L’ancien maire (divers gauche) de Villeron, Christian Nahon condamné à 10 mois de prison àvec sursis pour prise illégale d’intérêt et faux et usage de faux

foto Le Parisien/ F. Naizot. Cliquez...

L’ancien maire (divers gauche) de Villeron (jusqu’en 2014) Christian Nahon a été condamné mercredi dernier à 10 mois de prison avec sursis, 4000 euros d’amende et 5 ans d’inéligibilité par le tribunal correctionnel de Pontoise. Pour “prise illégale d’intérêt et faux et usage de faux”, pas moins, dans la fameuse affaire de “l’appartement pas cher” (moitié prix)  dont il  avait bénéficié, en juin 2006, au sein d’une résidence de standing qu’il avait autorisée sur le territoire de la commune.

Cliquez sur la foto pour lire le compte-rendu (excellent) d’audience fait par Frédéric Naizot, chroniqueur judiciaire au Parisien 95 (qui a suivi de dossier depuis le début) qui résume bien  l’affaire.

Nous aussi avions suivi cette affaire de corruption (il faut appeler un chat un chat). Revoyez cet article de 2009 (après la mise en garde à vue de Nahon, quand il était encore maire) et celui-ci (2014) et encore celui-là (2015)

Même si je ne suis pas pour la mort du pécheur, je suis ravi de cette condamnation, dont on peut parier que l’individu (que j’ai bien connu) ne fera pas appel. Et je lui adresse ici tout mon mépris citoyen.

Notre pays crève de ces détournements ou “cadeaux” empochés par des élus (de tous bords, faut-il le préciser), qui sont légion et donnent une image exécrable de notre pays (qui veut faire la morale au monde entier) à l’extérieur. Et les instructions dans ces cas, même de flagrance, trainent, trainent…  Le petit voleur de supermarché, lui, est vite condamné, souvent lourdement.

Il faudra bien un jour que la loi, au-delà des condamnations pénales, stipule que tout responsable des deniers publics (notre argent à tous) pris définitivement la main dans le pot de confiture soit inéligible à vie. Mais… c’est mal parti…  EV

Voyez aussi un autre article de Frédéric Naizot, au cours de la procédure

Partagez cet article

2 réflexions au sujet de “L’ancien maire (divers gauche) de Villeron, Christian Nahon condamné à 10 mois de prison àvec sursis pour prise illégale d’intérêt et faux et usage de faux”

Laisser un commentaire