Europa City : un beau projet populaire, dans le Triangle de Gonesse

Faire du ski à Gonesse... (image tirée du document "Europa City")

Ça devrait être un des projets les plus importants, inscrit dans les tablettes du “Grand Paris/Grand Roissy”. “Europa City” est un complexe où se mêlent boutiques, hôtels (2000 chambres!), équipements culturels, parcs à thèmes (comme cette incroyable piste de ski, plus besoin d’aller à Dubaï :+) ., salle de spectacle, restaurants etc. On vous en avait déjà parlé dans RM 531 (à revoir ici).

On suit ce dossier. Tout comme celui d’Aéroville : y’a conférence de presse ce matin au siège d’Unibail à ce sujet.  On vous rendra compte, bien sûr.

EV

Partagez cet article

Le contrat de développement terrorial de Val de France-Gonesse en marche

Les projets du CDT (image tirée du doc1)

Une réunion du CDT (contrat de développement territorial) concernant la CA  Val de France et la ville de Gonesse, s’est tenue hier en sous-préfecture de Sarcelles. Bonne occasion de vous montrer l’état d’avancement de ce CDT au travers du document préparé par les architectes (Castro) et urbanistes, et les équipes des collectivités. Il y a trois parties:

– Titre 1 (à voir ici) :  la contribution du territoire au développement de la région capitale.

– Titre 2 (à voir ici) : le projet de territoire de Val de France-Gonesse

Titre 3  (à voir ici) : le programme des actions .

Au total 142 pages de diagnostics, de cartes et schémas comme seuls les urbanistes savent les faire, de chiffres…  On connait mieux le territoire de Val de France-Gonesse après l’avoir lu. A imprimer…

EV

Partagez cet article

Terres de France : le budget a été voté, contre l’avis des Verts et du PS

Les conseillers communautaires de Terres de France, samedi dernier.

Comme nous vous l’avions annoncé vendredi dernier, le Conseil communautaire de la CA Terres de France (Tremblay, Villepinte, Sevran) s’est tenu samedi, pour la première fois dans les locaux flambant neuf de l’interco, à Paris Nord 2 (“Immeuble Brézillon”).

La séance devait s’annoncer tendue. C’est que, quelques jours avant, les conseils municipaux de Tremblay et de Villepinte avaient désigné de nouveaux conseillers communautaires, histoire  de mettre à l’écart ceux qui avaient été jugés indésirables, pour avoir mis en minorité la président de la CA, François Asensi, sur une délibération visant à recruter 4 personnes pour renforcer les effectifs de l’interco. A Villepinte, les conseillers PS et Verts n’avaient pas assisté à la séance, pour protester contre ce que J-F Baillon,  adjoint au maire (EELV) de Sevran,a appelé ensuite un tir au pigeon”.

Juste avant le début de la séance du Conseil communautaire de samedi,  , M. Gonzalo Chacon, conseiller municipal (PS), non membre du Conseil communautaire  a pris la parole, sans l’autorisation d’Asensi (qui l’a laissé parlé tout de même) pour protester contre  “ces méthodes”. Puis, un débat a eu lieu après l’introduction de François Asensi. Mme Moreira, conseillère municipale à Sevran a lu une intervention protestant contre ” l’éviction brutale” des anciens délégués. J-F Baillon (Conseiller général EELV , adjoint au maire de Sevran et… vice président de la CA Terres de France) a parlé lui de “coup de force” en rappelant que le refus de  la “délib” sur les embauches n’était “pas grave” et que, nous a t-il précisé ensuite, elle était seulement “mal ficelée” . Son intervention était dans la droite ligne du document publié avant par les “opposants” (PS, EELV, Radicaux de gauche), que vous pourrez lire ici: ça ne manque pas de sel (Asensi “monarque” etc.) Le débat a continué, chacun, “Asensiens” et autres défendant son point de vue.

Puis le budget a été présenté par Madani Ardjoune, (adjoint au maire de Tremblay) et commenté par François Asensi. Il a été adopté par 19 voix pour, 1 abstention et 10 contre (les délégués PS et EELV). Vous pourrez voir les grandes lignes du budget ici. Nous y reviendrons par la suite.

La bataille des législatives a commencé !

En fait, tout cela est à la fois compliqué et simple. Pour la partie compliquée, vous pourrez lire  ‘l’historique” (vu par les opposants) de l’affaire sur la page Facebook d’Henri Tirard (EELV), collaborateur de J-F Baillon. On y parle de “procès staliniens” et de “coupeurs de têtes”,

Read moreTerres de France : le budget a été voté, contre l’avis des Verts et du PS

Partagez cet article

Asensi souhaite une grande intercommunalité allant de Compans au Bourget.

François Asensi, président de la CA Terres de France

Il fallait avoir en direct les explications de François Asensi. Et on les a eues. Merci à lui pour cette interview. qui a le mérite d’être claire.  Au-delà des polémiques et des “découvertes” de certains (qui me font sourire, je dois dire), le rôle du député-maire (de “Tremblay-Sevran-Villepinte”), que je connais bien… est important dans les débats territoriaux en cours (Grand Paris, Grand Roissy, interco…). J’en témoigne, sa vision d’une grand interco au sud de Roissy CDG ne date pas d’hier. Il y revient, fort de la proposition du préfet de Seine-et-Marne, de faire rentrer Mitry et Compans dans “Terres de France”. (mais que fera  Aulnay? et que dira Mitry? on posera la question à leurs  maires  prochainement). Et la coopération de Terres de France avec Roissy Porte de France, autour d’un Contrat de développement territorial va assurément dans le bon sens.

Lisez…

EV

RoissyMail : M. le président, vous avez été mis en minorité, lors de l’avant dernier Conseil communautaire, à propos d’une délibération sur le recrutement de quatre personnels de la CA Terres de France. Suite à cela, les conseils municipaux de Tremblay et de Villepinte ont procédé à de nouvelles élections de leurs délégués communautaires, écartant les délégués « frondeurs ». Les socialistes et les Verts ont dénoncé un « coup de  force »… Quelle est votre analyse sur ces points ? Que s’est-il passé ?

François Asensi : une coalition s’est mise en place à l’occasion du retour des élus socialistes qui avaient été absents pendant un an en raison d’un conflit interne, et du changement d’orientation politique du maire de Sevran, qui est passé du PCF à Europe Ecologie. L’objectif était de réaliser à la Communauté d’Agglomération la même opération que celle qui a vu la majorité municipale de Sevran changer entre deux élections. En refusant la création de quatre postes administratifs indispensables, ils paralysaient de fait le fonctionnement de la Communauté d’Agglomération, qu’ils accusent par ailleurs de ne pas avancer assez vite. Il fallait mettre fin à ce blocage,

Read moreAsensi souhaite une grande intercommunalité allant de Compans au Bourget.

Partagez cet article

La compagnie Oxygène Airways a du plomb dans l’aile

Les locaux d'Oxygène Airways, au Mesnil-Amelot, sont désespérément vides.

Où en est Oxygène Airways, ce projet de création de compagnie aérienne qui ambitionnait de conquérir l’Afrique au départ de Roissy-Charles-de-Gaulle ? Il piétine à en croire le peu d’informations qui circulent sur le sujet. Le site internet est en stand-by depuis quasiment un an, le patron est injoignable et les locaux du Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne) désespérément vides.

Rappelons qu’en théorie, la compagnie aurait dû lancer ses premiers vols à destination d’Abidjan (Côte-d’Ivoire), Bamako (Mali), Conakry (Guinée), Luanda (Angola) et Malabo (Guinée équatoriale) en septembre dernier. Et ce via deux Boeing 767-300 ER loué à l’entreprise américaine International lease finance corporation (ILFC). En octobre, la direction d’Oxygène Airways assurait attendre l’obtention, après des démarches effectuées auprès de la DGAC (Direction générale de l’aviation civile,  du certificat de transport aérien (CTA), agrément attestant qu’une compagnie a la capacité d’assurer des vols en toute sécurité.

Depuis, plus rien… Ou presque. Selon nos informations, ILFC aurait repris ses deux aéronefs. Les hôtesses et stewards sélectionnées lors d’une phase de recrutement au printemps dernier attendraient toujours des nouvelles de la direction. Un pilote de ligne, qui devait intégrer la compagnie, confie que les évènements en Côte-d’Ivoire n’auraient pas rassurés les investisseurs. « Le projet est suspendu », indique cet homme, qui a préféré gardé l’anonymat et assure avoir trouvé du travail ailleurs.

A la DGAC, une source précise ne pas avoir eu de nouvelles du porteur du projet « depuis un bon moment ». Quant à l’intéressé, Steve Bokhobza

Read moreLa compagnie Oxygène Airways a du plomb dans l’aile

Partagez cet article

Connaitre Arnaud Bazin, le nouveau président du Conseil général du Val d’Oise

Arnaud Bazin (foto Vo News)

Arnaud Bazin, nouveau président (UVO, divers droite) du CG du Val d’Oise était l’invité de l’émission “Face à la presse” diffusée sur le chaine départementale VO News. Une bonne occasion de découvrir cet élu, qui fut pendant ces trois dernière années le leader de l’opposition de droite. Maire de Persan (il va démissionner de cette fonction), son nom est prononcé pour être en position sur la liste UMP pour les prochaines sénatoriales.

Dans cette émission, il est beaucoup question des finances départementales, au moment où la nouvelle majorité, malgré ses engagements, a augmenté les impôts (taxe foncière) et où il y a polémique sur l’état de la dette du département.  Nous y reviendrons.

Voyez l’émission ici:

Face à la presse 03052011 par vonews

EV

Partagez cet article

Le président du Sénat sera à l’IMA de Villiers-le-Bel le 17 mai

L'IMA de Villiers-le-Bel (foto mairie de VLB)
Gérard Larcher, président du Sénat

Le 17 mai prochain sera un grand jour pour l’équipe et les apprentis de l’IMA (Institut de Métiers de l’Artisanat) . C’est qu’ils vont recevoir une délégation de sénateurs, conduite par le président du Sénat Gérard Larcher.

Voici ce qu’en dit l’IMA: “La journée débutera tôt avec la venue à 8 heures du président du Sénat, Gérard Larcher, et de sénateurs, ainsi que du président de l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat, Alain Griset. Au programme, visite des ateliers de boulangerie (dégustation àl’aveugle) et automobiles, suivie d’un échange avec des apprentis.La délégation partira ensuite animer les Rencontres Sénatoriales de l’Apprentissage au Sénat.

Dans la grande cour à 11 heures, un camion de pompier rénové par les apprentis de l’IMA Villiers-le-Bel sera présenté par le Président du Sénat. Il est destiné à partir au Sénégal dans le cadre d’une mission solidaire, les pompiers sénégalais ne disposant pas de ce type de véhicule”.

Vous pourrez voir le programme de la journée ici .

Partagez cet article

Hommage au député Patrick Roy mort du cancer , qui a honoré la République

Le cancer a été plus fort que lui, comme ça arrive encore. Patrick Roy, député (PS) du Nord, maire de Denain est  mort le 3 mai. Ses obsèques auront lieu demain. Regardez cette vidéo qui est poignante.

Mais j’ai une question: faut-il attendre un stade critique pour dire “je vous aime tous?” et arrêter des discours ou des messages politiquement agressifs  dans notre vieille démocratie française?  Et, d’un autre côté, un parlementaire serait-il devenu sympathique, méritant une “standing ovation” parce qu’il est à l’article de la mort ?


retour Patrick Roy par Samuellegoff

J’en profite pour redire, moi qui suis atteint d’un cancer récidiviste (plaignez-moi! dites-moi que je suis gentil ! ) aux cinquantenaires (au moins) d’aller se faire dépister du cancer colo-rectal (celui que je connais) : ça fait pas mal, et plus c’est dépisté tôt, plus on peut le soigner, et plus ça fait des économies à la Sécu …

EV

Partagez cet article

Après Ben Laden, il faut aller nettoyer le désert.

Carte diffusée sur France 24 ce matin (cliquez dessus).

Comment ne pas se réjouir de la neutralisation du criminel Ben Laden, milliardaire assassin responsable de milliers de morts. Ce fou dangereux, qui affectionnait particulièrement de tuer femmes, vieillards et enfants, est désormais hors d’état de nuire et je félicite ici les services américains pour leur action efficace.

Ce Ben Laden est en outre un des responsables de la multiplication des structures terroristes, qu’elles soient  Al Qaida, ou autres. Toutes leurs “actions” ont un point commun: la lâcheté et un seul but , le chaos. Elles ne trouvent aucune justification et surtout pas religieuse: il faudrait qu’on m’explique en quoi l’Islam a quelque chose à voir, de près ou de loin avec ces tueries, ces prises d’otages innocents, ces attentats comme récemment à Marrakech. Rien de religieux la-dedans, ce ne sont que des criminels et je m’étonne toujours qu’on les appelle “islamistes” dans la presse.

L’Occident n’a rien à se reprocher

Read moreAprès Ben Laden, il faut aller nettoyer le désert.

Partagez cet article

On est inquiet pour Stéphane Frantz di Rippel et ses compagnons, enlevés lâchement à Abidjan

Stéphane Frantz di Rippel

La prise d’otages, l’enlèvement, sont certainement (avec les attentats), sont une des formes les plus lâches des criminels. Nous sommes solidaires de tous les otages, tous. Mais quand on connait personnellement l’un d’eux, on est encore plus concerné.

J’ai connu Stéphane Frantz di Rippel lorsqu’il venait d’arriver comme directeur du Novotel Orisha de Cotonou, en 2007. Il m’avait fort bien reçu, à plusieurs reprises, sur la recommandation de notre ami Marc Carcagno (qui lutte actuellement contre une vilaine maladie:  salut , amitiés et encouragements à lui), alors directeur de Novotel CDG. Stéphane mena à bien ensuite la rénovation de l’hôtel (aujourd’hui le meilleur de la place, j’en témoigne) et la construction de l’Ibis de Cotonou, attenant au Novotel.

Il fut ensuite directeur du fameux Sarakawa, devenu Mercure, à Lomé (Togo) où nous étions passés,  en 2009 lui déposer le  glorieux Bénéfice.net 26, africain. J’ignorais que depuis il était en poste au Novotel Abidjan. Vous imaginez ma réaction lorsque j’ai appris son enlèvement, par une bande de voyous en uniforme, le 4 avril dernier, avec comme compagnons d’infortune, un homme d’affaire important de Côte d’Ivoire, Yves Lambelin,  et deux autres personnes un Malaisien et un Béninois.

Sa compagne, Karine Perelle, s’exprime depuis quelques jours dans les médias, comme ce matin sur Europe  1 (voir ici) . Et elle est inquiète:  aucune nouvelle des ravisseurs. ” On ne sait même pas s’il est en vie”, a-t-elle confié aux médias.

Nous partageons cette inquiétude et souhaitons vivement retrouver Stéphane et ses compagnons.

EV

Partagez cet article