Les Guerres d’Afrique !

J’ai lu ce livre, dont j’avais trouvé l’existence par hasard. Beaucoup d’entre vous connaissent mon intérêt pour l’Afrique, dont j’ai la prétention de connaitre assez bien l’histoire, entre autres. Eh bien, à la lecture de ce livre (que je recommande vivement voir ici), écrit par Bernard Lugan, j’ai appris plein de choses ! Notamment s’agissant des colonies allemandes (Togo, Cameroun, actuelle Namibie, Afrique orientale) . Je croyais, jusque-là, qu’elles avaient été “confisquées” aux Allemands à la fin de la première guerre mondiale. Or, des guerres (ça a chauffé !) ont eu lien dès 1914 entre Allemands et les autres puissances coloniales dans ces territoires. Les Allemands ont tous été vaincus et le Traité de Versailles a confirmé la fin de l’empire colonial allemand.

L’ouvrage, très bien documenté (avec des cartes splendides et très pédagogiques),  et citant toutes ses sources avec précision,  évoque les guerres dans tout le continent depuis -5000, en plusieurs parties: avant les colonisations, pendant, après, après la fin de la guerre froide et les guerres actuelles.  Avec des détails qui font froid dans le dos !

Incroyable, je n’avais jamais entendu parler de l’auteur. Lorsque j’ai évoqué le livre à un de mes amis sur mon FB (perso), il y a eu un commentaire très agressif contre ledit auteur. Du coup je l’ai “googlelisé. ” Effectivement, sur le wikipédia qui lui est consacré, on voit que Bernard Lugan (né en 1946), professeur d’université,a été très controversé , c’est le moins que l’on puisse dire par certains de ses collègues. A cause des ses positions iconoclastes sur l’ Afrique (“aggravées” aux yeux de ses détracteurs  par le fait de ses sympathies politiques, il a été membre de l’Action française) il y a eu plein de procès, la plupart du temps intentés par lui. Selon wikipédia, il les  a tous gagné, y compris contre … le Canard Enchaîné (ce qui est rare). Voyez ce qu’il dit, notamment, sur le wiki : Entre 1990 et 2002, Bernard Lugan a intenté et gagné plusieurs procès pour diffamation à l’encontre de diverses publications et personnalités qui l’avaient qualifié notamment de « révisionniste » ou de « négationniste »17. Il avait déclaré à ce sujet :

« J’ai fait condamner Ivan Levaï qui ne s’en est jamais vanté, et ce fut le premier de la longue série de mes procès gagnés. La presse lyonnaise a largement fait écho à ces attaques en ne tenant jamais compte de mes explications, de mes démentis, des jugements rendus et qui m’étaient tous favorables. J’ai eu affaire non à des journalistes, mais à des inquisiteurs, à des militants politiques. À cette occasion, France Info Lyon s’est particulièrement distinguée. Les plus malhonnêtes furent cependant les journalistes du Figaro Lyon, les moins malhonnêtes, ceux de Libération Lyon. J’ai d’ailleurs intenté des procès au premier et pas au second. Je ne me suis pas laissé faire : j’ai engagé dix-sept procès, que j’ai tous gagnés. Ça m’a permis de refaire une partie de la toiture de la superbe maison que j’avais en Bourbonnais. Le Canard enchaîné et L’Événement du jeudi m’ont, quant à eux, payé la réfection d’une très belle cheminée du XVIe siècle… Depuis que je n’ai plus de procès, mon train de vie a baissé18… »

Bernard Lugan a aussi un blog, très fourni, sur l’Afrique, que je vous conseille vivement de consulter ici. Dans tous ses écrits, il joue les Cassandre par rapport aux discours convenus des bien-pensants sur l’Afrique (que beaucoup ne connaissent pas). En 2015, il a publié un livre intitulé “Osons dire la vérité à l’Afrique”  que je me promets de lire . Rappelons qu’en 1962, René Dumont, plutôt bien de gauche, avait publié “l’Afrique noire est mal partie”… Mais comme il était de gauche, presque pas de critiques à l’époque… Eh bien on en est là, même (beaucoup) pire, en 2019.

Eh bien je suis globalement d’accord avec Bernard Lugan (ce qui me vaudra certainement d’être traité de facho et de raciste par la bien-pensance qui, comme d’hab, n’argumentera pas  (j’ai l’habitude).

Sur le constat africain, je fais le même que lui, à mon humble niveau. Je vous recommande de relire (ou lire) l’article  (surtout la fin) que j’avais publié en aout dernier, en rentrant du Bénin. EV

cliquez pour l'article

Partagez cet article

Laisser un commentaire