Les Tulipes, un parc d’activités en plein boom

La future plateforme logistique de GL Events de 24.000m² doit être livrée au cours du dernier trimestre 2011.

Dans la zone d’activités des Tulipes-nord, à Gonesse (Val-d’Oise) un nouveau bâtiment a commencé à sortir de terre. Il s’agit de la future implantation de l’entreprise internationale GL Events.

Ce géant de l’événementiel, basé historiquement dans la région lyonnaise, avait annoncé en mars l’acquisition d’une plate-forme logistique et tertiaire de 24.000 m² auprès du promoteur Panhard développement. Aménagé sur environ 51.000 m² de terrain, le site jouxte celui du futur centre européen du groupe Manutan, spécialiste de la fourniture industrielle, lui aussi en cours de construction. Ces deux chantiers reflètent bien l’attractivité d’un parc  d’activités actuellement en plein boom.

Située dans le territoire du Triangle de Gonesse (1.000 hectares), sur d’anciennes exploitations de fleurs à proximité de l’aéroport du Bourget, la ZAC des Tulipes (c’est l’AFTRP l’aménageur) a vu les bâtiments pousser comme des champignons ces dernières années. Au nord, outre les locaux de GL Events et Manutan, un futur centre commercial baptisé « Les Tulipes » devrait être construit par le groupement compagnie de Phalsbourg et GRC qui en sont les promoteurs (ça traine un peu, on vous en dira davantage plus tard).

Le nouveau centre européen du groupe Manutan, spécialisé dans la fourniture industrielle, doit être achevé cette année.

Dans la partie sud, toujours côté Gonesse, le logisticien-transitaire PLD va faire construire un nouvel entrepôt pour faire face au développement faste de ses importations en provenance de Chine, comme nous l’avions écrit dans le numéro 31 de notre magazine papier, publié en décembre. Près des ateliers locatifs de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), le chantier de la crèche interentreprises a pour sa part bien avancé. Géré par la société People and baby, l’établissement doit ouvrir ses portes en septembre, pour le plus grand plaisir des salariés-parents des entreprises de Gonesse. Il comptera soixante berceaux et fonctionnera du lundi au vendredi de 7h45 à 18h45.

Enfin, côté Bonneuil-en-France (Val-d’Oise), dans la zone d’aménagement concertée de Montjay, qui jouxte les Tulipes, Schenker-Joyau (groupe Deutsche Bahn) a lancé les travaux d’une plateforme de messagerie de 11.000 m². La livraison de ce nouveau bâtiment, prévue fin 2011, portera la surface totale du site à plus de 100.000 m², loués en totalité à des opérateurs de logistique et de messagerie comme Calberson-Geodis, DHL ou TNT.

Schenker Joyau a signé un bail de 12 ans pour développer ses activités de messagerie rapide, express et de lots. Le parc de Bonneuil a été réalisé depuis l’origine avec la Semavo qui en est l’aménageur. Sodearif, filiale du groupe Bouygues en est le promoteur et Brezillon, le constructeur.

L.L.

Dans la partie sud, la crèche interentreprises doit ouvrir ses portes en septembre.
Partagez cet article

Un article de Daniel Behar sur la “Gouvernance métropolitaine”

La carte des intercommunalités en Ile-de-France (© APUR) en 2011. Cliquez dessus pour l'avoir en PDF

Il fallait le signaler. A l’heure où la question de la gouvernance de ce Grand Paris n’est plus vraiment évoquée, Daniel Béhar a publié sur le site métropolitique un article intitulé “Grand Paris : la gouvernance métropolitaine… pour quoi faire?” dans lequel il donne un certain nombre de pistes… prudentes.  C’est à lire sur le site ou bien ici . Et c’est intéressant car il connait son sujet !

Daniel Béhar, qui est géographe, est consultant à la coopérative Acadie et professeur à l’Institut d’Urbanisme de Paris . C’est lui qui coordonne l’étude (commandée par l’État) en cours sur “Le Grand Roissy” (les fameux “pétales”), dont on attend avec impatience la publication. Voir le CV de M. Béhar ici : impressionnant (on y a appris qu’il était chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur).

EV

Profitez-en pour regarder la carte des intercommunalités en Ile-de-France en haut, ou sur le site de l’APUR, ici . En plus, sur celui-ci, pour pouvez la commander en papier (c’est gratuit).

Partagez cet article

Des salariés de GSF ont reçu leur diplôme.

Les nouveaux diplomés, avec leurs formateurs et les cadres de GSF Concorde

Cérémonie bien sympathique la semaine dernière, dans le beau  siège de GSF Concorde (RoissyPark International). Neuf salariés de cette belle entreprise (nettoyage industriel), très active dans le Grand Roissy étaient à l’honneur pour recevoir leur diplôme (un Certificat de Qualification Professionnelle) acquis après une formation interne, dispensée notamment par l’INHNI.

Laurent Goeller, le directeur, a accueilli et félicité les nouveaux diplômés, ainsi que les formateurs. RoissyMail était là aussi. Chaque employé (dont beaucoup étrangers ou d’origine étrangère, à l’image des employés du secteur du nettoyage industriel) a ensuite pris la parole pour à la fois décrire, souvent avec enthousiasme, leur formation et remercier chaleureusement l’entreprise.  C’était vraiment émouvant (et réjouissant)  de voir ces personnes s’exprimer parfaitement en public, dont certaines ne savaient ni lire ni écrire (et l’une d’entre elles ne savait pas parler français) avant cette formation.

Nous reviendrons en détail sur cette belle action de formation dans le prochain dossier de RoissyMail le Magazine, qui traitera de la Formation professionnelle dans le Grand Roissy.

Éric Veillon

Partagez cet article

SEVRAN : les vendeurs de shit au bord du gaz

Le shit, c’est notre culture, et ici c’est notre territoire et c’est pas prêt de changer (…) On ne se laissera pas prendre notre marché”.

Gatignon? Trop fort !

Voici une des réponses apportées par un dealer de Sevran à son maire, dans un article peu banal publié avant-hier sur Rue 89, à lire absolument ici. Le maire en question, c’est le désormais célèbre  Stéphane Gatignon (EELV) qui souhaite, dans le livre (“En finir avec les dealers”) qu’il vient de publier, légaliser le cannabis. On peut lire aussi ses arguments dans une interview dans Libération.fr à l’occasion de la sortie de son livre.  Vous pouvez aussi voir la vidéo ci-dessous, tirée de l’article de Rue 89, qui n’est pas mal !

Gatignon face aux dealers par rue89

Le livre de Stéphane Gatignon, écrit avec Serge Supersac, un ancien policier

Le débat sur la légalisation, déjà ancien, semble rebondir. On apprend dans l’article que Daniel Vaillant, l’ancien minisitre de l’Intérieur de Lionel Jospin, prépare un rapport sur le sujet pour le PS.  L’idée, en gros de Gatignon est de légaliser pour casser les trafics et “intégrer” les petits dealers.

Mon avis: bizarre…

Les arguments de Gatignon sont apparemment alléchants. Les dealers, si l’on a bien compris, pourraient ainsi ouvrir ds coffee-shop, à l’image de ce qui existe aux Pays-Bas et ainsi devenir d’honorables commerçants, tels les buralistes. Mouais…  Mais, quand on lit dans l’enquête de Rue 89 que les “guetteurs” ou les “bicraveurs” (dealers, j’aurai appris un mot…) se font parfois 3500 euros par mois ou que les “rechargeurs” (fournisseurs des dealers) se font 10 000 euros dans le même temps, je n’y crois guère. Au passage, ces chiffres incroyables en disent long : gageons que les dealers des cités de l’Est du Val d’Oise n’attendent pas en trépignant la construction du “barreau de Gonesse” pour  se lever de bonne heure et pouvoir aller travailler à CDG …  Que faire pour casser les trafics et rétablir la sécurité dans ces quartiers?  De Pasqua, qui voulait supprimer les zones de “non droit” au “Karcher” de Sarkozy, il faut bien se rendre compte de l’impuissance de l’État.

Que faire ? Personnellement,  j’y ai réfléchi et franchement, je ne sais pas. Vous avez une idée, vous?

EV

Partagez cet article

Emplois saisonniers et jobs d’été à CDG : forum le 27 avril

Cliquez sur l'image pour en savoir plus

Pôle Emploi et  ADP organisent, ce 27 avril, leur 3ème forum des emplois saisonniers et des jobs d’été à la Maison de l’Environnement à CDG en zone cargo 2 (on ne dit plus zone fret…).

Cette  manifestation permettra de répondre aux besoins en recrutement des entreprises de la plateforme aéroportuaire de Roissy-CDG pour la saison d’été 2011 pour les métiers de l’accueil, de la restauration, de l’hôtellerie, de la piste, de la vente, de la manutention, de la sûreté, de la sécurité,…

Partagez cet article