Moules-frites dégueulasses au Millenium Hôtel !

Hier matin, je reçois une pub par mail (ci-dessus) m’annonçant qu’il y a “moules– frites” (avec un S, ça va mieux, sinon c pas terrible non plus)  au pub de l’hôtel Millenium de Roissy-Village. Le midi, j’avais rendez-vous avec mes copains  Patrick  (RoissyCopy) et Emmanuel  (Paradisia) pour déjeuner. Où aller? Le choix est plutôt grand à Roissy… Du coup je pense aux moules-frites (avec toutefois, je m’en souviens, un doute…). C’est parti. On se gare dans le parking extérieur du Millenium, avec nids de poules, installations désuètes, ça sent le négligé (hôtel 4 étoiles quand même).

On s’installe et, comme toujours on discute beaucoup. La serveuse nous apprend qu’il ne reste plus que 2 portions de moules frites. Étonnant, quant on sait qu’il n’y avait pas grand-monde et que la pub avait été envoyée le matin… Bon, Manu prend autre chose. Les moules arrivent (péniblement) et on commence à les manger, tout en discutant. Dès le début, je vois qu’elles ne sont pas terribles, mais comme on discute… Au bout de la 4ème moule (à peine d’oignon, pas de persil) , je cherche un cuillère pour remuer le caquelon pour avoir le jus des moules.  Pas de cuillère, je prends un fourchette : pas de jus du tout ! Je regarde la tête des autres moules (beaucoup de coquilles étaient vides, ça arrive, mais là y’en avait plein…) toutes sèches, vieilles et rabougries.

Je demande à voir la serveuse, qui appelle le directeur de la restauration. Celui-ci arrive 10 mn après, je lui fais constater les choses. Il en convient tout de suite et est vraiment désolé (ce que j’apprécie, en général c’est la double peine…), en m’expliquant que “le chef n’est pas là aujourd’hui”. On ne paiera pas et en plus il nous offre gentiment des repas pour plus tard, ce dont on se contrefout. Pendant ce temps ma chaise se prend les pieds dans la moquette, décollée…  Le jeune directeur nous informe alors que l’hôtel va être rénové…  Je n’aime pas trop tripadvisor, mais voyez les avis

Je lui ai donné ma carte en lui demandant de prévenir le directeur de l’hôtel (Gilles, une vieille connaissance…), lui aussi absent ce jour, et que je trouvais ça inadmissible : rater des moules marinières, c’est impossible, même si on est un apprenti. Ben faut croire que si.. Il en a convenu. Mais ça en dit long… EV

scandaleux !

Partagez cet article

1 réflexion au sujet de “Moules-frites dégueulasses au Millenium Hôtel !”

  1. Nous on n’a pas eu de moule (un peu comme toi) mais on a la frite… et bientôt le menu de Noël, et ça me ferait plaisir un dernier repas avant mon départ en retraite.

    Répondre

Laisser un commentaire