Fedex encourage les PME françaises à exporter

Dans une étude  qu’elle a commandée, Fedex constate que “68% des PME françaises passent à côté des bénéfices financiers liés
à l’exportation”. Et de chiffrer (on peut se demander comment cela a pu être calculé) à 647 000 euros le manque à gagner pour les PME qui n’exportent pas.  En Europe, ce sont les PME espagnoles qui exportent le plus  (49%). L’étude est intéressante, même si on peut se poser quelques questions: par exemple, si l’on en croit un des graphiques (page 13, ci-dessous),  les PME françaises n’exporteraient en Afrique que dans les seuls Afrique du Sud et Nigeria …

cliquez pour voir l'étude

On comprend bien l’intérêt du géant américain du transport à pousser les PME française à exporter davantage. Dans le communiqué qui annonce l’étude, Tim Horton-Mastin, Directeur Général Ventes France de FedEx Express, explique  : « Chez FedEx, nous accompagnons les PME pour supprimer les freins qui les empêchent de considérer les bénéfices liés aux exportations. Notre objectif est d’augmenter le champ d’action des PME avec lesquelles nous travaillons, celles qui veulent élargir le périmètre de leurs exportations et celles qui exportent pour la première fois. Pour faciliter le développement de leur activité à l’international, nous mettons à leur disposition des pages d’information dédiées aux PME et près de 3.000 spécialistes en commerce international de notre réseau sont prêts à les conseiller sur les réglementations douanières, documentaires et de conditionnement. » EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire