Plaine oxygène déferle sur le Grand Roissy

Plaine Oxygène compte trois bassins couverts, dont une pataugeoire, une piscine de 25m de long pour s’entraîner à la natation et un espace aquatique pour toute la famille.

Paris a Aquaboulevard, Roissy a désormais Plaine oxygène. S’il est certes bien moins grand que celui de la capitale, ce nouveau centre aquatique situé au Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne) offre un large choix d’activités. Ouvert au public depuis mercredi, il dispose de 11.000 m² avec trois bassins intérieurs, un lieu dédié au fitness, un espace de détente avec sauna et bains bouillonnants, une plaine de jeux pour enfants et un restaurant.

Mercredi, Angélique Rocault, une habitante de Mortefontaine (Oise), venue avec ses deux enfants et sa nièce était la première cliente à nager dans la piscine. Daniel Haquin, président de la communauté de communes Plaine-de-France, lui a remis symboliquement son billet et la mère de famille a reçu comme cadeau dix entrées gratuites.

Enfin ouvert

L’ouverture de Plaine oxygène devrait ravir les habitants du secteur du Grand Roissy et les 40.000 scolaires du canton de Dammartin-en-Goële qui ont dû faire preuve de patience pour voir le projet se réaliser. Initié en 2000, un premier projet comprenant piscine, patinoire et bowling, était en sommeil depuis la livraison du bâtiment en 2006. Trois ans plus tard, la communauté de communes l’a relancé en confiant par délégation de service public la gestion de ce centre à la société Espace Récréa.

Pour cette première année, le directeur de Plaine oxygène, François Rosenblatt, s’est fixé pour objectif d’atteindre la barre des 300.000 entrées.

L.L.

Plaine oxygène est situé rue de la Chapelle  au Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne), près de l’hôtel Radisson Blu. Le centre est ouvert quasiment tous les jours de l’année (fermé les 24 et 25 décembre, le 1er janvier et le 1er mai) de 9h à 21h30 du lundi au vendredi et de 9h à 19h30 les week-ends et jours fériés. Informations et tarifs sur www.plaineoxygene.com.

Venue avec ses deux enfants Emmy et Basile et sa nièce Nolwenn, Angélique Rocault, était la première cliente. Elle a reçu symboliquement son billet des mains de Daniel Haquin, président de l’intercommunalité.
Partagez cet article

Parc Mail à Roissy: c’est bien parti !

On reconnait Y.Paternotte, P. Renaud, A. Toulouse, Claudine Bonthoux, et J.C. Condamin

Ça sent la reprise un peu partout dans le Grand Roissy en général et dans le Petit Roissy en particulier. Hier, à Roissy Park International (face à Fedex) s’est déroulée une cérémonie bien sympathique à l’occasion de la pose de la “première pierre” d’un bâtiment destiné à FirstServices (services aéroportuaires, actuellement à CDG) dans le fameux “Parc Mail” . Celui-ci, développé par Sogelym Dixence et aménagé par l’AFTRP est désormais bien parti : outre le bâtiment de First (sur 2000 m2, livraison en décembre (et non en  juillet comme écrit par erreur, rectif de ce jour, 14h36) ), celui de SIM Aéro training va commencer la semaine prochaine et Sogélym commencera en même temps, en blanc, un bâtiment de bureau (3000m2). D’autres signatures vont suivre.

Avec M. Beitz, vice-président de la Chambre de commerce du Val d'Oise

Des discours positifs ont été prononcés hier, tant par le maire de Roissy, A. Toulouse  que le Président de Roissy Porte de France , P. Renaud, ou le  député de Gonesse Y. Paternotte.  J.C . Comdamin, PDG de Sogélym-Dixence a dit sa confiance dans l’aboutiissement de Parc Mail et remercié les différents partenaires.

Un magnifique cocktail a couronné la réunion. Vous en saurez plus dans le dossier du prochain RoissyMail le Mag, qui traite de l’actualité des nouvelles ZAE du grand Roissy.

EV

Partagez cet article

Le pré-Mondial de l’Automobile se tient à Châtenay-en-France

La Ion, véhicule électrique de Peugeot, en vedette à Châtenay.

Châtenay-en-France, paradis des randonneurs et des amateurs de faune et de flore ? Pas seulement. Depuis le début de la semaine, le petit village de l’est du Val-d’Oise (64 habitants) est devenu un lieu très prisé des professionnels du secteur de l’automobile.

Soixante journalistes spécialisés (triés sur le volet, et reçus comme des princes) venus de France et de l’étranger défilent chaque jour à l’orangerie du château pour découvrir, voire tester, les nouveaux modèles de Peugeot. Le constructeur y présente en avant première, moins d’un mois avant le mondial de l’automobile (du 2 au 17 octobre à la Porte de Versailles), sa voiture 100% électrique, baptisée Ion, ainsi que la 508, héritière de la 407 et de la 607. Nous avons pu, exceptionnellement, visiter les lieux et prendre des photos. Mais pas moyen de diffuser celle de la nouvelle 508, qui fait l’objet d’un “reveal”. Les exemplaires de la nouvelle star de Peugeot sont arrivées bâchées à Châtenay…

Des structures gonflables installées dans le Parc du Château

Inutile de dire qu’à l’entrée, les agents de sécurité filtrent les allers et venues comme s’ils veillaient sur le trésor de Crésus! Situé à quinze minutes à peine de Roissy-CDG, Châtenay-en-France aurait été choisi par Peugeot pour la proximité de l’aéroport mais aussi pour son cadre verdoyant et les routes alentours, rendant plus agréable la conduite des véhicules. Le “pré-Mondial” a commencé lundi dernier et se terminera vendredi prochain, soit pendant 10 jours ouvrables .

L.L. (avec un peu de EV)

NB: Bonne occasion pour visiter le magnifique château de Châtenay-en France . Selon moi, le tout petit village de Châtenay est le plus beau de toute notre région.

EV

Partagez cet article

Grand Pari(s) de l’Art co: c’est dimanche à l’Abbaye de Mautbuisson

Ça va être la fête, dimanche prochain (le 12), à l’Abbaye de Mautbuisson, propriété du Département du Val d’Oise à Cergy-Pontoise. C’est que du 12 septembre au 10 octobre se tiendra un exposition et des évènements qui clôtureront l’opération “Grand Pari(s) de l’Art contemporain initiée depuis avril par le conseil général  (voir ce que nous en avions dans RoissyMail le Mag n°30 ici). Vous saurez tout en cliquant ici.

N’oubliez pas aussi, toujours dans le cadre de ce “Grand Paris”, que l’expo “sac à mains” se tient en ce moment à l’hôtel de Ville de Goussainville

Tenez, on y  était allé lors de l’accrochage des panneaux et on a pris l’artiste Pierre Klein en foto : il a une gueule, non ?

Partagez cet article

A Roissy-CDG, le S4 prend forme

Le futur satellite d’embarquement de CDG doit entrer en service à l’été 2012. Il doit permettre d’accueillir 7,8 millions de passagers par an.

Les travaux du futur satellite d’embarquement de Roissy-Charles-de-Gaulle avancent bien. Depuis notre dernier déplacement sur le chantier (début 2010 pour les besoins de RoissyMail le mag n° 29), les bâtiments du fameux S4 ont poussé comme des champignons. Ainsi, on note la présence des passerelles et des halls d’embarquement, qui ont pour la plupart été équipés de baies vitrées. Actuellement, les équipes qui s’occupent de la partie terrassement procèdent au dallage des aires de contact des avions.

Dédiée aux vols longs courriers de l’alliance Skyteam, dont fait partie Air France, cette future extension du terminal 2E aura une capacité d’accueil de 7,8 millions de passagers par an. Côté dimensions, elle disposera d’une surface de 120.000 m², sera d’une longueur de 756 m et comptera seize portes au contact pour les avions dont sept pour les Airbus A380. Le coût total de l’opération est estimé à 560 millions d’euros. Débutés en 2007, les travaux du S4, qui se situe juste en face du S3 (ou Galerie parisienne), doivent s’achever dans dix-neuf mois, avec une mise en service du S4 à l’été 2012.

L.L.

Partagez cet article