O’ Parinor en plein travaux d’extension et de rénovation. Le multiplex en construction

Le futur intérieur

Pendant qu’Aéroville compte les jours pour son ouverture (le 17 octobre), le grand centre commercial O Parinor d’Aulnay-sous-Bois se refait une beauté, pour ses presque 40 ans (le centre a ouvert en 1974).

Le mail en travaux, mercredi dernier

Après une première extension en 2008, le centre va encore s’étendre en 2013. Et, en même temps, l’existant est en train d’être complétement rénové. Un investissement de 50 millions d’euros (cinémas compris) de la part du groupe Hammerson,  gestionnaire du Centre.

Vous pourrez voir dans ce document le détail des travaux, mais aussi (et surtout) sur ce site dédié à l’avancée des travaux, fort bien fait et très humoristique.

Un pôle de restauration dès octobre et 14 cinémas en 2014

Bastien Leal, directeur du centre O'Parinor

Le mail est en train d’être rénové (sols, plafonds, aires de repos, nouveau services comme le cabinet médical, wifi gratuit…), la signalétique refondue… Le parking (qui en a bien besoin, les travaux de 2008 n’avaient pas été terribles…) va lui aussi être repensé et va se voir équipé d’un système moderne de “guidage à la place”. L’hyper Carrefour a de son côté, entamé également une rénovation et une diversification accrue de son  offre.

Du côté ouest, juste avant les futurs cinémas, un pôle de restauration  “cuisines du monde” va ouvrir en octobre avec 9 nouveaux restaurants dont un grand Hippopotamus.

En décembre va s’ouvrir, et ce sera une première en France, un grand magasin PRIMARK, la fameuse enseigne irlandaise, bien connue la-bas et dans d’autres pays européens pour ses habits de qualité, mais à  petits prix.

Et enfin, le chantier du futur multiplex d’UGC (14 salles de cinéma) est bien parti, mais il faudra attendre 2014 pour s’y faire une toile.

On se félicitera ici de ces investissements qui renforcent encore l’attractivité de la région aéroportuaire. Et un grand merci  à Bastien Leal, le directeur d’ O’Parinor pour la visite et ses explications.

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire