment du secrétaire départemental du Front, Alexandre Simonnot, conseiller municipal de Taverny.

Denis Vigouroux, Marine Le Pen et Karim Ouchikh
Décontractée, Marine Le Pen...

Tout sourire, elle me salue. On rentre, elle prend un café… C’est que Vigouroux n’est pas là, il est en train d’être interviewé par France 3 dans sa pharmacie (voir le reportage et la vidéo ici). On monte dans la salle. Karim Ouchikh est là, tout sourire aussi et me salue. Je vois “Marine” en train de vapoter… Je savais qu’elle fumait beaucoup et je lui demande ce qu’elle pense de la cigarette électronique. “C’est super, me dit-elle, je fumais 2 paquets par jour et avec ça, je ne fume plus du tout depuis 2 mois”. De quoi m’encourager.

Insécurité culturelle

Arrive Vigouroux, autre vedette du jour. Dans la salle quelques sympathisants, des journalistes locaux, France 3, Vo News, le Parisien, la Gazette…  Ouchikh salue la présence de Simonnot puis fait une déclaration liminaire, un peu longue. Il dénonce d’emblée le “déclin de Gonesse depuis 18 ans”, l’insécurité grandissante, les armes à feu, puis attaque Blazy responsable selon lui du manque d’effectifs policiers (il en réclamait sous la droite et maintenant que la gauche est au pouvoir, c’est pas mieux, précise Karim Ouchikh). Il continue : la sécurité est son objectif n°1, mais dénonce aussi ce qu’il appelle “l’insécurité culturelle” (terme employé par des sociologues de gauche, affirme-t-il “et ils ont raison”). En fait, selon lui, il n’y a pas de politique d’intégration et on assiste à un repli communautaire, les gens se “ghettoîsent”…  Et encore: “vouloir vivre ensemble à Gonesse c’est possible”…

Contre Europa City?

Deuxième  échec de Blazy, toujours selon lui, un appauvrissement continu de la ville sur les plans économique, et sociologique… Et de dénoncer le chômage qui augmente, le manque de logement… Et même, surprenant pour un ancien adjoint aux finances, une perte de 500 000 euros dans le budget à cause du … départ de PSA (qui n’est pas encore parti, je me demande où est-ce qu’il a vu ce trou de 500 000). Et pêle-mêle, les zones industrielles déséquilibrées au profit de la logistique, plus de valeur ajoutée, la perte d’attractivité de la ville, en quasi faillite économique et sociale. Pourtant il ya des atouts concède t-il: les aéroport CDG et du Bourget, les autoroutes…  Ce qui ne l’a pas empêché plus tard d’annoncer, Marine confirmant, son opposition à Europa City… Lui veut faire de Gonesse une “Silicon Valley aéronautique”…

Marine Le Pen: “on est au centre de la vie politique”.

Denis Vigouroux s’est exprimé ensuite, en disant d’emblée que “Karim à une qualité politique qu’on ne trouve plus guère de nos jours”.  Il a des idées, lance le pharmacien. Nos intérêts se sont croisés… Et de dénoncer à son tour l’insécurité et le cloisonnement à Gonesse, la main-mise du maire sur les associations avec le “conseil locale de la vie associative”. Sur le plan purement politique,il se déclare comme le “seul légitime” à l’UMP à Gonesse, rappelle qu’il est membre du comité départemental…

Marine Le Pen est aussi intervenue, tout sourire, ravie de la situation, comme on pouvait l’imaginer.

Un Gonessien, annoncé comme ancien champion olympique (en 1972 à Munich m'a t-il dit) était là pour apporter son soutien ...

Il y a eu des questions, sur l’UMP justement. “J’invite M. Copé à nous rejoindre, se marre Vigouroux, comme ça il sera bien décomplexé” (allusion à Copé qui veut une droite “décomplexée”)… Un journaliste demande à Marine: “vous êtes comme Bayrou alors”? Réponse : oui, on est au centre de la vie politique, mais à un autre niveau.

J’ai posé une question pour comprendre comment Karim Ouchikh pouvait avoir passé 12 ans comme conseiller puis adjoint socialiste de J-P Blazy et dénoncer 18 ans de déclin (auquel il aurait participé, donc…). Pas vraiment de réponse, ni de Vigouroux quand je lui demande quelle était l’ambiance entre les deux nouveaux alliés à l’époque…  J’ai droit quand même à une “explication” comme quoi Ouchikh était un très bon adjoint aux finances, qui présentait un budget qui corrigeait les excès d’un autre adjoint aux travaux… J’ai pas bien compris…  En fait si…  Et les deux ont annoncé que leur liste comprendrait bientôt des gens de gauches: socialistes, communistes, et même “cégétiste”. Pas moyen d’avoir de noms.

Et je suis parti avant la fin.  Un peu … dubitatif. Une chose est sûre : il faudra autre chose que les discours habituels des adeptes du “politiquement correct” pour contrer cette liste qui, si elle surfe assurément sur des thèmes populistes et démagogiques, n’en portera pas moins,  avec un succès d’audience prévisible, des sujets populaires que “les autres” se refusent d’assumer…

EV

Voyez les reportages de VO News ci-dessous.


Le FN en embuscade à Gonesse par vonews95



Réaction Axel Poniatowski municipales Gonesse par vonews95

Partagez cet article

Laisser un commentaire