Menaces sur le Grand Roissy? Sur la ligne 17 ? Délégation à Matignon le 12 octobre

le 2 octobre, à la mairie de Meaux : Philippe Sueur (CD95), Patrick Renaud (CARPDF), J-F Copé (CA Pays de Meaux, J-J Barbaux (CD77), J-L Durand (CC PMF), Pierre Heelbode (CC Pays de l'Ourq)

Ça et là, on entend dire depuis un moment, que le gouvernement s’apprêterait à inclure les communes aéroportuaires de Roissy, Orly et le plateau de Saclay dans la Métropole du Grand Paris, autrement dit, les territoires riches. De même il serait question que le gouvernement retarde la mise en service de la ligne 17 du Grand Paris Express prévue pour 2024), contrairement aux engagements confirmés à plusieurs reprises depuis des années.

Ici les maires concernés (Le Mesnil-Amelot, Mitry, Epiais-lès-Louvres…) sont consternés et ont déjà vivement protesté. Les départements concernés (77, 95) également. Des motions ont été votées, à l’unanimité partout… Notamment celle de la CA Roissy Pays de France, qui la première concernée, est en première ligne. La CA avait demandé une rencontre à l’Etat. Faute d’avoir obtenu la moindre réponse pour un rendez vous avec le 1er ministre ou le Président de la République,  la CA à décidé d’appeler à un rassemblement jeudi 12 octobre devant Matignon. L’association Pays de Roissy CDG s’est jointe à cet appel.

Roissymail y sera. Non seulement pour rendre compte de l’évènement, mais pour y participer. En effet, après les multiples redécoupages des intercommunalités de ces dernières années,  cette menace territoriale est incompréhensible. Ce serait notamment la fin de la CA Roissy Pays de France, créée dans la douleur et qui fonctionne bien depuis. Et la cohérence, la visibilité du Grand Roissy, pourtant soutenue par l’État (sans stratégie bien définie, mais au gré de l’appétence des préfets de région), serait KO, d’autant qu’il a déjà été “démantelé” par l’inclusion des communes 93 concernées par la région aéroportuaire dans la Métropole … On redira ici, sans complexe et pour n’évoquer que lui, le grand travail effectué, depuis des années par Patrick Renaud, président de Roissy Pays de France.

Création d’un GIP Seine-et-Marne / Val d’Oise

Y’a t-il une relation de cause à effet entre ces menaces et l’intention de créer un GIP (groupement d’intérêt public) entre les territoires concernés ? On peut le penser. Le 2 aout octobre dernier, la CA Roissy Pays de France, la CC Plaines et Monts de France, la CC du Pays de l’Ourcq et la CA du Pays de Meaux, soutenues par les départements 77 et 95 ont officialisé, dans le salon d’honneur du Pays de Meaux, leur volonté de créer un GIP pour “améliorer les synergies entre leurs territoires”, qui compte près de 500 000 habitants. Le GIP devrait être créé en mai 2018.  On ne s’en plaindra pas ! (sauf si ça devient un “machin”…). EV

Partagez cet article

Roissymail citée par le correspondant du Monde à Shanghai ! Nos excuses à nos abonnés : la loi des séries

Cliquez pour bien lire

Rappelez-vous, le 19 septembre dernier, nous avions mis en ligne une interview exclusive (revoir ici) de Benoit Chang, directeur d’EuropaCity. C’était à ma demande car il me semblait qu’il avait un peu de “flottement” sur le dossier. L’interview, j’en étais sûr, a “cartonné” question lecture (c’était avant la conférence de presse évoquée ci-dessous). Quelques jours après, un des mes excellents correspondants me signale que le correspondant du Monde (que je ne lis plus…) à Shanghai a cité, dans l’article ci-dessus, votre Roissymail à propos du passage où Benoit Chang confirme l’implication du groupe chinois Wanda dans le projet EuropaCity. Pas mal, non? Quand je dis que Roissymail est lue worldwide !

La loi des séries. On embauche !

Je ne crois ni à dieu ni à diable, mais je crois à la “loi des séries”. Nous n’avons pas envoyé de newsletter depuis le 19 septembre, alors que sauf grandes vacances, le rythme est d’une par semaine. Ceci est dû à une série de “malheurs” : problèmes informatiques successifs (heureusement résolu par nos -excellents- informaticiens, de Paradisia.fr de Roissy), des oublis de noter des RV (club des Acteurs du Grand Paris, la conférence de presse d’EuropaCity entre autres, tout cela n’est pas très pro), et d’autres petits problèmes qui se sont enchainés, et, quand même, une accélération de l’actu concernant le Grand Roissy. Donc, toutes mes excuses aux 5943 abonnés à la newsletter.

Donc trop de choses à faire en même temps. On cherche toujours un journaliste débutant ou confirmé.  Et pas un mouton à 5 pattes comme certains le pensent. Et on paye bien. Mais rien… Quel bordel ! EV

Partagez cet article

EuropaCity : tout continue !

Lors de la conférence de presse. Ici Thierry Lajoie, PDG de Grand Paris Aménagement

Comme l’avait annoncé Benoit Chang, directeur d’Alliage et Territoires (la société chargée du projet EuropaCity) dans l’interview exclusive qu’il nous avait accordée, Europa City continue. Et de plus belle pourrait-on dire ! Le 27  septembre s’est tenue, dans les locaux d’Alliage à Paris, une conférence de presse pour expliquer le nouveau plan masse (ci-dessous) qui a été remanié pour prendre en compte les remarques  et critiques de ces derniers mois. Le projet était en effet jugé trop “fermé”. Aussi engagement avait été pris de « renforcer son ouverture physique vers son environnement immédiat et d’améliorer les accroches urbaines »

cliquez pour voir en grand !C'est magnifique !

Un signe : participaient à la conférence de presse Thierry Lajoie, PDG  de Grand Paris Aménagement, (qui est l’aménageur du Triangle) et le maire de Gonesse , Jean-Pierre Blazy. Celui-ci ne lâche rien. Son Conseil municipal a approuvé, dans sa séance du 25 septembre le projet de PLU, nonobstant l’avis défavorable du commissaire enquêteur (voir la délibération ici).

5 hôtels, 2000 chambres, 20 000 m2 de bars et restaurants

Cliquez pour bien voir les sites mis en concours

Je vous conseille de  lire ici le dossier de presse donné lors de la conférence. Il y a tout pour comprendre et de nombreux détails notamment relatifs au concours d’architectes lancé début juillet 2017 pour la conception de 8 équipements dont 5 hôtels (3 à 5 étoiles). 26 cabinets sont dans la course. Les équipes sélectionnées devraient être annoncées ce mois-ci. On y apprend aussi que 20 000 m2 sont prévus pour la restauration. A consulter aussi la nouvelle version du site “construisons EuropaCity”, très bien fait et riche en infos. EV

Partagez cet article

Le Club des Acteurs du Grand Paris a fait son cocktail de rentrée, chez le préfet de Région

Thomas Hantz pendant son discours (cliquez pour le lire). On reconnait le préfet de Région (le plus grand...) et Maurice Leroy

C’était le 26 septembre, à 19 heures, que le Club des Acteurs du Grand Paris a organisé son cocktail de rentrée dans, tenez-vous bien, la magnifique résidence du préfet de Région, préfet de Paris, Michel Cadot, l’hôtel de Noirmoutiers, rue de Grenelle.

RoissyMail y était invité… Mais avait oublié de noter sur son agenda ! 19h 40 je reçois, depuis la réception, un SMS d’un de mes contacts qui me demande où je suis !!! Purée, je saute dans un costume et dans un taxi. Arrivé presque à la fin, j’avais un peu (non, beaucoup) honte et je me suis tout de suite excusé auprès de Thomas Hantz, le président cofondateur (en 2011) du Club. J’ai malgré tout pu rencontrer plusieurs … VIP.

Thomas Hantz (noeud pap') et les membres du bureau du Club

Il est bien ce Thomas Hantz (faites son nom sur google et vous verrez) que j’avais connu lorsqu’il était au cabinet de (l’excellent) Maurice Leroy, alors ministre de la Ville (et du Grand Paris). Il a rejoint ensuite la Société du Grand Paris comme responsable de l’information. C’est un  communiquant hors pair ! Son Club est impressionnant : grandes entreprises, administrations, journalistes… EV

le site du Club

Partagez cet article

Spirit a fait sa rentrée immobilière

Magnifique salle de réunion du Pullman. On peut presque toucher la Tour Eiffel...

Le 19 septembre dernier, le promoteur Spirit avait choisi le cadre bluffant ( une vue incroyable sur Paris) du Pullman Tour Eiffel pour faire sa “rentrée immobilière”. Beaucoup de monde était là. La journée avait commencé par la réunion d’une centaine de “commercialisateurs” à qui a été présenté le bilan 2016/2017 de l’entreprise et où Carmen Robert, directrice de promotion a présenté les projets en cours.

Le commercialisateurs écoutant Carmen Robert

Elle a bien sûr évoqué le Spirit Business Cluster de Tremblay, qui continue  à bien avancer (revoir ici), et qui s’étendra sur 8 ha dans la zone Aérolians (voir le dossier)

Les travaux en cours du Spirit Business Cluster de Tremblay

On y est passé dans l’après midi. Bonne ambiance créée (voyez la vidéo ci-dessous) par cette entreprise que je commence à bien connaitre. Merci pour l’invitation ! EV


Partagez cet article

Sénatoriales : la surprise Meurant et l’autre surprise Témal

Sébastien Meurant, nouveau sénateur du Val d'Oise

Et voilà, les sénatoriales c’est fini. Cliquez sur ce lien pour voir les résultats par département.

Dans le Val d’Oise, sans surprise, Arnaud Bazin (LR) a été élu, avec 666 voix. Il passera le relais de la présidence de Conseil départemental lors de la séance du 20 octobre. Assurément, la surprise est l’élection (265 voix) de Sébastien Meurant (LR), qui avait présenté une liste dissidente à droite. C’était pas évident. Félicitations à lui car c’est un des rares à ne pas employer la langue de bois. Déception par contre pour Philippe Métézeau (UDI) qui n’a pas été élu, malgré une campagne de qualité.

Alain Richard (ex PS), sénateur sortant, a été réélu sous les couleurs LREM. Didier Arnal (ex PS, qui est passé LREM mais n’a pas eu l’investiture) n’a pas pu percer. L’autre surprise, c’est l’élection de Rachid Témal (PS), que j’avais, imprudemment, c’est rare, donné perdant.

En Seine-et-Marne, Arnaud de Bélénet (LREM) a réussi son affaire (une belle revanche …). A gauche, Vincent Eblé, sénateur (PS) sortant, peut aller déposer un cierge : c’était mal parti, mais il est réélu.

En Seine-Saint-Denis, Philippe Dallier (LR) est réélu, ainsi que Vincent Capo-Canellas (UDI).

Bon, prochaines élections : les européennes en mai ou juin 2019. EV

Partagez cet article

Plaine Oxygène au bord de l’asphyxie

cliquez pour lire le résumé

Le centre nautique Plaine Oxygène, situé au Mesnil-Amelot, a récemment fait l’objet d’un rapport (à lire entièrement ici) de la Chambre régionale des Comptes (CRC) d’Ile-de-France. C’est un dossier que je connais bien, pour l’avoir suivi depuis le début. Ce centre nautique avait été décidé par l’ancienne Communauté de communes Plaine de France, présidée par l’ancien maire de Mauregard, Jean Huraux (décédé en 2010). Le moins que l’on puisse dire,c’est que les choses n’ont pas été faites d’une manière professionnelle. J’en sais quelque chose, c’était l’ancien maire qui était à la manœuvre. Ce projet était son jouet. Résultat des courses tout a traîné. Entamé en 2001,  (je me souviens de trois “poses de la première pierre”) le chantier a dû être interrompu deux ans ( 2006-2008), le centre a été terminé, enfin, en 2010. Mais avec des dérives financières considérables: cout total de 50.4 millions d’euros, soit 5  fois l’estimation initiale 1990, rappelle la CRC. Il est actuellement géré par la Communauté de communes PMF (Plaines et Monts de France alors que le Mesnil est désormais dans la CA Roissy Pays de France), suite à un accord avec cette dernière. Un prestataire, Récréa, est chargé de la gestion directe (délégation de service public). Le centre est structurellement déficitaire et PMF paye le déficit (820 000 euros en 2016), que la CA Roissy Pays de France (RPDF) lui “rembourse”.

Le centre nautique est aujourd’hui très dégradé. Le rapport de la CRC a été examiné, la semaine dernière, par le Conseil communautaire de Roissy Pays de France. Cette dernière devrait reprendre la gestion de Plaine Oxygène dès le 1er janvier 2018. Il est question que le centre nautique ferme plusieurs mois, le temps de faire les travaux nécessaires. EV

Partagez cet article

le SIAH a édité un livre original

Le SIAH (Syndicat Intercommunal pour l’Aménagement Hydraulique) a eu une bonne idée: éditer un livre sur l’environnement des deux rivières, le Croult et son affluent le Petit Rosne. Préfacé par Guy Messager, président du Syndicat (et ancien maire de Louvres), l’ouvrage raconte l’histoire de cette organisation originale et ses  actions pour préserver l’environnement et la qualité de l’eau. Puis le livre passe en revue chaque commune de ce bassin, en évoquant les point d’eau, les fontaines, lavoirs etc. Je l’ai lu, et franchement je recommande ! Vous trouverez ici comment le commander gratuitement. EV

Partagez cet article