Sénatoriales : les grandes (et petites) manoeuvres. Alain Richard investi par LREM !

Les sièges tant enviés... Visitez le Sénat en cliquant (foto Sénat)

Les élections sénatoriales auront lieu le 24 septembre. Voyez ici les sénateurs sortants des départements qui nous concernent.  Les grandes (et petites) manœuvres ont bien commencé, même s’il est toujours difficile d’avoir des infos. Voici quelques news sur les 77 et 95, en attendant le 93 (où Vincent Capo-Canellas, sénateur sortant, va présenter une liste, voir ici).

En Seine-et-Marne (6 sièges à pourvoir), la République en marche (LREM), avait investi … Nicole Bricq (morte dimanche dernier d’une chute d’escalier), 70 ans, ancienne députée de Seine-et-Marne, ancienne ministre et puis sénatrice. Cela avait provoqué un tollé chez les Marcheurs 77, au point qu’elle a dû jeter l’éponge. C’est ainsi que Arnaud de Belenet, Président de Val d’Europe Agglomération, conseiller départemental, marcheur de la première heure (ce qui lui avait valu des représailles politiques, revoir ici) mène une liste LREM, LR Constructifs, UDI. Voir le communiqué ici.

Coté LR, c’est Anne Chain-Larché, (fille de l’ancien sénateur Jacque Larché), sénatrice sortante, qui conduit la liste (la voir ici).

Le renouvellement en marche : Alain Richard !

Dans le Val d’Oise (5 sièges) la surprise du chef, c’est l’investiture que LREM a donné à Alain Richard, né en 1945, sénateur PS sortant (mais passé à LREM à la dernière heure, en juin 2017), 42 ans de mandats divers, maire de Saint-Ouen l’Aumône, ancien ministre de la Défense etc. De quoi énerver beaucoup de monde, dont Didier Arnal, ancien président du Conseil général, Marcheur de la première heure (revoir ici), et qui avait fait acte de candidature auprès de LREM pour conduire la liste. Selon mes informations (de bonne source) Arnal est toujours dans la course et devrait conduire une liste, malgré tout. De son côté, le maire de Valmondois, Bruno Huisman, soutien d’En Marche dès le début, est fâché et envisage de mener une liste. L’exemple de Nicole Bricq a dû leur donner du baume au cœur…

Coté PS (ou ce qu’il en reste), c’est le premier secrétaire fédéral, Rachid Temal, qui a été désigné par les “militants” pour conduire la liste, au grand dam de Dominique Gillot, sénatrice sortante.

Pour LR, on sait depuis longtemps que c’est Arnaud Bazin, président du Conseil départemental qui mène la liste. Mais… Philippe Métézeau, vice-président du même Conseil, devrait se présenter (sans liste) au nom de l’UDI.

La date limite du dépot des listes est le 8 septembre. A suivre… EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire