BNI Roissy a fêté son premier anniversaire, ce matin au Campanile Roissy

Beaucoup de monde, ce matin, à BNI Roissy

Ça se passe toujours à 7h30, chez BNI , le célèbre réseau mondial de “recommandation d’affaires”. C’était au Campanile Roissy (c’est fou ce qu’il y a comme monde dans cet hôtel à cette heure..) et le groupe BNI local avait largement invité pour fêter son premier anniversaire.

Jacques Boyadjian, président d'Entreprendre à Tremblay

Francis Mulot, animateur de BNI pour le Val d’Oise, a accueilli tout ce beau monde, avec notre ami Pascal Trudelle (Roissycopy, site même pas à jour, pfff…) : une bonne centaine de personnes en tout. J’ai salué particulièrement l’excellent Jacques Boyadjian, l’ancien proviseur du lycée Hélène Boucher à Tremblay, désormais en retraite et qui a pris la présidence de “Entreprendre à Tremblay“,  Bruno Chomodé, l’ancien directeur immobilier chez Guerbet (et qui a externalisé sa fonction en créant son propre cabinet: Alterimo), ou encore Bruno Guillois, d’Atout Pub , une très belle entreprise du Vieux-Pays de Tremblay.

Marc William, directeur France de BNI est intervenu pour expliquer le “style” BNI et la méthode qui consiste à faire des “recommandations d’affaires”. Le groupe de Roissy, qui compte 16 membres a totalisé en 1 an 300 000 euros de CA entre les membres. L’objectif pour l’année qui vient est de passer à 40 membres, pour faire 600 “recommandations” pour un CA de 800 K€.

André Toulouse et Pascal Trudelle

Le maire de Roissy, André Toulouse, également présent, a dit tout le bien qu’il pensait de cette manière de faire des affaires et a félicité chaleureusement Pascal Trudelle pour son implication dans la formation du BNI Roissy.

Vous en saurez plus sur le site de BNI ou en appelant justement Pascal à RoissyCopy.

EV

Voyez ici le document de presse où vous pourrez découvrir les conditions pour adhérer.

Partagez cet article

Nouveau Petit déjeuner de Sud Oise Développement le 21 octobre

le territoire "charnière" de Sud-Oise Développement

Après le succès du premier “p’tit déj” de Sud Oise Développement, la nouvelle agence économique qui s’étend sur quasiment tout le Sud du Département, l’équipe de Jean-Pierre Maillot, directeur général, récidive en organisant cette fois une réunion le 21 octobre sur le thème : “L’international, c’est possible !” Export, recherche et enseignement supérieur, coopération décentralisée sont au menu. C’est au Château des Rochers à Nogent-sur-Oise (à peine 30 mn de Roissy CDG et le chemin pour y aller est vraiment agréable, en plein Parc Naturel régional) de 8h30 à 10h (s’inscrire à la SODEV au 03 44 25 25 45). Voyez tout le programme ici . C’est aussi une occasion de rencontrer des dirigeants d’entreprises locales.

A noter que le prochain RoissyMail le Mag, qui sort la semaine prochaine, publiera l’interview de Christian Grimbert, président de la SODEV, ancien maire de Creil et président de la CAC (Communauté d’agglomération de l’agglomération créilloise).

A noter aussi une bonne adresse à Creil: le Romantique , un très bon restaurant que j’ai découvert avant-hier et où la patronne (charmante) sert une “cuisine du marché à l’ardoise” qui vaut le détour.

EV

Partagez cet article

Christine Poussard, nouvelle directrice de la MEIFE

Ca faisait un moment qu’on voulait vous la présenter… C’est Christine Poussard, la nouvelle directrice générale de la MEIFE, la maison de l’emploi commune à Aulnay et Villepinte, héritière de la défunte M2E. Voici un rapide portrait :

Christine Poussard connait bien le terrain.

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les domaines de l’économie, de l’emploi et de l’insertion sur la ville d’Aulnay-sous-Bois, Christine Poussard bénéficie d’une véritable connaissance du territoire.

Elle débute sa carrière dans le secteur de l’emploi en 1990, puis gravit les échelons pour diriger en 2001 Aulnay Intérim.

A la tête de la Mission Locale de la Maison de l’Emploi en 2003, elle occupe ensuite les fonctions de Directrice Développement en 2009.

Véritable passionnée dans le domaine des actions sociales permettant le retour à l’emploi des Aulnaysiens et Villepintois, Christine Poussard, Directrice Générale de la Maison de l’Emploi, de l’Insertion, de la Formation et de l’Entreprise, contribue efficacement au développement de cette Maison de l’Emploi, et ce grâce à son expérience riche, son sens du contact et sa collaboration avec les élus du territoire.

Vous pourrez, si vous ne l’avez déjà fait, connaitre la nouvelle organisation et les nouvelles missions de la MEIFE dans la pub en haut à droite. Rappelons que ladite MEIFE est présidée par l’excellent Abdellah Benjana, 1er adjoint au maire d’Aulnay, (M. Segura, PS), en charge des affaires économiques, que nous saluons (les deux) au passage.

EV

Partagez cet article

Servair et Flying food group s’associent aux Etats-Unis

Servair est partenaire de Flying food group depuis vingt ans.

Les liens se resserrent entre Servair et Flying food group. Après l’ouverture d’une unité commune en novembre dernier à l’aéroport JFK de New York, le leader français de la restauration aérienne et l’entreprise américaine de catering ont cette fois-ci décidé de recentrer leurs intérêts en créant la société Flying food Servair USA.

Détenue à 51% par Flying food group et à 49% par la filiale d’Air France, cette holding regroupe leurs participations communes des sites de Chicago, Miami, New York, San Francisco et Seattle.

Sue Gin, fondatrice et CEO de Flying Food

Dans le même temps, Sue Gin, fondatrice et président directeur général de l’entreprise de restauration aérienne U.S, a pris une participation de 2,5% dans le capital de Servair, dont elle est administratrice, selon un communiqué de la société française.

Fondée en 1983, Flying food group, qui, compte dix sept unités de catering dans les villes stratégiques d’Amérique du Nord et à Shanghai, est partenaire de Servair depuis vingt ans.

L.L.

Partagez cet article

Le décollage d’Oxygène Afrique prend du retard

La nouvelle compagnie a loué deux Boeing 767-300 ER mais ces derniers n'ont pas encore décollé de Roissy-CDG (© Roberto Collazo).

Site internet toujours en construction, PDG injoignable, pas d’avion dans le ciel… Mais que devient Oxygène Afrique ? Cette nouvelle compagnie aérienne française, dont le siège est basé au Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne), a du retard au décollage. Son patron et créateur, Steve Bokhobza, avait pourtant affirmé à RoissyMail en juillet dernier qu’il comptait lancer les premiers vols en septembre.

Depuis, l’été est passé, et les deux Boeing 767-300 ER, loués à la société américaine ILFC, ne se sont pas encore envolés de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Rien de dramatique toutefois. Selon la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), Oxygène Afrique est toujours dans l’attente de l’obtention du certificat de transporteur aérien (CTA), un agrément attestant qu’une compagnie a la capacité d’assurer des vols en toute sécurité. Etant donné qu’il s’agit d’une création, la sous direction des transporteurs aériens étudie également la viabilité économique de cette nouvelle compagnie.

Chez Oxygène Afrique, on espère obtenir l’agrément d’ici à la fin de l’année. Rappelons que la compagnie ambitionne de se faire une place en Afrique, pré carré d’Air France, avec dans un premier temps cinq destinations desservies en vol direct : Abidjan (Côte-d’Ivoire), Bamako (Mali), Conakry (Guinée), Luanda (Angola) et Malabo (Guinée équatoriale).

L.L.

Partagez cet article

Christian Herzog, nouveau directeur marketing d’Air France-KLM

Christian Herzog, 54 ans (ci-dessus), succède à Patrick Roux.

Air France-KLM a nommé Christian Herzog pour succéder à Patrick Roux à la direction du marketing du groupe aéronautique. Agé de 54 ans, il était auparavant directeur général d’Air France-KLM pour le continent américain.

Diplômé d’HEC (Ecole des hautes études commerciales), Christian Herzog a débuté sa carrière chez la compagnie aérienne tricolore en 1982 et y a occupé différentes fonctions, notamment directeur ventes et marketing pour le Royaume-Uni et l’Irlande, chef de cabinet du président d’Air France, directeur régional pour le Benelux ou encore directeur commercial international.

Il est par ailleurs membre du conseil de direction générale d’Air France depuis 1998.

L.L.

Partagez cet article

Nominations en cascade chez Unibail-Rodamco

Un centre commercial d'Unibail-Rodamco en Espagne (Parquesur, Madrid)

Ça bouge chez Unibail-Rodamco, le promoteur du futur centre commercial Aeroville. A la suite du départ de Bertrand Julien-Laferrière pour la Société foncière lyonnaise (SFL), le groupe a annoncé une série de nominations.

Oliver Bossard devient ainsi directeur général du développement groupe, responsable de lʹensemble des projets de développement, apprend-on dans une dépêche de Business Immo. Précédemment directeur général du pôle bureaux, Olivier Bossard a rejoint Unibail-Rodamco en 1998. Architecte de formation et diplômé de Sciences Po Paris, il a commencé sa carrière chez Cogedim, l’un des principaux promoteurs français, selon un communiqué du groupe développeur d’immobilier commercial. Pour lui succéder, Unibail-Rodamco a promu Jean-Marc Jestin, jusqu’alors directeur des investissements groupe. Diplômé d’HEC, arrivé chez Unibail en 2007 en provenance de Simon Ivanhoé Europe, il a fait ses débuts professionnels chez Arthur Andersen. Jaap Tonckens, membre du Directoire, reprend pour sa part  la direction des investissements et des cessions en remplacement de Jean-Marc Jestin. Il devient directeur exécutif investissement, tout en conservant la supervision des affaires juridiques du groupe, selon ce communiqué.

D’après un autre article de Business Immo, Chloé Hubidos succède à Maxence Naouri (parti chez Vinci) comme responsable de la communication corporate, des relations presse et relations publiques.

L.L.

Partagez cet article