Sénatoriales suite : Sébastien Meurant, Philippe Métézeau dans le 95. Désunion à gauche dans le 77

cliquez pour lire le courrier de Sébastien Meurant

Quelques précisions suite à l’article ci-dessous:

– d’abord on avait oublié (ce qui n’est pas fort) de mentionner la candidature, dans le Val d’Oise, de Sébastien Meurant,  maire (LR)  de Saint-Leu-la-Forêt, conseiller départemental.  Ce jeune élu LR , connu pour son côté critique,  présentera une liste “gaulliste et divers droite” comme il le précise dans la lettre (ci-dessus) qu’il a adressée aux 2700 grands électeurs du département.

–  Philippe Métézeau (UDI, vice-président du Conseil départemental, adjoint au maire d’Argenteuil, ne se présentera pas “seul”, comme nous l’avions écrit, mais présentera une liste (UDI, LR Indépendants, la seule liste de la droite et du centre connue à ce jour , m’a t-il précisé, après la mise en ligne de cet article) . Je ne le connais pas personnellement, mais je le “suis” depuis des années et je vois qu’il est très actif au Conseil départemental. C’est un scientifique, comme vous pourrez le voir sur wikipédia, très complet.

Bon, ça fait quand même trois listes à droite (avec celle, LR, d’Arnaud Bazin, président du Conseil départemental).

Zizanie à gauche en Seine-et-Marne

Le parti communiste (qui avait un sénateur sortant, Michel Billout) conduira une liste avec la France Insoumise et peut-être EELV. Ce qui fait rager Vincent Eblé, sénateur (PS) depuis 2011, ancien président du Conseil départemental et candidat à nouveau pour les sénatoriales. Ce qui n’inquiète pas du tout Sylvie Fuchs (conseillère régionale, ancienne maire de Roissy-en-Brie), tête de liste communiste, selon un article du Parisien 77 (à lire ici). EV

Partagez cet article