Les vingt communes de la CC Plaine et Monts de France n’iront pas dans le “Grand Roissy”

Le territoire de la future communauté d'agglomération

Ça y est. Le préfet de Région a tranché : la CC Plaines et Monts de France (PMF) sera bien “démantelée” : les 17 communes pressenties pour rejoindre la future CA (fusion avec les CA Val de France et Roissy Porte de France) seront bien dedans. Mais le préfet n’y a pas inclus les 20 communes restantes de PMF (qui en compte 37). La raison en est qu’il n’y a pas eu consensus après la réunion de la dernière chance du 29 octobre (revoir ici).

“Roissy Porte du Monde” ?

Les préfets du Val d’Oise et de Seine-et-Marne vont donc, incessamment (lundi normalement) prendre un arrêté  dans ce sens. On imagine que le texte va être peaufiné, car ledit arrêté sera tout de suite attaqué en justice par Rigault (il l’a d’ailleurs annoncé, voir ici) . Important, le secteur “petite enfance” sera sauvegardé. Et l’arrêté prévoira le siège de la nouvelle CA à Roissy-en-France (au siège de l’actuelle Roissy Porte de France et un nom provisoire (on parle de “Roissy Porte du Monde”, pas moins…)

Où iront les 20 communes ?

A cette heure (12h), on ne sait toujours pas. Vraisemblablement dans la CA du Pays de Meaux.

Le préfet de Région, tant qu’à faire, aurait pu…

C’est donc parce qu’il n’y a pas eu de consensus lors de la réunion du 29 que le préfet de Région a pris cette décision. Mais une question peut légitimement se poser. La formule à 17 ne faisant pas consensus non plus, pourquoi n’a-t-il pas prévu de déposer, comme il en a le droit, un amendement à la CRCI visant, tant qu’à faire, à inclure l’ensemble de PMF dans le nouvel ensemble ? Je lui poserai la question (si j’arrive à le joindre…).

Jusqu’au boutisme

Une chose est certaine: c’est que le jusqu’au boutisme de Bernard Rigault, aura, comme je l’avais annoncé, précipité le démantèlement. Que de temps et d’argent perdus ! Alors que le territoire du Nord Seine-et-Marne en a déjà tant perdu, de la faute de la plupart de ses élus (en particulier de Rigault) depuis de nombreuses années. A ce propos, j’invite ceux qui ne connaissent pas “l’histoire” d’une partie de ce territoire à lire (ou relire pour les autres, et les préfets concernés pourraient aussi le faire utilement je pense), l’article que j’avais écrit dans Bénéfice.net n°17 (décembre 2003). C’est consultable ici (pages 20 à 25). A la relecture je m’aperçois que j’étais optimiste… EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire