Eloge de Raja (Paris Nord 2), n°1 européen de l’emballage

les fameux tubes de Raja. Cliquez pour voir leur site ?

Une fois la carte du Grand Roissy imprimée, il était temps de commander les tubes qui vont servir à envoyer des exemplaires tout d’abord aux annonceurs, par la poste. Problème : pas moyen de retrouver la dernière facture de Raja, chez qui on a l’habitude de commander ces tubes bien pratiques, qui date de plusieurs années. Fallait pas se tromper sur la dimension… Du coup je me promène sur leur site (très bien fait). Je savais qu’on avait un compte chez eux, mais pas moyen de retrouver les données… Mais pas vraiment envie d’appeler au tél (0.009 centimes la minute, je ne comprends toujours pas comment certains sites marchands fassent payer les appels…).

Et là, miracle ! Apparait sur le site (comme ça se fait ailleurs) un “rajatchat” qui me demande si elle (c’était une femme) pouvait m’aider. Ben j’ai dit oui, merci…  Et en quelques secondes, elle trouve mes coordonnées et notre dernière commande… Joie… Efficacité, sympa, je remercie. Et passe commande dans la foulée, pour être livré. Déception malgré tout: je reçois un mail de confirmation pour une livraison le 28 décembre “au plus tard”. Super… Sauf qu’ on a pas été livré à cette date. Je retourne sur le site… Arrive le rajatchat… J’explique , en renvoyant le mail de livraison “au plus tard le 18/12…”. La dame, embarrassée, m’envoie carrément  paître, sans prendre le temps de vérifier, en disant que ce sont des mails automatiques. Ce qui était faux, évidemment. J’insiste pas. On devait être livré demain 02/01… On va voir…

Cet incident ne m’empêche pas de dire tout le bien que je pense de Raja, crée en 1954 par deux femmes, voyez sur cette page wikipedia l’origine du nom) , dirigée par Danièle  Marcovici. Je l’avais rencontrée à l’époque, quand je m’occupais du développement économique de la ville de Tremblay, dans leur établissement de Paris 19, au moment où elle avait décidé d’installer l’entreprise à Paris Nord 2, pour faciliter ce transfert. Aujourd’hui, c’est devenu une entreprise innovante, multinationale. C’est bien ! EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire