Délinquance: Klein vide les sacs à main à Goussainville

L’opération “Le Grand Pari(s) de l’Art contemporain“, initiée par le Conseil général du Val d’Oise et cornaquée par Gilles Ouaki, (voyez ce qu’on en a dit sur RoissyMail le Mag) va encore frapper et se rapprocher dangereusement de chez nous. En effet, Pierre Klein, un des artistes (photographe) de la bande à Ouaki, ne manque pas d’air. Avec la complicité de la municipalité (de gauche, donc laxiste) il va dévoiler, en plein hôtel de ville de Goussainville,  le produit de ses larcins.

Non seulement il a  dépouillé plusieurs femmes de leur sacs à main, mais il a pris en foto leur contenu et à le toupet de présenter tout ça au grand public, au nez et à la barbe de la police municipale (dont les locaux sont situés tout à côté de hall de l’hôtel de ville). Que fera la police ? On dit que le ministre de l’Intérieur viendra lui-même remettre un peu d’ordre dans tout ça. Après on va s’étonner d’une recrudescence des vols à la tire !

Vous pourrez peut-être le voir entre le 7 et le 25 septembre à la mairie de Goussainville s’occuper de cet nouvel Arsène Lupin .

Et voyez ce qu’en dit le conseil général du Val d’Oise ici

EV

Partagez cet article

La dernière tournée d’Hélène

Hélène Muzelle est factrice depuis 27 ans. Elle fait la tournée au Mesnil-Amelot et à Mauregard (77) depuis 18 ans. Du lundi au samedi, elle s’est levée tout ce temps à 5 heures du matin, au Mesnil-Amelot, où elle habite.  Qu’il pleuve, gèle , neige et/ou vente… Direction le centre  de Mitry où elle trie son courrier. Puis c’est la tournée qui peut durer jusqu’à 14 h.

Hélène et Moâ samedi dernier, dans la cour de sa maison

Samedi dernier, c’était sa dernière tournée. Ses 60 ans (qu’elle porte bien ! ) venant de sonner le 16 juillet, elle a fait valoir ses droits à une retraite bien méritée. Je connais bien Hélène depuis quelques années. Elle m’avait filé un sacré coup de main, il y a trois ans, lorsque je sortais, affaibli par une belle opération. Mais on devait distribuer Bénéfice.net (c’était en juillet) et on manquait de main d’œuvre…  A cette occasion, on avait bien discuté et j’avais appris qu’elle n’avait jamais pris l’avion (elle qui les voit tous les jours passer  au dessus de sa maison). Je devais partir en septembre à Dubaï quelques jours et hop!, je  lui ai proposé de venir avec moi. Ça c’est fait et vous pourrez lire ou relire le récit de nos aventure dubaïotes ici, dans les pages extraites de Bénéfice.net 28.

J’ai tenu à la féliciter et à la cadeauter le midi même de sa dernière tournée. C’est une fille travailleuse (jamais d’arrêt maladie…), consciencieuse et généreuse, j’en témoigne:

Read moreLa dernière tournée d’Hélène

Partagez cet article

Les silos de Louvres vont bientôt déménager

L'activité des six silos (ci-dessus le plus ancien) va être transférée dans la zone d'activités du Roncé et à Attainville.

Lorsque l’on se dirige vers Louvres (Val-d’Oise), on les aperçoit de loin. Les silos du groupement agricole Agora (anciennement Capa France*) font partie intégrante du patrimoine de la commune depuis la construction du premier d’entre eux dans les années 50. Mais plus pour très longtemps, car les six greniers à grains d’une capacité totale de 28.000 tonnes et où sont stockés orge, maïs, blé, pois, colza, feverole,  s’apprêtent à déménager.

L’activité de la coopérative va en effet être transférée  dans deux lieux: à Attainville (Val-d’Oise), où les silos existants vont être agrandis pour atteindre une capacité supplémentaire de 15.000 tonnes et,  dans la zone d’activités du Roncé à Louvres où un centre de collecte d’un peu moins de 11.000 tonnes va être construit. Le permis de construire de cette nouvelle installation a été délivré le 15 juillet et validé par la préfecture six jours plus tard. La conception a été confiée à l’atelier d’architecture Jean Monjaux et le chantier sera coordonné par la société Acoore.

Dans la ZA du Roncé, également appelée zone d’activités de la Tour Eiffel, les travaux doivent débuter en septembre sur un terrain de 30.000 m2 situé près du futur siège social de l’entreprise Cosson, à la limite de Marly-la-Ville (Val-d’Oise). Si tout va bien, les nouveaux bâtiments, constitués de cellules de stokage, de bureaux, de boisseaux de chargement et de fosses de réception, devraient être livrés le 1er juillet prochain peu avant la période de la moisson. A noter qu’un nouveau magasin Gamm’Vert sera aménagé à proximité avec une ouverture prévue en mars.

Ces futurs équipements agricoles

Read moreLes silos de Louvres vont bientôt déménager

Partagez cet article

La diffusion de RoissyMail le Mag bien engagée

Hier le compteur des magazines RoissyMail montrait un tout petit peu plus de 5000 exemplaires diffusés. En trois jours, ce n’est pas mal. Vous pourrez en trouver notamment :

– pratiquement partout à Roissy-Village (hôtels, restaurants, boutiques, mairie, CC Porte de France). Sur CDG, à la Poste principale, au Dôme, dans les hôtels (Pullman sera servi aujourd’hui).

Le Mag en bonne place au restaurant du Novotel Roissy-CDG

– au Vieux-Pays de Tremblay dans les restos, à Goussainville dans les hôtels, restos,

– à Paris Nord 2 à la brasserie ex VIP (face au RER), dans les hôtels, au Carré pro de La Poste ,

– Au Plessis-Belleville chez EGB, à la mairie…

– et bien sûr à Epiais…

Excellentes réactions déjà de la part des lecteurs. Tout le monde a vu qu’il était un peu plus “grand” (en fait 1 cm plus large) et on se réjouit de ce format: grandes fotos, grandes pubs. Le titre “Paris Nord Villepinte” va s’étendre sur Tremblay” a fait mouche. En effet, bien que ce projet soit vieux, en fait peu de personnes, hormis les intéressés le savaient ou en connaissaient les détails. L’article a été fait au bon moment:

Read moreLa diffusion de RoissyMail le Mag bien engagée

Partagez cet article

Trois Poissons pris dans la nasse du Bouchon Gourmand

C’était vendredi et j’avais invité mes partenaires (et amis), Pascal (de RoissyCopy et Manu de Paradisia) à manger au divin Bouchon Gourmand (voir leur pub à gauche, ils n’ont même pas de site internet , pfff….).

Ce midi au Bouchon Gourmand. Au premier plan, le rouget...

Claude, un des patrons, nous invite à choisir un truc de poisson, “hors carte”… Bien que je n’ai aucune méfiance sur le Bouchon, que je connais bien, je réfute la proposition et me réfugie vers l’indétrônable “Rognon de veau au vrai jus”. Mes amis se laissent tenter par le poisson. Arrive le dit pesce, et je les vois dévorer le plat, goulument, au point que je me demande si j’ai pas fais une bêtise… En effet, je ne suis pas très poisson (sauf au Bénin, à Cotonou, au bord de l’océan: bars, dorades, barracudas, mérous, faux capitaines à environ 3 euros le kilo, hyper frais, au port de pêche !) , mais, quand, jaloux, j’ai gouté après le repas, le jus de ce fameux “trois poissons  façon bouillabaise” : trop top! et trop tard !

Je m’étais promis d’y retourner et d’en parler ici, pour peu que ça me plaise vraiment … Et voilà donc: délicieux ! Y’en a encore demain, peut-être vendredi et après, snif, le Bouchon est en congés 3 semaines…

EV

Partagez cet article

Ca bouge dans le Triangle de Gonesse, aux Tulipes

LE PLAN MASSE DES 2 ZAC des Tulipes et les implantations, actuelles et à venir

Outre le futur siège de Manutan, en construction (voir ci-dessous), ça bouge pas mal sur la ZAC des Tulipes Nord, située dans la pointe sud du Triangle de Gonesse, un futur centre commercial (“Centre commercial des Tulipes”) va voir le jour sur quelque 8.9 ha et  30 000 m2 de surfaces commerciales . C’est un projet qui avance bien, développé par deux spécialistes des centre commerciaux : GRC et la Compagnie de Phalsbourg, et dont vous pourrez voir ici un joli descriptif avec des fotos d’ambiance. L’architecte du projet est, excusez du peu, Jacques Ferrier, celui qui a fait le magnifique pavillon français de l’exposition de Shanghai, (voyez le site de l’architecte, vous verrez des trucs super sur ce pavillon). On parle d’un Décathlon, d’un petit super marché, et  de boutiques orientées sur l’équipement de la maison, voir sur l’hédonisme ( thème du “Life Style Center”).Le chantier, une fois toutes les autorisations et enquêtes terminées, devrait commencer l’an prochain. En dessous c’est le futur nouveau siège de Manutan, dont nous vous avions parlé dans RM 439, lors de la pose de la première pierre.

Et on parle, mais ce n’est pas encore signé

Read moreCa bouge dans le Triangle de Gonesse, aux Tulipes

Partagez cet article

Les travaux du futur centre européen de Manutan avancent bien

Les futurs bureaux tertiaires de la firme où des baies vitrées sont en cours d'installation...

Dans la Zac des Tulipes Nord à Gonesse, près de l’aéroport du Bourget, le bruit des véhicules de chantier fait écho à celui des jets privés. Près des gigantesques entrepôts (41.000 m²) du groupe Manutan, deux nouveaux bâtiments sortent à peine de terre. Il s’agit du futur centre européen de cette firme spécialisée dans la vente à distance aux entreprises de fournitures industrielles, d’outillage et de matériel de bureau. Le lancement du chantier avait été inauguré en grande pompe en novembre dernier (lire RoissyMail n°439).

Fondée en 1966 et cotée en Bourse depuis 1985, cette multinationale est une entreprise emblématique de Gonesse. Avec ses 23 filiales dans 20 pays européens, elle pèse 502 millions d’euros de CA (chiffres 2007/08) pour un résultat net à deux chiffres : 50, 7 millions soit 10.1%. A l’heure actuelle, elle est toujours contrôlée par la famille Guichard à 73%. Le président du directoire, Jean-Pierre Guichard (166ème fortune de France : 259.32 millions d’€ en 2007, 181 millions en 2008) est le fils du fondateur, André Guichard, qui a créé l’entreprise en 1966.

Le groupe a investi quelque 75 millions d’euros pour réaliser de nouveaux équipements au coeur du Triangle de Gonesse, où viendront s’installer 800 employés à l’horizon 2011. Outre l’entrepôt qui comporte sept cellules,  un restaurant de 1.300 m² et un bâtiment tertiaire de 9500 m² sur cinq niveaux sont en cours d’aménagement, le tout dans une démarche HQE (Haute qualité environnementale). Un troisième bâtiment,  comportant des salles de formation, un terrain de basket-ball ainsi que des cours de squash – il paraît que le patron adore ce sport de raquettes – doit prochainement être réalisé.

Le chantier est coordonné par

Read moreLes travaux du futur centre européen de Manutan avancent bien

Partagez cet article

L’ex-RN2 se refait une santé

Le tronçon RN2/RN17 subit actuellement des travaux de réaménagement sur 2,6 kms entre le carrefour Lindbergh et le rond-point du Pont-Yblon.

L’ex-Route nationale 2 est en train de s’offrir un sérieux lifting. Des travaux de requalification sont actuellement en cours sur 2,6 kms entre le carrefour Lindbergh au Bourget (Seine-Saint-Denis) et le rond point du Pont-Yblon à Bonneuil-en-France (Val-d’Oise).

Le montant des travaux chapeautés par le Conseil général du 93 est évalué à 22 millions d'euros.

Revêtement déformé et écrasé par la circulation des poids-lourds, terre-plein obsolète, stationnement sauvage, ce tronçon de la RN2/RN17 cumulait les handicaps depuis de nombreuses années. Une situation de plus en plus inquiétante pour cette voie très empruntée par les automobilistes et qui borde l’entrée de l’aéroport d’affaires du Bourget.

De vastes travaux, chapeautés par le Conseil général de Seine-Saint-Denis, ont donc débuté en janvier dernier pour sécuriser cet axe, limiter la circulation des poids-lourds et favoriser la circulation des cyclistes et des bus. A l’issue de ce chantier, l’axe routier devrait perdre son terre-plein central, comporter deux fois deux voies, des contre-allées d’accès au stationnement et des voies de circulation en site propre pour les autobus dans la partie

Read moreL’ex-RN2 se refait une santé

Partagez cet article