Eléctions municipales 2020 : c’est déjà dans la tête de beaucoup

Dépouillement à Epiais

Les prochaines élections municipales se dérouleront en 2020, en mars probablement (les dates ne sont pas encore fixées). Comme d’habitude, Roissymail va suivre ça de près. La plupart du temps, connaissant bien les communes du Grand Roissy, je fais des pronostics qui en général sont bons (sauf en 2014, où je me suis planté lamentablement  sur trois communes: Villeparisis, Puiseux-en-France et Survilliers). Prudence donc…

Plusieurs maires ont déjà annoncé qu’ils se représenteront : Jean-Pierre Blazy à Gonesse (maire PS depuis 1995) qui devrait normalement affronter Cédric Sabouret, conseiller municipal PS entré en dissidence. Bernard Corneille à Othis (maire DVG depuis 2008), Isabelle Rusin à Epiais-lès-Louvres (maire DVD depuis 2008), Hervé Touguet maire LR de Villeparisis depuis 2014, Yves Albarello, maire LR de Claye-Souilly depuis 1989.

Que fera André Toulouse, maire DVD depuis… 1977 ? Il entretient le mystère jusqu’à ce jour. Dans le village, les rumeurs persistantes disent qu’une de ses adjointes, Patricia Petit pour ne pas la nommer, se présenterait en dissidence. Elle m’avait démenti voici 2 mois. Je pense que Toulouse y retournera. Que fera Georges Delhalt, maire (DVG) de Le Thillay depuis 2001 ? Il n’ira “certainement pas” vient-il de me dire.

Et François Asensi, maire (FG) de Tremblay-en-France depuis 1991 ? Pas moyen de lui tirer les vers du nez…  Idem pour Alain Louis (DVG) à Goussainville depuis 2009. Et  on peut supposer qu’Alain Aubry maire (LR puis LAREM) depuis 2008 y retournera.

Rappelons, et c’est heureux, que les maires sont les élus préférés des Français. EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire