Pose de la première pierre du futur siège d’ADP à CDG

De g à dr : J-M Salvador, président d'Hervé, S.Sener, DG du groupe TAV, A. de Romanet, le préfet Riffaut

Cérémonie bien sympathique, mardi dernier, pour la pose de la première pierre du future siège d’ADP (revoir ici), qui sera opérationnel début 2017 à RoissyPôle Ouest (sur Tremblay, 93). Des personnalités de la plateforme (préfet, police, gendarmerie, douanes, Air France et autres entreprises), mais  aussi des élus avaient été invités par Augustin de Romanet, PDG d’ADP.

Le PDG d'ADP pendant son discours

Celui-ci a fait un court discours, évoquant la recherche d’architecture au sein des structures d’ADP (qui fêtera bientôt ses 70 ans), et en  rappelant qu’il était meilleur, pour un gestionnaire d’aéroport, d’être plus proche des ses clients (au lieu d’être à Paris 14, entre le cimetière du Montparnasse et les Catacombes, comme il a dit en plaisantant).

Nouvelle Maison de l’Environnement dans le futur siège

Le siège comprendra non seulement les bureaux d’ADP, mais aussi une nouvelle Maison de l’Environnement (il y a des réflexions en cours, on a appris ça, pour le devenir de l’actuelle). Et le PDG a annoncé un”club” des acteurs aéroportuaires, incluant les élus locaux, qui pourront s’y rencontrer facilement (même en buvant un verre au bar…). C’est une bonne idée!

Le futur siège, superbe (image ADP)

Le siège est  construit par deux entités: le groupe Hervé (dont le président, Jean-Michel Salvador était là, foto) et TAV Construction filiale du groupe aéroportuaire turc TAV, dont ADP est actionnaire (voir les explications ici) et dont le DG, Sani Sener assistait aussi à la cérémonie (foto).

[easyrotator]erc_78_1436641898[/easyrotator]

Parmi les élus on notait bien sûr la présence de François Asensi, député-maire de Tremblay, accompagné de son 1er adjoint Mathieu Montes, du maire de Roissy-en-France, André Toulouse, et d’Antony Arciero, conseiller départemental du Val d’Oise (accompagné de son binôme Isabelle Rusin, maire d’Epiais-lès-Louvres) qui représentaient le président Bazin, empêché. A noter que je n’ai vu aucun représentant du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, ni de … Hubstart…

Voyez ci-dessous ce reportage de VO News, dans lequel on peut voir Anhony Arciero (chargé de l’emploi au conseil départemental) déclarer que le siège d’ADP est  “bon pour le Val d’Oise” et “bon pour l’emploi”. Sauf que ledit siège est en Seine-Saint Denis (certes à quelque mètres du 95) et qu’il s’agira de transferts d’emplois et non de création. Allons! la venue du siège d’ADP est bon pour tout le Grand Roissy, cher Anthony !  Tout comme l’avait été l’installation du siège d’Air France (toujours à CDG, sur le territoire de Tremblay), alors à la gare Montparnasse (non loin du cimetière…). EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire