Petit-Grand Roissy : la “résistance” s’éssoufle”!

Beaucoup d'élus de la CCPMF ont été invités à déjeuner par J-F Copé, à la mairie de Meaux (foto piquée sur une page FB)

Dans le feuilleton intercommunal, et singulièrement dans celui du “Petitgrandroissy” (revoir ici), la “résistance”de ceux qui ne veulent pas des décisions de l’Etat (via la CRCI ) s’essouffle. Au début du mois, Jean-François Copé, maire de Meaux, président de la Communauté du Pays de Meaux, avait invité à déjeuner les maires de la CC Plaines et Monts de France (PMF), menacée de démantèlement et de fusion d’une partie d’entre elles avec les communautés de l’Est du Val d’Oise. A en croire le communiqué publié par PMF (à lire ici), Copé va intervenir et… on va voir ce qu’on va voir…  Il a donc reçu les maires concernés (tiens, Albarello n’était pas là. Son nom n’a pas été prononcé par Copé, mais il y a eu des allusions…  Faut dire qu’Alba soutient Bruno Lemaire et que Copé soutient… lui-même) dans sa mairie de  Meaux. Pathétique, quand on sait que Copé, quand il était député de l’ensemble (ou presque) des communes de l’actuelle PMF n’avait rien fait pour elles, et, pire, à chaque fois qu’il passait dans le coin, il voulait “envoyer le fret aérien à Vatry” (pour “lutter” contre le bruit), proposition irresponsable, démagogique et infaisable et qui aurait touché des centaines, sinon des milliers de personnes de ces communes qui travaillent, directement ou indirectement, pour le fret aérien. On peut (en tout cas je le fais)  légitimement rire des élus de gauche qui participaient à cette farce. Et Copé ne fera rien, évidemment.

MDR : ” le président reste-t-il toujours président jusqu’à l’élection du nouvel exécutif ? “

Plus fun encore (si c’est possible…), dans une lettre signée de Bernard Rigault (“moi, enfin président”) envoyé avant-hier au préfet de région, dans la perspective de la prochaine (et dernière, sûrement) réunion de la CRCI, lundi prochain, il lui pose une question très révélatrice : “le président (de PMF, ndlr) reste-t-il toujours président jusqu’à l’élection du nouvel exécutif ?” C’est délicieux et tout est dit dans cette question. Voyez-ça ici (en page 4).

Et revoyez ça ? .

Côté Val d’Oise, c’est le même pathétisme, peut-être pire même.

Une lettre vient d’être publiée (le 13 octobre), signée par Didier Vaillant, président (PS) de la CA Val de France, J-P Blazy, maire (PS) de Gonesse, député de la 9ème circonscription, Michel Aumas, maire (LR) d’Arnouville, Maurice Lefevre, maire (ex LR), de Garges-lès-Gonesse, et Jean-Louis Marsac, maire (PS) de Villiers-le-Bel, tous membres de la CA ( à noter que ni le député-maire PS de Sarcelles, François Pupponi, ni (l’excellent, je l’adore…) Jean-Pierre Herkat, maire (droite, SE) de Bonneuil-en-France, ne l’ont signée…). Elle est aussi adressée au préfet de région, dans la même perspective de la prochaine réunion de la CRCI. Et de redemander à nouveau la constitution d’un “pôle métropolitain” à l’échelle du Grand Roissy (avec les collectivités concernées du 93). Voyez la lettre ici.

Chop Chop

La vérité est simple: tout ce joli monde crie, comme un cabri “Grand Roissy, Grand Roissy”, mais ne veut le faire. Ce que veulent, dans un même esprit, Vaillant et Rigault, c’est rester présidents de leur marigot, et picétou. Et ils s’appuient sur leurs vice-présidents respectifs (du moins la plupart d’entre eux), qui savent qu’il n’y aura pas de place pour tout le monde, dans la future “fusion” (revoir ici) .Y’a des indemnités et des avantages, quand même… (on dit “chop chop” -manger- en Afrique).

Je reste persuadé qu’on peut, au dernier moment de la CRCI, obtenir un accord pour que les 37 communes de PMF viennent ensemble dans le futur “petitgrandroissy”. Les synergies, inévitables, avec les communes du 93 concernées (le “territoire 7″de la Métropole du Grand Paris) se feront, c’est sûr.

Voilà, ITE MISSA EST !  EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire