Incroyable ! Benjamin Grivaux s’est déclaré “à titre personnel” contre Europa City !

image d'un projet d'hôtel (façon troglodyte...) sur Europacity

J’ai encore du mal à y croire !  S’exprimant devant une réunion du Medef à Paris, le 11 octobre dernier, le porte-parole du gouvernement (pas moins), Benjamin Grivaux a déclaré , comme le rapporte un article du Figaro : “Je ne crois pas – là je m’exprime à titre personnel et non en tant que porte-parole du gouvernement – au business model global du projet (…) Je ne sais pas s’il a évolué depuis deux ans, mais dans la construction du projet (…), c’était de mémoire 500 boutiques, beaucoup d’artificialisation des sols. Je considère qu’on n’est pas totalement dans l’air du temps et dans le sens de l’histoire avec ce type de projet”, a-t-il mis en avant en se disant “assez sceptique”. “Je ne crois pas en ce projet-là mais ça ne veut pas dire qu’il faut rien faire dans le Triangle de Gonesse”, dans le Val d’Oise, où le complexe doit s’implanter, a-t-il ajouté, plaidant pour “à en faire un lieu qui permette de faire de la couture entre des territoires qui s’ignorent et se tournent le dos alors qu’ils ont des problématiques très communes”.

Alors que le gouvernement soutient le projet !

Explication : il a été, de 2014 à 2016, directeur de communication du groupe Unibail (opposé lui aussi à Europa City) ! Voyez ce qu’en dit Wikipédia :

De 2014 à octobre 2016, il est directeur de la communication et des affaires publiques d’Unibail-Rodamco1. Sa mission consiste, selon le journaliste Vincent Jauvert, pour un revenu de 17 000 € mensuels, à « contrôler que personne au ministère des Finances ou au Parlement ne propose d’abolir » une niche fiscale favorable à l’entreprise2

Incroyable !! EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire