Hypnoteam, ce dimanche à Aéroville

Envie de vous faire hypnotiser ? Alors allez à Aéroville dimanche 12. De 14 à 17 heures, Hypnoteam fera ses shows au Terminal Cook, en zone Tokyo et en zone Africa Lodge. Et ils seront samedi 18 à Saint-Souplets, à 20h30 à l’espace Claude Maurice. Ils étaient déjà venus à Othis en 2015: voyez le compte-rendu qu’en avait fait Magjournal77.

Partagez cet article

Le Département de Seine-et-Marne finance des projets pour les communes 77 de la CA Roissy Pays de France à hauteur de plus de 3 millions

cliquez pour lire les détails

Ça sera, si je ne me trompe pas, une première ! Demain après-midi le président du Conseil départemental de Seine-et-Marne se rendra au siège de la CA Roissy Porte de France pour officialiser un CID (contrat Intercommunal de Développement) passé avec certaines  communes 77 (de plus de 2000 habitants) de la CA. Au total 3 752 910 euros sur trois  ans (2016-2018) pour 18 opérations. Parmi les bénéficiaires : Claye-Souilly (300 000 euros pour la construction d’un centre administratif et conservatoire de musique et de danse), un espace festif et culturel à Mitry-Mory ( 417 000 euros, pas rancunier le CD)… Pour les autres, cliquez sur le doc. Mais … j’ai pas tout bien compris, malgré quelques explications. J’y reviendrai donc… EV

Partagez cet article

Ligne 17 : la ministre des Transports va-t-elle vraiment recevoir les élus?

cliquez pour écouter Patrick Renaud lisant la lettre de Matignon . video tournée par CARPR, R. Tamburrino

Il y avait donc, le 25 octobre, un nouveau rassemblement d’élus devant l’hôtel de Matignon pour le maintien, dans les délais, des lignes 16 et 17 du Grand Paris Express. Un peu moins de monde que la fois d’avant, mais ils étaient là, notamment Yves Albarello, maire de Claye-Souilly et Alain Aubry, maire du Mesnil-Amelot qui, empêchés, n’avaient pu venir au premier rassemblement.

Ilham Moustachir (adjointe au maire de Gonesse) interviewée par BFM Paris. Derrière le journaliste on aperçoit François Pupponi, député du Val d'Oise, ancien maire de Sarcelles

Motif de satisfaction cette fois : le chef de cabinet du Premier Ministre a répondu à la demande d’audience des élus. Dans une lettre reçue le matin même à la CA Roissy Pays de France, lue (voir la vidéo) par Patrick Renaud aux élus, on a apprit que la demande avait “retenu l’attention du Premier ministre”. Et que celui-ci avait transmis la demande de rendez-vous à Elisabeth Borne, ministre des Transports. Qui devrait donc fixer une date. Et bien à ce jour aucune nouvelle du cabinet de la ministre! Et ça ne sera pas pour cette semaine non plus, vu son agenda à 8 jours…

C’est décourageant.EV

Et cette fois les éluEs ont pu tenir la banderolle !

Partagez cet article

Yannick Hoppe est le nouveau maire du Bourget

L'ancien et le nouveau maire

Vincent Capo-Canellas, qui aura été maire (UDI) du Bourget de 2001 à 2017, a choisi de rester sénateur, suite à sa réélection.  C’est Yannick Hoppe, 34 ans, jusque là conseiller municipal délégué qui a été élu maire, lors d’une conseil municipal extraordinaire, samedi 21 octobre. Vous pourrez lire ici le discours qu’il a prononcé juste après son élection.

Voici quelques éléments biographiques :

– Né le 7/12/1983 à Dijon. Après des études d’histoire (khâgne et Hypokhâgne), il devient collaborateur d’élu en 2009.

– 2011 : Yannick Hoppe choisit de s’installer au Bourget et devient collaborateur du groupe Centriste du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis.

– Septembre 2011 : il devient assistant parlementaire en circonscription de Vincent Capo-Canellas, élu Sénateur de la Seine-Saint-Denis.

– Avril 2014 : il est élu Conseiller municipal du Bourget, délégué aux Relations publiques, Quartiers, Commerces, Médiation sur la liste “Union pour Le Bourget” conduite par Vincent Capo-Canellas. Sa délégation l’amène notamment à côtoyer et agir auprès de nombreux habitants, acteurs du monde scolaire, associatif, quotidiennement.

– Octobre 2017 : Yannick Hoppe est désigné candidat de la majorité municipale par ses pairs pour succéder à Vincent Capo-Canellas, élu en septembre pour un second mandat de Sénateur de la Seine-Saint-Denis.

Vincent Capo-Canellas quant à lui a envoyé une lettre explicative aux Bourgetins: c’est à voir ici, sur le site de la mairie.

On félicitera ici le nouveau maire, en lui souhaitant bon courage et en espérant qu’il s’impliquera dans la problématique du Grand Roissy-Le Bourget ! EV

Partagez cet article

Mathieu Montès a pris sa retraite

Eh bien voilà, il a tiré sa révérence. Mathieu Montès a démissionné de son poste de 1er adjoint au maire de Tremblay, François Asensi. C’était à l’occasion d’un conseil municipal le 19 octobre.. Mathieu, 64 ans,  entend profiter de sa retraite et de ses petits enfants. Il reste toutefois conseiller municipal. C’est El Madani Ardjoune, qui était 3ème adjoint chargé des finances qui le remplace.

C’est un homme que j’ai toujours apprécié, dans la durée (même quand c’était pas évident…). Je l’ai connu dès 1993 quand il est arrivé comme directeur de cabinet du maire, jusqu’en 1995. Auparavant il était rédacteur en chef du magazine Viva (mutuelles). Toujours disponible, très impliqué… Notamment sur le Grand  Roissy, comme le montre la foto ci-dessous. Asensi a eu raison de déclarer au Parisien 93  “je perds un élu d’exception”. Bonne retraite donc , Mathieu et …on reste en contact ! (je l’ai eu hier au tél). EV

Avec Patrick Renaud, en 2013. Cliquez pour revoir l'article
Partagez cet article

L’Afrique noire n’en finit pas d’être mal partie…

cliquez pour voir la description

Ça fait des années que je devais lire ce fameux livre de René Dumont, paru en … 1962 (puis en 1966 en édition de poche à 140 000 ex) . Je me suis donc décidé, récemment. Et j’ai bien fait ! Je m’attendais à un ouvrage forcément périmé, vu le temps… Que nenni ! J’ai été effaré par sa grande actualité, page après page. C’est réellement “prophétique” et donc terriblement actuel dans l’ensemble. Il faut que je prenne le temps de vous faire une note de lecture. Les  zécologistes actuels feraient bien d’en prendre de la graine. Je vous conseille donc de le lire pour comprendre ce qui se passe en Afrique aujourd’hui, que vous la connaissiez ou non. L’ouvrage a été réédité en octobre 2012, à 3000 exemplaires. EV

Partagez cet article