Ligne 17 : Yves Albarello a écrit au Président de la République

cliquez pour avoir la lettre

Empêché en province, Yves Albarello, maire de Claye-Souilly et ancien député n’avait pu participer au rassemblement de Matignon. Mais il s’est bien rattrapé : il a envoyé hier une lettre de deux pages au Président de la République à propos des menaces qui pèsent sur la ligne 17. Il rappelle que le projet du Grand Paris Express, né il y a 10 ans, a fait l’objet jusque là d’un rare consensus politique. Et il en sait quelque chose: il a été rapporteur sur la loi Grand Paris Express sous la législature 2007/2012, puis chargé du suivie cette loi sous la législature 2012/2017. Une lettre de poids donc, qui se termine ainsi : Monsieur le Président,vous qui voulez réconcilier les Français, ne détruisez pas ce qu’il ont su construire ensemble en 10 ans.

Partagez cet article

Union sacrée pour la ligne 17 !

Je n’avais jamais vu ça ! Le 12 octobre les élus (maires, adjoints, conseillers municipaux, départementaux, parlementaires) concernés par les menaces sur la ligne 17 étaient venus en masse pour le rassemblement devant l’hôtel de Matignon. Ils étaient pratiquement tous là, toutes tendances politiques confondues, même le maire d’Aulnay, Bruno Beschizza, Valérie Pécresse, président de la Région, François Asensi et Clémentine Autain… . Les services du Premier ministre n’ont donné aucun signe, mais finalement c’était pas grave: les élus, par leur extraordinaire mobilisation,  ont montré leur détermination, encore une fois toutes tendances politiques confondues.

beaucoup de journalistes étaient présents. Ici France 3 avec le président Renaud

Tous, sauf les nouveaux parlementaires LREM (qui avaient pourtant participé à la délégation du lundi (voir plus bas), étaient là et tout le monde se posaient la question : pourquoi? ) étaient là. Interrogé par RoissyMail, Arnaud de Bélénet, sénateur de Seine-et-Marne, expliquait que dans la mesure où une délégation avait déjà été reçue, ce rassemblement n’était pas nécessaire, voir contre-productif…  Dans la journée, ils ont néanmoins publié dans la journée un communiqué (à lire ici) signé par 8 d’entre eux (95 et 77) dans lequel il réaffirment leurs soutiens à la ligne 17. Mais ils ne parlent du nécessaire respect du délais de 2024…. Espérons que c’est un oubli… La question du délai est cruciale, car si le gouvernement, par extraordinaire, devait différer dans le temps (aux calendes grecques ?) il n’en dirait pas moins que la ligne 17 est utile…

Valérie Pécresse, président de la Région

On en saura plus sur la décision du gouvernement lors de la prochaine “conférence territoriale” qui devait se tenir le 23 octobre, mais qui serait décalée en novembre selon des rumeurs (encore des rumeurs…). Contacté ce jour, le service de presse de la préfecture de Région n’en savait pas plus…  D’ici là, la mobilisation continue. EV

on reconnait ici Bernard Corneille (maire d'Othis), François Asensi (maire de Tremblay), Clémentine Autain (députée) et, derrière, Hervé Touguet, (maire de Villeparisis), Jean-Marie Fossier (maire de Louvres), Anthony Arciero (conseiller départemental 95), Jean-Louis Marsac (maire de Villiers-le-Bel) )
Partagez cet article

Une lettre de soutien d’Augustin de Romanet, PDG de Groupe ADP à Patrick Renaud, pour la ligne 17

Foncez sur la lettre !

Votre Roissymail était au courant depuis le début. De son côté, Patrick Renaud, président de la CA Roissy Pays de France, en faisait part, oralement, autour de lui, notamment lors du rassemblement du 12 devant Matignon. Mais il ne souhaitait pas la publier… J’ai fini par le convaincre de le faire, sachant que, malgré la prudence légendaire d’ADP, son PDG Augustin de Romanet, savait très bien ce qu’il faisait en lui envoyant cette lettre. Et c’est bien ! Les choses sont dites … Et notamment qu’il n’y’ a pas de contradiction entre la ligne 17 et CDG Express.  Au passage, mon sentiment est que le gouvernement, malgré ce qu’on entend, confirmera le délai pour la ligne 17: 2024 pour le Triangle de Gonesse, 2030 pour le terminal du Mesnil-Amelot.  EV

Partagez cet article

Ligne 17 : Une délégation d’élus a été reçue à Matignon lundi dernier

Une partie de la délégation: Xavier Vanderbise, Rodrigue Kokouendo, Arnaud de Belenet, Bernard Corneille, Patrik Renaud et, derrière, Alain Aubry

Devant les menaces qui pèsent à la fois sur la future ligne 17 du métro Grand Paris Express et sur l’intégrité de son territoire, le Conseil communautaire de Roissy Pays de France avait, dans sa séance du 28 septembre décidé de demander audience au 1er ministre (voir la motion sur la ligne 17 ici et le vœu sur le territoire ici. La réponse fut rapide ! C’est ainsi qu’une délégation d’élus communautaires mais aussi de parlementaires, de Conseillers départementaux du Val d’Oise et de Seine-et-Marne a été  à Matignon, lundi  10, par M. Jimmy BRUN, Conseiller technique Transports, Cabinet du Président de la République et Cabinet du Premier Ministre. La réponse évasive du conseiller, ajoutée au récent entretien  de Jean-Pierre Blazy avec le préfet de Région (où celui-ci a confirmé qu’il avait suggéré de reporter la ligne 17 nord (du Bourget au  Mesnil Amelot) a conforté les élus à maintenir le rassemblement le 12 prévu devant Matignon.

Voici la liste de la délégation:

Patrick RENAUD, Président de l’Association des Collectivités du Grand Roissy  ACGR, Président de la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de  France , Zivka PARK, Députée (LREM) du Val d’Oise,  François PUPPONI, Député du Val d’Oise,   Rodrigue KOKOUENDO, Député (LREM)  de Seine-et-Marne , Arnaud BAZIN, Sénateur et Président du Conseil départemental du Val d’Oise,   Arnaud DE BELENET, Sénateur (LREM) de Seine-et-Marne,  Xavier VANDERBISE, Vice-Président du Conseil départemental de Seine-et-Marne en charge des routes, des transports et des mobilités,  Bernard CORNEILLE, Conseiller départemental de Seine-et-Marne,  Pascal DOLL, Vice-Président de la CA Roissy Pays de France délégué aux mobilités et déplacements, Maire d’Arnouville,  Jean-Pierre BLAZY, Maire de Gonesse, Alain AUBRY, Maire de Le Mesnil Amelot, Nicolas MACCIONI, Maire de Sarcelles.

Partagez cet article

Des membres du Club des Entreprises du Grand Paris ont visité Roissy Pays de France

Oups ! j’ai confondu Club des Acteurs du Grand Paris et Club des Entreprises du Grand Paris, qui sont deux entités bien différentes. J’ai donc corrigé l’article. Désolé...

Mardi 10 octobre, une bonne trentaine de représentants d’entreprises, tous membres du Club des Entreprises du Grand Paris, sont venus prendre connaissance sur place des projets du Grand Roissy, ceux de la CA Roissy Porte de France précisément. Accueillis au siège de la CA Roissy Pays de France par le Président Renaud, ils ont pu écouter de nombreux intervenants locaux détailler les principales opérations en cours : voyez le programme ici.  L’après -midi ce fut un tour en bus sur les sites.

Je me suis entretenu quelques jours après avec Jacques Godron (président du  Club). Il s’est félicité de la qualité des interventions des porteurs de projets et m’a assuré que les participants ont été très satisfaits et ne pensaient pas qu’il y avait une telle activité ici (et encore, les projets ne concernaient que le territoire de Roissy Porte de France). On ne peux que s’en réjouir et ça me renforce dans le sentiment qu’il faut faire davantage pour faire connaitre les atouts du Grand Roissy dans son ensemble. EV

Jacques Godron et le Président Renaud

blabla

Partagez cet article