Roissy-Picardie après le débat public : RFF va faire la liaison

Les choses n’ont pas trainé  chez RFF : le Conseil d’administration du gestionnaire des voies ferrées (présidé par Hubert du Mesnil : on reste en famille, il a été DG d’ADP de 2001 à 2005et est désormais membre du Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris) avait à peine pris la décision, qu’une conférence de presse était organisée le lendemain (vendredi 26) à Amiens et le surlendemain à Roissy (Hotel Novotel Convention). RoissyMail y était pour vous.

Vous trouverez tout ce qu’il faut savoir dans le nouveau  document diffusé par RFF ici (très clair). Et voici ce qu’il faut retenir au minimum:

– suite au débat public organisé d’avril à juillet derniers, RFF a décidé de lancer la réalisation du “chainon manquant” (voir plus bas) ,qui va permettre de relier la Picardie au départ d’Amiens au réseau européen TGV. “Globalement, la pertinence du projet a été confirmée par le débat public” nous ont déclaré MM. Y. Joanique et P-Y Biet, respectivement Directeur régional délégué RFF IDF et Chef du projet Roissy-Picardie chez RFF.

– sur les 3 options envisagées, l’option Nord a été abandonnée et RFF va engager une étude préalable à l’enquête publique qui portera sur les deux options restantes : centrale (par Villeron) et sud (par Epiais-lès-Louvres). La première permettrait un arrêt à la gare de Fosses Survilliers, et l’autre un arrêt supplémentaire à Louvres, ce qui parait bien alléchant.

Mais cette dernière pose un problème (outre son cout supplémentaire de 85 millions) : par ou passerait la ligne se pose ouvertement la question Isabelle Rusin, maire d’Epiais : le long de la future francilienne dit RFF, mais où exactement?  Au sud de la Francilienne, sur la plateforme aéroportuaire ou au nord, sur ce qu’il reste du territoire communal proprement dit? Et là, des bâtiments devraient être rasés. car on voit mal comment il pourrait en être autrement… Mme Rusin n’avait pas eu de réponse précise lors de sa rencontre avec M. Biet, nous a t-elle confié…

D’autres aménagements sur les lignes existantes seront nécessaires et notamment le passage de la gare TGV CDG de 4 à 6 voies.

Pour l’étude préalable et afin de garantir une transparence totale, RFF va demander à la CDPP la nomination d’un “Garant” de concertation qui aura pour fonction de veiller au bon déroulement des consultations (étude parcellaire, impact etc…) .

Le calendrier sera le suivant 4 ans d’études pour l’enquête, travaux et ouverture du tronçon en 2020.

Mon avis : bravo les Picards !

Read moreRoissy-Picardie après le débat public : RFF va faire la liaison

Partagez cet article

Le nouveau centre de l’Institut du Cycle inauguré au Bourget

Les locaux sont splendides et tout le monde était content, vendredi après-midi, lors de l’inauguration du nouveau centre (et siège) de  l’INCM (Institut National du Cycle et du Motocycle). L’INCM est une vieille institution fondée en… 1874; elle s’appelait alors l’AEJO (vous pourrez lire avec intérêt l’historique de l’association ici ).

Un très beau bâtiment, construit par Nexity

Le conseiller régional Ch. Borgel (à droite) , écoutant les explications de M. Lamade, directeur pédagogique de l'INCM

Read moreLe nouveau centre de l’Institut du Cycle inauguré au Bourget

Partagez cet article

Iron Bicker à Carole, en juin prochain

Moto pour moto, la nouvelle vient de tomber. Nicolas Sonina (“Nicson” pour les intimes) créateur, notamment  du célèbre (et déjanté) “Stunt Bike Show” (qui s’est tenu cette année à Bordeaux) a encore frappé. Il organise, au printemps prochain, la première édition du “Iron Bickers”, un rassemblement de motos, anciennes et autres. Vous en saurez plus en lisant la présentation que cet ancien journaliste, passionné de motos, a lui même rédigé (c’est bien pratique…) :

Les 25 et 26 juin, le circuit Carole à Paris va enfin avoir son événement concernant la moto classique : Iron Bikers !

Iron Bikers est un tout nouvel événement qui rassemblera les amoureux de belles mécaniques, celles qui vibrent, ont une histoire, du caractère.

Les 25 et 26 juin sur le circuit Carole, on trouvera des motos anciennes de série comme de compétition. Mais aussi des plus modernes, comme des réplicas, des cafe-racers, des bitzas et autres préparations qui ont été conçues avec le même esprit d’esthétique, de caractère et d’authenticité.

Iron Bikers n’est pas une compétition, c’est un moment d’échanges et de rencontres. Mais aussi le bon moment pour rouler ensemble sur un circuit, en toute sécurité, pour se faire plaisir.

Iron Bikers accueillera une bourse d’échanges de pièces anciennes mais surtout un village « culture vintage » sera installé dans le paddock du circuit Carole, réservé aux professionnels et aux moto-clubs. Des marques modernes « de caractère » seront aussi présentes et feront essayer leurs modèles sur un circuit routier au départ du circuit Carole.

Et le samedi soir, une animation originale et rock’n roll sera organisée autour d’un « café » très spécial, mais il va falloir patienter pour en savoir plus…

Plus d’infos sur www.ironbikers.fr

A très bientôt

Nicolas Sonina

Partagez cet article

Bernard Perot, élu nouveau Président de la Chambre de Métiers du Val d’Oise

En ces temps d’élections consulaires, on a oublié de vous signaler l’élection du nouveau Président de la Chambre de Métiers du Val d’Oise (les élections pour le mandat 2010/2015) ont eu lieu fin sept début octobre , avec une très faible participation. Vous trouverez ici le portrait du nouveau Président (élu le 16 novembre), qui est charcutier traiteur à Enghien.

Félicitations !

EV

Partagez cet article

Un “Club DSK” se lance demain à Sarcelles

Un peu activiste, la Laurence, en ce moment...

Ça se passera demain soir, dans les terres strausskhaniennes de Sarcelles. Deux anciens du Modem, Laurence Marchand-Taillade (passée au Parti radical de gauche, là où a échoué Leikine, MDR) et Antonio Duarte, ont formé un “Club DSK 95”. ..

Antonio Duarte, néo-socialiste
Antonio Duarte, neo-socialiste

Antonio Duarte est architecte (président de l’association Grand Paris, qui milite pour un “autre Grand Paris plus démocratique” . Il a adhéré au PS en juillet dernier pour contribuer à “la rénovation de la social-démocratie” , nous a t-il indiqué.

Sacré Bayrou ! il en aura laissé derrière lui, des orphelins. Reste à savoir si “l’orphelinat Club DSK” plait au Big Chief du IMF. Toujours est-il que ça ne plait pas aux caciques du PS, notamment à Dominique Lefebvre, le “1er fédéral” du PS 95…  Le jour béni d’une clarification des socialistes entre ceux type donc Duarte ou Taillade, et les amis du camarade Mélenchon viendra t-il ?

Et ne vaut-il pas mieux que DSK reste à Washington, au cas où, après la Grèce, l’Irlande, bientôt le Portugal, l’Italie ou l’Espagne, on risque d’avoir besoin de Lui? Vous en saurez plus sur les motivations politiques des fondateurs de ce Club DSK qui mettent en garde, non sans raison selon moi, contre le “syndrome Delors” dans leur communiqué ici.

Le point de presse, qui se tiendra donc demain soir à l’hôtel Ibis de Sarcelles (12, avenue Auguste Perret) à 19h sera suivi d’un débat sur la “sécurité dans le Val d’Oise”. Ça risque de pas être triste…

Tiens, en amuse-bouche,

Read moreUn “Club DSK” se lance demain à Sarcelles

Partagez cet article

Un candidat “daho” (Europe Ecologie-Les Verts) pour le canton de Gonesse

Mazouni Daho, candidat Vert dans le canton de Gonesse

Il s’appelle Mazouni Daho, il est né à Gonesse il y a 36 ans et sera le candidat des écologistes aux prochaines élections départementales (mars 2011), dans le canton de Gonesse. Vous en saurez (un peu) plus dans le communiqué ici, mais sachez qu’il a déjà été sur la liste “verte” aux dernières municipales de Gonesse (qui avait  fait plus de 7%).  Ca lui mettra peut-être un peu de baume au coeur, mais qu’il sache que “DAHO”, ça veut dire “GRAND” en langue Fon, la langue majoritaire (après le Français…) du Bénin.

Ça va être serré pour la gauche, dans ce canton (qui est le nôtre, à Epiais)…

EV

Partagez cet article