Le Conseil de la future Communauté d’agglomération “Roissy Pays de France” comptera bien 105 membres

Cliquez pour avoir l'arrêté

Le préfet de région, M. Carenco a publié, dans l’arrêté ci-dessus, le nombre et la répartition, commune par commune (42 communes) des délégués au  conseil de la future CA Roissy Pays de France. 105 au total, comme nous vous l’avions annoncé. Le nombre de siège par commune est prévu par la loi, en fonction de sa population. Aucune ne peut avoir la majorité. Sarcelles ayant la plus grosse population (57499 hab), se voit dotée de 16 sièges. Derrière elle se trouve Garges-lès-Gonesse (41000) avec 11 sièges… Voyez le reste en cliquant sur l’arrêté. Les conseils municipaux doivent désigner les délégués.

La future CA Roissy Pays de France

La CA verra le jour officiellement le 31 décembre à minuit. Le premier conseil communautaire est fixé au 29 janvier qui devrait désigner le président et les vices-présidents. Il y aura 15 vice-présidents (alors qu’au total il y a 41 vice-présidents dans les 3 communautés, autant dire que les places vont être chères).  La loi prévoit qu’en attendant l’élection du nouvel exécutif, c’est la président le plus âgé des 3 communautés qui sera président par intérim. C’est donc Patrick Renaud, actuel président de la CA Roissy Porte de France qui le sera. Du côté administration, c’est la Directeur général des Services (DGS) de la communauté la plus peuplée qui assure la transition. Ce sera donc Nicolas Pavil, DGS de Val de France.

Qui sera candidat pour la présidence ?

L’élection pour la présidence de la nouvelle CA s’annonce compliquée. Patrick Renaud ne fait pas mystère de son intention de se porter candidat. Quant à Didier Vaillant, actuel président de Val de France, il s’était donné jusqu’à courant décembre pour prendre sa décision. Il semble qu’il ne l’ait pas prise encore à ce jour.

Que feront les communes de Seine-et-Marne ? Le préfet du Val d’Oise va recevoir la maire de Mitry-Mory

Jusqu’à maintenant, les élus concernés (des 17 communes rattachées) de la CC PLaines et Monts de France (PMF) ont adopté la politique de la chaise vide. Le 22 décembre les maires (pas tous…) sont allés manifester devant la préfecture à Melun, en déposant symboliquement leurs écharpes tricolores. Ils n’ont pas été reçus par le préfet, mais devaient être reçus hier par le sous-préfet de Meaux. Le site web de PMF continue néanmoins à diffuser des “informations” alarmistes et non fondées, comme on peut le voir ici. Mais la raison devrait l’emporter dans les prochains jours (c’est mon sentiment, du mois…). Charlotte Blandiot-Faride, maire (PCF) de Mitry-Mory vient d’envoyer une lettre au préfet du Val d’Oise pour lui demander audience et ainsi pouvoir avoir des réponses à ses questions. Le ton de la lettre (la voir ici) est plutôt ouvert, même si elle rappelle son opposition de principe au regroupement. Le préfet va la recevoir.

Bon. A suivre, en espérant que le bon sens l’emportera. En tout cas, c’est un épisode passionnant qui va s’ouvrir dans le Grand Roissy. EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire