Drapeau ! pour la 2ème tranche du chantier du Grand hotel SPA de Roissy

Devant le chantier en finition, on reconnait le maire de Roissy, et à sa gauche Patrick Renaud, et M. Nicollet, PDG de Réside Etudes. A sa droite, Ch. Nahon (Roissy Dev) et M. Le Cloirec, inventeur du concept "SPA".

C’est la tradition dans le bâtiment. Une fois que le bâtiment est clos, (ou plutôt couvert), les ouvriers ont à cœur de fêter l’évènement par un bon repas composé de gigot-bitume, du bon mouton cuit tranquillement dans le goudron en ébullition lente. Les non-initiés sont affolés ! A tort, car la viande, cuite ainsi, est délicieuse…

Le drapeau de CBM, qui construit l'immeuble

C’est ce qui s’est passé, ce midi, sur le chantier de la deuxième tranche (voir notre article sur l’ouverture de la 1ère tranche) du méga hôtel “Relais-SPA”, à Roissy-en-France. Ambiance sympathique, comme toujours dans ces cas : les ouvriers et ingénieurs du bâtiment sont fiers d’avoir terminé à temps leur travail et veulent faire partager ce moment de joie. Une bonne centaine de personnes ont pu déguster le gigot !

André Toulouse, Maire de Roissy, rompu aux inaugurations, a dit des bons mots, après M. Nicollet, PDG de “Réside Etudes“, le PDG du groupe courageux qui a promu l’affaire, qui sera le “navire amiral” de la zone hôtelière de Roissy. Tous les appartements sont vendus !

Félicitations à tous. On  reviendra sur les projets de Réside Etudes.

EV

Vite ! le gigot bitume est en retard ! Snif, pas eu le temps de déguster...
Partagez cet article

Après le Corrézien, l’humour argenteuillais !

François Scellier, ancien président du CG, nouveau président du CEEVO. Derrière, avec les moustaches,c'est l'humoriste argenteuillais... Quand j'vous dit MDR...(foto VO News)

Le site de la télé du Val d’Oise, VO News, relate la dernière AG du Ceevo, l’agence de développement économique du département. François Scellier (qui a 140 ans…) a été élu comme il se doit président. Avec beaucoup d’humour! On y apprend en effet (c’est à voir ici) que M. Xavier Péricat (UMP), qui a battu facilement l’ancien “président” de gauche du Ceevo (aux dernière cantonales à Argenteuil), Leikine (remarquez qu’il n’y a qu’une différence de lettres avec Lénine…) lui a apporté ses louanges : Au-delà des clivages politiques et des divergences de vue qui nous animent, il me parait important de rendre hommage à l’action d’un homme de conviction et qui n’a pas ménagé ses efforts

Mon avis :

MDR ! Question conviction pour un champion ! Leikine, non seulement a fait du chantage politique vis à vis de ses “amis” socialistes au conseil général (et des contribuables valdoisiens) , mais a été certainement le plus nul (hum! le seul nul !) des présidents du Ceevo, et je peux vous dire que je sais ce dont je parle … Bravo Xavier pour votre humour argenteuillais !

EV


Partagez cet article

Interco : les élus de gauche du Nord Seine-et-Marne ripostent. Referendum samedi 25 à Compans

de g à droite,Mmes et MM : Pavillon, Papin, Corneille, Dupont, Pinturier, Haquin, Lunay, Marion,

On sentait une détermination aussi calme que grande lors de la conférence de presse qu’ont donné les élus de gauche du

M. Bontoux, vice-président du Conseil général (et ancien maire de Mitry) veillait au grain, dans la salle...

secteur nord-seine-et-marnais sur contre le plan “interco” du préfet de Seine-et-Marne (voir RM 576 ici). Ça  se passait à la mairie de Mitry-Mory. Après une introduction de Corinne Dupont, maire de Mitry, Jean-Benoit Pinturier, maire de Saint-Pathus, a lu une déclaration signée par les maires de Compans, Dammartin, Juilly, Le Pin, Mitry, Oissery,  Othis, Rouvres, Saint-Pathus, Villeparisis, ainsi que par les 3 conseillers généraux du secteur : Claye-Souilly, Dammartin,et Mitry-Mory et le président de la CC Plaine de France, Daniel Haquin. Elle est à lire ici. Ils protestent vivement contre le plan d’intercommunalité présenté par le préfet de Seine-et-Marne qui prévoit l’arrimage de Mitry et de Compans à la CA “Terres de France” (Tremblay, Sevran, Villepinte) qui est dans le 93 et celui de Villeparisis à la CA de Marne et Chantereine (autour de Chelles).

Interrogé par RoissyMail, M. Pavillon, 1er adjoint au maire de Villeparisis a confirmé qu’une étude était bien en cours pour examiner les possibilités de rejoindre la CC Plaine de France. La présence de cet élu expérimanté, chargé du développement économique, à la tribune semble bien montrer que le choix de Plaine de France est acquis pour Villeparisis, mais M. Pavillon n’a rien voulu dire tant que le conseil municipal ne s’est pas prononcé.

Joël Marion : “Compans n’est pas à vendre !”

Joël Marion ne se laissera pas faire...

Le Maire de Compans, M. Marion, est intervenu pour redire son opposition ferme au plan du préfet. Il a confirmé le choix de sa commune pour Plaine de France, tout en précisant, malin, qu’au niveau financier il ne devra pas y avoir d’impôts nouveaux pour les Companais (ceux-ci subissent une fiscalité douce, grâce aux bons revenus de la commune et ne paie pas, par exemple de taxe d’enlèvement des ordures ménagères…). Joël Marion a par ailleurs fait paraitre un numéro

spécial du journal municipal, très pédagogique, qui titre “Compans n’est pas à vendre! Non à un rattachement avec la Seine-Saint-Denis”, à lire absolument, qui appelle la population de Compans (le site a besoin d’être à jour!) à venir voter en mairie samedi 25 juin, de 8 h à 13h.

Mon avis

Aux élus de droite : “N’ayez pas peur!”

Incontestablement, les élus présents à la conférence de presse ne manquent pas d’arguments. Certes, Mitry et Compans pourraient bien rejoindre la CA Terres de France, ce qui ne serait pas incohérent, sur le plan territorial et même sociologique. De même Villeparisis pourrait aussi bien aller vers Marne et Chantereine et même, vue sa position, vers Terres de France:  elle est voisine de Tremblay et les Tremblaysiens, voire les Villepintois, vont tous au grand (et beau!) marché de Villepa’…  Et si le “nationalisme seine-et-marnais” développé récemment par certains élus de gauche fait sourire, il n’en reste pas moins qu’il y a une cohérence territoriale au niveau des 3 cantons de Dammartin, Mitry et Claye.  Les gens et leurs  élus se connaissent. Ces derniers, s’agissant de Mitry et de Compans, ont fait le choix de Plaine de France : on voit mal comment le nouveau préfet de Seine-et-Marne pourrait ne pas en tenir compte (d’autant que, je pense, l’ancien, très “politique”, est allé vite en besogne…).

Voici le territoire des 3 cantons, qui illustre bien mes propos. C'est tiré d'un document admirable réalisé par le Conseil général, que je vous conseille de relire en cliquant sur la foto. C'était avant que ne soit décidée la "gare du Mesnil".(foto rajoutée 16 juin)

A moins de passer en force pour satisfaire la droite locale, peu loquace sur ce dossier, car elle  a peur de se retrouver minoritaire, au vu des rapports de force actuels, dans une grande interco.

Ce faisant, elle ferait une grave erreur, à mon avis. Mais , chers élus de droite, n’ayez  pas peur ! Corneille ne va pas vous becqueter ! La différence politique n’est guère de mise en matière de développement territorial : regardez comment fonctionne (bien) la CC Roissy Porte de France, dont le président, Patrick Renaud (réélu à l’unanimité! ) , qui est bien (même très, très bien… pourquoi pas, mais faut assumer….)  à droite, travaille à merveille depuis des années avec ses collègues de gauche (Fosses, Marly, Fontenay, Vémars et bientôt Goussainville).

Un “bloc” seine-et-marnais,constitué idéalement des trois cantons serait assurément puissant. Il pourrait “faire le poids” et travailler intelligemment avec les autres grands ensembles du pôle de Roissy: la future CA Roissy Porte de France (avec Goussainville et peut-être Gonesse, on en reparle…) et le reste de l’Est du Val d’Oise ( Val de France), le sud de CDG avec Terres de France qui pourrait bien, finalement, accueillir Aulnay, ainsi que le “pôle du Bourget” …

EV

Partagez cet article

La requalification de la “rue de la Ferme Saint-Ladre est inaugurée

Le ruban a été coupé !

C’était certainement une des rues les plus moches et peu pratiques de la vieille ZI Fosses -Saint-Witz. Mais c’est du passé. Jeudi dernier a été célébrée la fin des travaux de la requalification de la rue de “la Ferme Saint-Ladre”, à cheval sur les deux communes.

Ça se passait dans les locaux de l’entreprise Emulithe (une filiale de Vinci, spécialisée dans l’aménagement et les travaux urbains), en présence des représentants des entreprises de la rue. Les deux maires, Germain Buchet (Saint-Witz) et Pierre Barros (Fosses) ont dit toute leur satisfaction pour un travail mené en partenariat.

En fait tout est parti en 2008, nous a raconté M. Laurent Perra, le dirigeant de l’entreprise “Eurostar” (une belle entreprise, 60 salariés, mais non, c’est pas l’train…). “En 2008, lors d’un hiver particulièrement rigoureux, plusieurs de nos salariés sont venus me voir  pour me dire que la rue était vraiment devenue trop dangereuse. J’en étais bien conscient. Je me suis rapproché des services de la mairie de Fosses qui m’ont conseillé de faire une pétition avec les autres entreprises du secteur (une vingtaine). Nous l’avons faite et conjointement nous nous sommes rapprochés de la CCI qui nous a expliqué les avantages qu’il y a à se grouper en association. C’est ce que nous avons fait en créant l’association du “Parc d’activités Fosses-Saint-Witz“, affilié au réseau “Coaxion”  (de la CCI). L’association compte  à ce jour 10 membres et j’en suis le président“.

Laurent Perra, dirigeant d'Eurostar et président de l'association des entreprises de Fosses/Saint-Witz

Les choses se sont bien passées puisque, suite à cette initiative, les deux communes et  la CC Roissy Porte de France ont financé les travaux de requalification de la rue (1 Million pour la CC, 0.4 pour Fosses, 0.25 pour Saint-Witz). C’est vrai que cela n’a plus rien à voir avec celle d’avant: les réseaux ont été mis à neufs, une signalétique moderne, une voirie toute neuve…  C’est Emulithe qui a fait l’assainissement et Sacer la voirie. Reste le problème d’un parking poids-lourds à régler.

M. Perra a remercié chaleureusement  tous les intervenants de ce dossier, en rappelant qu’un cadre de travail de bonne qualité est important pour le bien-être de tous. C’est M. Porcu, dont le nom a été prononcé et qui était présent, qui est le directeur des marchés publics de la CC qui a supervisé le dossier, depuis le début.

Puis l’excellentissime Frédéric Vernhes, président de la CCI 95 et ardent défenseur des réseaux d’entreprises (et d’autres…) a exprimé lui aussi sa satisfaction sur la manière dont a été réglé le dossier de la “rue de la Ferme Saint-Ladre” avec l’appui et les conseils des services de la Chambre. Enfin, Christian Nahon, président de Roissy Développement a conclu en invitant tout le monde pour la traditionnelle cérémonie du “ruban”.

Voici, effectivement, une bonne action.

EV

Partagez cet article

C’est bientôt le Salon du Bourget !

La grande fête de l'aviation ! (© Ernoult)

Cette 49ème édition du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace va être grandiose !  Du 20 au 26 juin, pas moins de 2100 exposants accueilleront 200 000 visiteurs (dont 138 000 professionnels). Hubstart Paris sera présent, sur le stand de la région Ile-de-France : voyez son programme ici , avec le pôle de compétitivité Astech . De quoi promouvoir le Grand Roissy devant le monde entier! Et bien sûr, toutes les entreprises du secteur aérien de notre région seront là : Air France, Embraer…

La vedette sera incontestablement l’avion solaire ” Solar Impulse”, qui vient de faire Bruxelles -Paris et je vous invite à voir le film de ce vol incroyable sur leur site en cliquant ici.

On y sera, bien sûr.

EV

Une famille Airbus... (© Ernoult)
Partagez cet article

“Poésie nue” en l’église Notre-Dame du Plessis Gassot

Cliquez pour voir le programme en PDF

Pas moyen de savoir ce qu’est la “poésie nue“, dont la commune du Plessis-Gassot (95) organise le 13ème festival dimanche prochain. Bonne raison d’y aller pour le savoir et de découvrir, pour ceux qui ne le connaissent pas, ce tout petit  village (77habitants). Ça se passera à l’église Notre-Dame de l’Assomption (XVIème) dont le retable est parait-il, magnifique (en tout cas le maire, M. Guevel, ne cesse de le vanter). C’est de 9H à 16h. Il y aura aussi une exposition de peinture (vernissage à 12h30) et un apéro servi sur le parvis de l’église.

Partagez cet article