Dernière minute : une tribune d’Yves Albarello et d’Alexis Bachelay

cliquez pour lire la tribune

C’est tout chaud, ça vient de sortir ! Yves Albarello, Maire de Claye-Souilly (LR), Député de Seine-et-Marne (2007 – 2017), rapporteur de la loi sur le Grand Paris (2010), co-rapporteur de la mission parlementaire de suivi de la loi du Grand Paris (2012 – 2014) Alexis Bachelay Député des Hauts-de-Seine (2012 – 2017), conseiller municipal de Colombes (PS), co-rapporteur de la mission parlementaire de suivi de la loi du Grand Paris (2012 – 2014) viennent de publier une tribune libre sur le Grand Paris Express. Tout est dit. EV

Partagez cet article

Ligne 17 : la bataille continue ! Nouveau rassemblement demain 10h30 devant Matignon. Soutien de Sébastien Meurant, sénateur

Le rassemblement du 12. Et on voit même votre serviteur : je ne suis donc pas virtuel !

Après le rassemblement des élus du 12 octobre devant l’hôtel de Matignon (revoir ici), des demandes nouvelles pour qu’ils soient reçus par le Premier Ministre sont restées, une nouvelle fois lettre morte. Les élus ont donc décidé de maintenir (et d’augmenter) la pression pour que le gouvernement (allez, le Président Macron, puisque c’est lui qui décidera en décembre) fasse taire les rumeurs persistantes sur le report de la mise en service de la ligne 17, prévue depuis des années pour 2024.

Les élus, toutes tendances confondues ( c’est rare) se retrouveront donc à nouveau demain à 10h 30, même lieu même place (angle rue du Bac/ rue de Varenne).

Parallèlement, sont distribués sur le territoire concerné par la menace, des tracts et des flyers invitant les administrés à se mobiliser en signant une pétition sur change.org. Une autre pleine page a été publiée dans hier dans Le Parisien Aujourd’hui en France et le Figaro, et aussi sur RoissyMail ( mais cette fois on sait qui a payé, MDR) !

cliquez pour avoir tout le tract

Soutien actif de Sébastien Meurant, nouveau sénateur du Val d’Oise

Sébastien Meurant, nouveau sénateur du Val d’Oise, a apporté un soutien très actif au mouvement pour la ligne 17 et pour EuropaCity. Je vous laisse voir ça sur l‘ITW qu’il a accordée à VO News. Il en pourra pas être là demain car il doit intervenir en commission au Sénat, mais le cœur y est !

On y sera ! EV

autre foto du 12. Surtout élus du Val d'Oise. Au centre Ilham Moustachir (elle a trop de titres pour les mettre sur la légende), Djila Testach, conseillère départementale, Malika Caumont, adjointe à Gonesse. Réussiront-elles, cette fois, à tenir la banderole ?


Partagez cet article

Triango : un gros projet retenu par la Métropole sur le Triangle de Gonesse

Voici donc le projet Triango (le bien-nommé) , imaginé par l’agence (impressionnante) belge Bopro, (Bopro Sustainable Investments (BSI) lauréate du projet “Gonesse” de la Métropole du Grand Paris (voir l’article ci-dessous).Un ensemble “écolo” sur 15 ha dans le Triangle de Gonesse,  “composé de 167 100 m² de bureaux modulaires, d’incubateurs, d’ateliers et d’espaces de coworking. Le site comprend également des services et installations, telles qu’une infrastructure sportive, un centre médical, une crèche, etc. Les entreprises actives en bioéconomie ont leur place dans cet ensemble Triango”, indique le communiqué de BSI, que je vous invite vivement à lire ici

Image BSI

Inutile de préciser que ce projet, comme tous les autres dépend de la réalisation complète et dans les délais, de l’ensemble des lignes du Grand Paris Express, singulièrement de la ligne 17 dans le cas d’espèce. EV

voyez le petit film de présentation de Triango fait par l'agence

Partagez cet article

La Métropole du Grand Paris a annoncé les lauréats des projets retenus. Plusieurs concernent le Grand Roissy

Le projet Centr'hall de Clichy-Montermeil

Rappelez-vous (sinon revoyez notre article ici) l’an passé, la Métropole du Grand Paris, la Société du Grand Paris et la préfecture de Région avaient lancé un grand appel à projets urbains visant à « construire collectivement une métropole résiliente, innovante, durable, créatrice et solidaire, offrant la perspective de nouveaux environnements urbains et économiques, image de l’exigence de qualité portée par le projet métropolitain et de son potentiel d’innovation ». Un site spécial a été mis en ligne : inventonslamétropoledugrandparis. 61 projets avaient été sélectionnés. Beaucoup d’équipes ont concouru ! Le 18 octobre dernier a été rendue publique la liste des lauréats retenus pour une liste de 51 projets. Vous pourrez les voir dans le dossier de presse ici, très complet et sur le site précité. Parmi eux : Clichy-sous-Bois (page 75 dans le dossier de presse), Clichy-Montfermeil (page 79), Sevran Monceleux (page 99). Mais le projet retenu le plus important est sans nul doute “Triango”, dans le Triangle de Gonesse. D’où l’article spécial plus haut. Nous reviendrons plus tard sur chacun. EV

Partagez cet article

Marie-Christine Cavecchi, élue nouvelle présidente du Val d’Oise

Marie-Christine Cavecchi

Suite à l’élection d’Arnaud Bazin, ancien donc président du Conseil départemental du Val d’Oise, au Sénat, c’est Marie-Christine Cavecchi, jusque là vice-présidente (éducation), qui a été élue présidente lors de la séance du Conseil du 20 octobre. Elle a tout de suite déclaré qu’elle était une femme de compromis mais pas de compromission… Voyez le compte-rendu de la séance sur la page du site du Conseil, la vidéo ci-dessous où elle prononce son premier discours (voir le texte complet ici).  Le groupe PS, minoritaire,n’a pas jugé utile de présenter de candidat et à voté blanc. Interrogé, Cédric Sabouret, conseiller départemental (PS) du canton de Goussainville nous a déclaré avoir une bonne impression de la nouvelle présidente. A noter que celle-ci est aussi 1ere adjointe au maire de Franconville. Et que… c’est la première femme présidente d’un département d’Ile-de-France. Félicitations et bon courage à elle! EV

Le sénateur Bazin embrassant la nouvelle présidente. Cliquez pour la vidéo
Partagez cet article

Devant les difficultés du projet d’arena Bercy 2, le Colisée pousse ses pions

François Asensi, maire de Tremblay et ardent défenseur du projet d’Aréna Colisée (qui devrait se construire au nord de Paris Nord 2 sur la ZAC Aérolians) a publié le 19 octobre un communiqué dans lequel il fait état des difficultés de réalisation du projet concurrent Bercy 2, qui devait se construire près de Bercy (1…) à Paris. Il est même question d’une possible relocalisation du projet parisien (qui avait été inclus dans le programme d’équipements pour les JO). Du coup François Asensi (comme l’avait fait la veille Bruno Beschizza, président de Paris Terres d’Envol, dont fait partie Tremblay) et propose que le Colisée remplace Bercy 2. Voir le communiqué et, pour mémoire, notre article ici.  Dans le quartier rien qu’autour du Colisée, ce sont 3000 emplois qui sont prévus… Et les menaces qui pèsent sur la ligne 17 risquent d’impacter l’ensemble de la ZAC Aérolians, et au-delà, me précise Asensi (mais c’était pas la peine) l’ensemble des projets du Grand Roissy. EV

Partagez cet article

Belle campagne de presse en faveur de la ligne 17. Mais qui a payé? Le Saint-Esprit visiblement

CLIQUEZ pour tout bien voir

Était-ce un signe positif pour le maintien de la ligne 17 et son délai (2024)? Toujours est-il que, le 17 octobre, une pleine page (ci-dessus) est parue dans la presse nationale quotidienne. Tenez-vous bien: le Parisien Aujourd’hui en France, Le Monde, Libération les Echos, le Figaro . Pas moins ! Au bas de la page, les logos de différents acteurs. Intrigué (tout cela coute très cher), j’essaye de savoir combien et comment cela été financé. J’ai appelé plusieurs fois les intéressés. Je vous la fais courte : PERSONNE n’a rien payé ! Incroyable! Certains m’ont dit “c’est sûrement EuropaCity”. Interrogée à deux reprises, celle-ci a démentit catégoriquement, ce qui ne m’a pas étonné. D’autres m’ont dit : “c’est les entreprises”. A chaque fois je demande lesquelles. A chaque fois la réponse est la même : les entreprises… J’ai aussi eu plusieurs réponses comme quoi c’est une association d’entreprise locale qui aurait payé. Ce qui n’est pas possible : je le sais, elle n’a pas les moyens de financer une telle somme et elle l’aurait fait savoir…  Bon, je finirai bien par savoir… Mais ce manque de transparence n’est pas bon. EV

Partagez cet article