Europa City, RoissyMail… Réponse à René Durand : faudrait p’têt pas déconner ! Viendez !

Je m’apprêtais, vers midi ce jour, à envoyer ce Roissymail 864 à nos … 6026 abonnés (ce n’est pas assez, faites tourner svp), lorsque je vois ce post de René Durand sur ma page Facebook. Je vois la foto de Hollande avec les patrons d’Immochan  et du groupe Wanda, que j’avais publié ici, dimanche dernier, en exclu, quand même (voir plus bas). Et du coup je lis l’article sur son blog (pour comprendre qui est René Durand, prenez le temps de relire ça, svp, ça vaut le coup).

Et là, je tombe sur le cul, carrément. Ce ne sont pas ses élucubrations “écolos” (tardives…) qui m’interpellent, mais ces deux choses extraites de son jus du moment :

UN : Les deux articles de Roissy Mail sont caractéristiques de ce qu’Eric Veillon sait faire et ce de quoi il vit : la publicité. Le prix de vente des espaces publicitaires dans ses supports détermine le niveau de promotion des opérations qui les achètent. Aucune illusion, le soutien du projet, comme la démolition des opposants, sont quelque part rémunérés. « Payez et vous serez loué ! » Cela dit, ses attaques contre les individus sont généralement méchantes et font preuve d’un grand mépris, mais nous connaissons tous le personnage qui est coutumier du fait.

On rappellera,  quand même, s’agissant de mépris, les “torchons masturbatoires” de ses amis opposants au Triangle de Gonesse (revoir ici).  Ça ne mériterait  pas de commentaires de ma part, mais comme quelques personnes liront son blog (on verra s’il met cette réponse sur celui-ci), quand même une mise au point:

ça va bientôt faire vingt ans que je fais ce boulot, en faveur du développement de notre région aéroportuaire, qu’on appelle désormais, et heureusement, le Grand Roissy. J’ai édité plein de choses à ce sujet (revoir ici) et, s’agissant de médias “gratuits” (rien n’est gratuit…), ils ont toujours été financés par la publicité et la promotion des acteurs locaux, tant privés que publics, qui ont toujours besoin de communiquer (et ils font bien) . Mais jamais au grand jamais, je n’ai conditionné (ni même pensé à) mes articles ou mes avis à la “publicité”. Si j’avais fait ça, je n’aurais été lu par personne (les lecteurs ne sont pas des cons) et je n’aurais pas vendu autant de pub ! C’est ce que René, retraité confortable (et ennemi de “l’argent”, sauf quand sa retraite confortable tombe tous les mois) , n’arrive pas à comprendre. Et c’est même le contraire : combien de fois ai-je été victime de chantages de la part de politiques locaux, du genre “on vous achète de la pub, mais faut nous faire des trucs bien”. Je pourrais en faire la liste, de droite ou de gauche…

S’agissant d’Europa City. Je soutiens ce magnifique projet depuis le début. Comme je soutiens tous les projets d’activités dans notre région aéroportuaire. Tous apportent de la richesse, des emplois, des affaires, des revenus (pour les communes, les départements, et les pauvres, René, les pauvres -dont tu te contrefous- etc.) dans ce territoire, longtemps marginalisé. Et, depuis longtemps, comme à des centaines d’autres, j’ai proposé à Europa City de faire leur promotion sur RoissyMail, ce qu’ils ont accepté volontiers, connaissant notre audience. Ils ne l’auraient pas fait, cela n’aurait rien changé sur ma position (au passage: ils ont interrompu leur pub sur RM le temps du débat public, je me demande pourquoi d’ailleurs, ce qui me fait un manque à gagner).

Ce que n’arrive pas à comprendre René Durand (mais c’est normal vu son background) , c’est que la multiplicité des annonceurs me permet une liberté totale d’expression: rien à voir avec son appartenance passée, qui a duré (comme Durand) au parti communiste français, dont il s’est défroqué sur le tard.

Deux: Je vais continuer, avec ceux qui le souhaitent, à porter des coups à ce type de projets, même sous les railleries et le français approximatif de Roissy Mail !

Alors là, c’est quand tu veux mon vieux, s’agissant de français approximatif. Je te propose un défi public: un dictée ? Moi j’écris tout les jours, toi tu  en fais un de temps en temps sur ton blog, peinard.

Mais bon, tu m’as mis en retard, et donc fais perdre de l’argent… (et t’as même pas répondu à mon sms, ni sur FB avant que je (n’, mais ça ça me gonfle, c’est comme foto) écrive ça (avec un français approximatif, bien sûr). Et tu ne perds rien pour attendre ! Non, mais !

Amitiés ! Et comme on dit dans la Meuse : viendez !   EV

voyez l'article de René Durand sur son blog ! Y'a aussi des bobo au Vieux-Pays de Tremblay

Partagez cet article

4 réflexions au sujet de “Europa City, RoissyMail… Réponse à René Durand : faudrait p’têt pas déconner ! Viendez !”

    • rires ! ben dans c’cas là, il vaudrait mieux… Encore que je préfère, tant qu’à faire, le dieu vengeur et impitoyable de l’ancien testament. J’aime pas trop tendre l’autre joue (mais tendre le pied au cul, oui). Salut Philippe !

Laisser un commentaire