Le préfet du Val d’Oise va t-il interjeter appel du jugement annulant l’arrêté de la ZAC du Triangle de Gonesse ?

Mes Pt’its Loup ont encore frappé ! En meute, ils ont réussi à faire annuler, par le Tribunal administratif de Cergy, l’arrêté du préfet du Val d’Oise autorisant la ZAC du Triangle de Gonesse, pris le 21 septembre 2016. Vous pourrez voir ici le jugement, prononcé le 6 mars . Au motif, grosso modo, que l’étude d’impact est insuffisante… Nous y reviendrons, dès que le préfet fera savoir s’il fait appel (ou pas…) du jugement devant la Cour administrative d’appel de Paris.

Partagez cet article

Beaucoup de monde à la cérémonie d’hommages à Didier Vaillant

le reportage de VO News. Ici le maire M. Marsac, à sa droite Djida Techtach, 1ere adjointe

Lundi 5 mars, à Villiers-le-Bel s’est déroulée la cérémonie d’hommages à Didier Vaillant, ancien maire de la ville, décédé d’une crise cardiaque à l’âge de 63 ans. Il y avait beaucoup de monde: 800 personnes. Voyez le reportage de VO News et la page sur le site de la mairie.

Partagez cet article

Excellente réaction de François Asensi après les attentats islamistes de Ouagadougou

cliquez pour lire la lettre de FA

J’ai particulièrement apprécié cette déclaration de François Asensi (je lui ai dit) suite aux attentats récents de “Ouaga” (capitale du Burkina Faso, ancienne Haute Volta, pour les nuls). Pas de langue de bois, les terroristes djihadistes bien nommés. Et Blaise Compaoré qualifié de dictateur (et non de “président”) ce qui était la réalité. Il a juste oublié il en a convenu) de rappeler que le “beau Blaise”, avait été exfiltré par l’armée française (avec l’accord de François Hollande) vers la Côte d’Ivoire après un soulèvement populaire, en 2014 (après 27 ans de dictature) qui lui accordé la nationalité. Je ne sais pas où est ce que ça en est, mais je me demande pourquoi le Burkina n’a pas demandé l’extradition de ce voyou de haut vol, soupçonné d’avoir tué de ses propres mains son prédécesseur, Thomas Sankara.

Je publie cette réaction de François Asensi car elle est bien argumentée et change des poncifs habituels des politiciens français sur l’Afrique, qu’ils ne connaissent pas (revoir cet article sur la visite incroyable de Manuel Valls au Togo (voisin du Burkina) fin 2016, dictature héréditaire depuis 1963. A vomir !

J’aime bien le Burkina. C’est là que j’ai atterri pour la première fois en Afrique de l’Ouest, pour rejoindre (en taxi brousse, 1000 km) le Bénin voisin, fin 1981 car ce pays était accessible par l’ancienne compagnie Point Air (Lyon) : le billet aller était de 1000 FF! J’y suis retourné, dans les années 1980, plusieurs fois, en voiture depuis le Bénin, pour aller chercher amis ou famille (dont mon père)  venus nous rendre visite à Cotonou (Bénin pour les nuls). On passait par le Togo. Beau voyage à chaque fois, paysages magnifiques, gens accueillants.  Je pleure aujourd’hui sur le mal-développement de ces 3 (au moins) pays, dont les gens sont sympas, pacifiques. Asensi a raison de dire dans sa lettre que “La France, ancienne puissance coloniale, doit à ces pays un soutien sans faille qui passe par une augmentation des moyens consacrés à l’aide au développement mais aussi par des actes politiques forts qui participent, en marge des opérations militaires, à un ancrage fort de la démocratie sur ces territoires”. Mais ce qu’il ignore peut-être, c’est la nuisance de la corruption (à tous les étages, y compris des détournements dans “les moyens consacrés…”) dans ces pays, et l’incapacité globale à se développer et offrir un avenir à leur jeunesse. Je connais ça de près. EV

Lors de mon arrivée à Ouaga, en octobre 1981, ici dans l'ancien marché


Partagez cet article

Mais grands dieux, à quoi sert la Maison de l’Emploi de Roissy Pays de France et pourquoi s’appelle-t-elle encore comme ça ?

J’ai encore reçu un mail de cette fameuse « maison de l’emploi », dont j’avais déjà parlé (revoir ici). Franchement je ne comprends pas ce que fait cette structure « associative » (ils sont nombreux) largement subventionnée par la CA Roissy Pays de France, l’État et la Région. Comme je l’avais rappelé , les « maisons de l’emploi », depuis 2014 ne peuvent plus recevoir des demandeurs d’emploi. Mais, comme c’est souvent le cas en France, les structures perdurent.

S’agissant de celle dont je parle, elle s’évertue à s’occuper, en faisant un atelier RH (sic) avec des « thèmes » aussi divers qu’ésotériques. Tout ça pour exister, confortablement installée dans le château de Louvres (propriété de la CA) sans même payer son loyer, au point que la CA doit le payer, j’ai vu passer ça au moins deux fois dans les comptes-rendus du Conseil communautaire). Il suffit de se promener sur le site de cette “maison de l’emploi” (cliquer ici) pour voir que tout ça brasse du vent. Mon dieu, c’est quand même de l’argent public !  EV

Partagez cet article

Survilliers théâtral !

cliquez pour avoir le programme

Franchement, je ne connaissais pas ce festival de théâtre amateur, créé par FESTHEA, une association nationale créée en 1985. L’édition régionale Ile-de-France se tiendra donc à Survilliers (95) et ce pour la quatrième fois. Du 22 au 24 mars, ce seront 7 spectacles qui seront donnés au théâtre communal La Bergerie. Un jury composé de professionnels sélectionnera la meilleure pièce, qui pourra ainsi représenter l’Ile-de-France au Festival national de théâtre amateur qui se tiendra en octobre, près de Tours. Voyez aussi le dossier de presse, très bien fait, amplement diffusé par la mairie. Voici donc une bonne initiative  pour notre région. EV

le théatre de la Bergerie

Partagez cet article