François Asensi ne veut pas d’Amazon à Tremblay

voyez en cliquant le communiqué du maire

On suivait ça depuis décembre. Le géant américain Amazon, en plein développement mondial comme chacun sait, souhaite (ou souhaitait) construire un entrepôt (il en a déjà un à Senlis  60) à Aérolians, zone d’activité située à côté de Paris Nord 2, sur le territoire de Tremblay-en-France (93) et aménagée par Grand Paris Aménagement (ex AFTRP). Mais le maire de la ville (ex PCF) ne veut pas (ou plus? ) en entendre parler. Il a publié hier un communiqué vengeur qui m’a fait sourire et m’a rajeuni, me renvoyant aux années 70… Et reproche à Amazon et aux autres GAFA de ne pas payer leurs impôts comme tous le monde en France. Et reproche à ladite Amazon d’ “imposer des conditions de travail indignes à ses salariés”.

Dans ce CP, le maire mélange optimisation et évasion fiscale, qui sont deux choses différentes. L’évasion, c’est de soustraire frauduleusement à ses obligations fiscales, l’optimisation, c’est se servir des outils légaux pour payer moins d’impôts (comme le font beaucoup, par exemple, pour déduire une garde d’enfant à domicile).

Les GAFA sont tout sauf bêtes… Et je conseille à François Asensi de rencontrer Bruno Le Maire, incroyable ministre de l’économie, qui fait du bla-bla sur les GAFA depuis des mois.

Amazon & co: jalousies françaises. Témoignage  hilarant d’une de mes voisines

Les “débats” chez nous sur les GAFA et assimilés, me font rire ou plutôt pleurer de rire. Il y a de la jalousie  chez nombre de Français, jalousie entretenue par quasiment tous les politiques. Amazon a été créée en 1994 par Jeff Bezos (l’homme le plus riche du monde en ce moment)à Seattel USA. Il vendait des livres par correspondance au début  et aujourd’hui il vend de tout, partout dans le monde. Je le sais car je m’en sers de plus en plus. Rien à dire, bons prix, service impeccable. Et de plus en plus de Français s’en servent, je vois ça notamment dans mon immeuble de Paris 20 (où les gardiens sont submerges par les colis “internet, Amazon, mais pas que). Il y a quelques jours, je rentre de courses et j’entends une habitante de mon immeuble demander (en s’inquiétant un peu, impatiente qu’elle était), si son colis était arrivé. On prend l’ascenseur ensemble… Je me permets de lui dire : Amazon, c’est bien et pratique. Ravie, elle dit oui tout de suite et se ravise en même temps: euh, non, ça fait du mal… Et voila.

En fait, c’est comme pour Windows (qui a transformé nos vies informatiques), Google, Facebook et autres. Tout le monde s’en sert et tout le monde les critique. En fait, c’est de la jalousie. Les Français, tout comme les Européens, ne sont pas capables de développer de tels outils (on attend toujours le GPS européen, depuis des années en “développement). Ça me fait penser aux Africains (francophones du moins) qui critiquent la France et ne sont pas capables de réaliser des choses simples qu’ils pourraient faire (je reviendrai plus tard sur ce sujet que je connais bien).  EV

voyez ça, c'est pas mal...
Partagez cet article

Un drôle de jugement du Tribunal administratif de Cergy-Pontoise annule le PLU de Gonesse

Cliquez pour avoir je jugement

C’est “tombé” hier. Saisi par une poignée de groupuscules “écologistes”, (mais aussi par le centre commercial Aéroville, ce qui est étonnant, si on se souvient des années de retard qu’avait pris le Centre à cause de mutilples recours) le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise a carrément annulé le nouveau PLU (plan local d’urbanisme) adopté par le Conseil municipal de Gonesse en septembre 2017. Derrière ça, c’est l’aménagement du Triangle de Gonesse, (prévu depuis quelques trente ans…), et donc EuropaCity, bête noire de mes P’tits Loup et consorts qui sont visés.

La lecture du jugement est… édifiante et je vous la conseille. Étonnant, d’emblée, on ne voit pas le nom du rapporteur public, ni d’un des requérants, nommé “M. P”… J’ai lu et relu ce jugement. L’impression qu’il me donne c’est qu’il obéit plus à un jugement de valeur (sur le projet du Triangle principalement) qu’à un jugement de droit. Faites-vous votre idée!

Le maire de Gonesse, Jean-Pierre Blazy, très combatif depuis le début sur ce sujet, a annoncé de suite par un communiqué paru dans la foulée (à lire ici) son intention de faire appel.

De son côté, EuropaCity a déclaré au Parisien : « Les procédures administratives de notre pays s’inscrivent dans un temps long et nous les respectons. Ce temps long a été pris en compte dès son origine et nous sommes confiants dans notre capacité à mener à bien ce projet qui bénéficie du soutien de l’État ».  Pas mal…

C’est dégueulasse !

Je dirai de mon côté que ces procédures administratives sont vraiment trop longues en France (je repnse à l’excellent livre de Guillaume Poitrinal, alors dirigeant d’Unibail-Rodamco, “Plus vite! La France malade de son temps”, dont je recommande la lecture. Les zoppozants à tous projets (la plupart du temps des anciens gauchistes qui n’ont plus de “lutte révolutionnaire” à mener depuis longtemps, aidés le plus souvent de retraités qui s’ennuient (c’est souvent les mêmes) le savent et en profitent pour … faire durer le plaisir et en même temps tenter de décourager les porteurs de projets, publics ou privés… Mais dans ce cas du Triangle, c’est raté, tant Gonesse qu’EuropaCity ayant confirmé qu’ils avaient anticipé ces manœuvres.

Au delà de tout ça, je veux dénoncer une fois de plus  ici  l’égoïsme de ces vieux qui refusent aux jeunes générations tout développement d’infrastructures nouvelles, quelles qu’elles soient, où qu’elles soient, même n’importe quelle réforme et adaptation de la France, alors qu’ils ont vécu (comme moi) les “Trente Glorieuses” avec tous les avantages dont ils ont bénéficié et bénéficient encore …  Après eux, le déluge ! C’est dégueulasse ! EV

Partagez cet article

Le “Bistrot de Paris” a remplacé “La Vitrine”

Cliquez pour découvrir

On avait oublié de vous le dire, le restaurant de Roissy-en-France, La Vitrine, qui avait été créé voici presque 10 ans (déjà !) par Claude Chevauché et Dany Agiez, a été vendu début décembre 2018. Les repreneurs sont M et Mme IDE (qui tiennent aussi le bar restaurant Le Madison à Taverny, 95) ont fait d’important travaux, et ont ouvert voici deux semaines le nouvel établissement nommé Le Bistrot de Paris. J’irai gouter un de ces jours, mais j’ai déjà de bons échos de clients… EV

Partagez cet article

“Long débat aérien” : pour la FNAM, le compte n’y est pas

cliquez pour voir le communiqué

« Les mesures proposées méritent d’être examinées mais ces dernières ne sont pas à la hauteur des enjeux et de l’urgence. Aucune de ces mesures ne rétablira vraiment le « level playing field » pour le transport aérien français ». « Même les mesures sans impact budgétaire et non précisées sont reportées ultérieurement aux travaux
du CSAC (Conseil supérieur de l’aviation civile, ndlr)»a résumé Alain Battisti, Président de la FNAM, dans un communiqué publié à l’issue de la clôture des “Assises du transport aérien” (qui auront duré… un an!).

Je vous conseille vivement de lire le communiqué qui donne aussi (page 3) un tableau détaillant le montant des taxes et redevances spécifiques au transport aérien : 4 785 millions d’euros (chiffres 2017). Puisque son nom est mentionné dans ce communiqué, je viens d’avoir une bonne discussion avec M. Capo-Canellas, ancien maire du Bourget, sénateur, et qui a participé aux Assises.

Plus d’info plus tard… EV

Et voici : j’ai pris le temps de lire ce rapport très complet de la FNAM dans le cadres de ces Assises. Très bien fait, très complet. Je conseille sa lecture. Cliquez ci-dessous…


Partagez cet article