Débat public Europa City : c’est long et ça part en vrille. “Dire d’expert”, UDI & co

Claude Brévan, présidente de la CPDP. Voyez cette vidéo de VO News. Ça vaut son pesant de cacahuètes

Le débat public, organisé (c’est obligatoire) par la CPDP, sur le projet Europa City, n’en finit pas.  Des réunions (mini ou pas) en pagaille, des moyens en pagaille, mais qui, comme d’habitude, s’étiolent (voir ce dernier article du Parisien sur le bus à impériale, avant-hier à Arnouville en fait quasiment personne n’était venu dans le bus). Un “débat public” qui dure depuis le 15 mars et qui s’arrêtera le 30 juin ! Trois mois et demi de débats habituels, organisé (c’est la loi) par la CPDP . Et payé intégralement par le porteur de projet, le groupe Auchan (ça dépassera le million d’euros…).

“Dire d’expert” sur les emplois créés.

Christophe Dalstein, directeur d'Europa City. Je trouve qu'il a bien du courage..

Voyez ça dans le reportage de VO news en haut, on y apprend que la présidente de la CPDP (qui n’aime pas beaucoup RoissyMail ai-je appris) demande un “dire d’expert” sur le nombre d’emplois qui seraient créés par Europa City (qui ouvrirait en … 2024). Une étude avait été produite par Europa City, fixant d’une manière incroyablement précise ce nombre d’emplois. J’avais eu l’occasion de dire à Christophe Dalstein que c’était maladroit de citer, à l’unité près, ce nombre d’emplois espérés. Donc il y aura une “contre-étude” faite par un “expert” (Madame Jesaistout pourquoi pas, elle est experte…). Comme si on pouvait prévoir le nombre exact à l’horizon 2024…  Idem pour les enseignes de la partie commerciale du projet.

Trop de concertation tue la concertation !

Je maintiens que la procédure “CNDP” est trop lourde. Revoyez ce que j’en avais dis lors d’une des réunions de la CPDP “Roissy-Picardie”. Je n’en retire pas un mot. Il faudrait imaginer une autre procédure, car celle-ci donne lieu à des postures, (et même des impostures: tout le monde est “expert”). Et des fantasmes ! Lisez le compte rendu (ci-dessous)de cette réunion à Goussainville ! On peut y voir des choses habituelles comme quoi il faudra privilégier les entreprises locales pour la construction (et donc écarter celles qui ne seraient pas “locales”. Ça me fait penser au temps, pas si loin que ça, où Air France signait des “conventions” avec les départements riverains, s’engageant à recruter localement. Ce qui était pure démagogie (et illégal au passage).

cliquez...

Sans parler de la récupération politique (politicienne plutôt).

lisez, c'est fantastique !

Témoin cette incroyable “tribune” récemment publiée par un certain Benjamin Chkroun, nouveau conseil régional (UDI ! Pauvre UDI). Ce Monsieur avait été parachuté depuis je ne sais d’où, dans le Val d’Oise pour être sur la liste “Pécresse-Von Euw) aux dernières régionales , au grand dam de la fédération UDI 95 (revoir ici) . Et il a été élu. Il en a bien le droit, mais venir après donner des leçons de territoire comme il le fait dans sa “tribune” en s’opposant à Europa City, c’est pathétique (la majorité du Conseil régional est favorable au projet, ainsi que TOUS les conseillers départementaux). Mais ça lui donne , comme à d’autres, les moyens d’exister. EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire