Le ministre Maurice Leroy, en charge du Grand Paris, sera au Mesnil-Amelot lundi.

Le ministre Maurice Leroy, lors de la réunion au salon du Bourget.

Ça sera un évènement pour le Grand Roissy. Lundi matin, Maurice Leroy, ministre de la Ville et en charge du Grand Paris viendra au Mesnil-Amelot, dans le cadre des travaux d’élaboration du contrat de développement territorial du Grand Roissy (il devrait y avoir un CDT spécial (revoir ce que c’est rapidement ici) autour de la future gare du Mesnil. Il est question qu’il visite l’emplacement de celle-ci. Il se rendra ensuite à Claye-Souilly, fief du député Albarello.

Bonne occasion pour deux choses: prendre connaissance du décret qui précise les modalités des futurs CDT (ça vient de sortir et c’est à lire ici) et faire celle de ce ministre au parcours atypique : il fut un militant communiste (il a été secrétaire général du groupe communiste au Sénat en 1982, juste quand je quittais celui de l’Assemblée nationale fin 1981-voir BN 24) pour arriver au Centre…

J’ai évoqué ce parcours commun et cette époque avec le ministre l’autre fois, au Bourget… Séquence souvenirs… .  Voyez le portrait que fait de lui wikipédia, que je trouve pas mal.

EV

Partagez cet article

Le Sud de l’Oise se prépare à l’arrivée du TGV. Conférence mardi, organisée par SODA

Alors que l’enquête publique sur le “barreau picard” ne devrait tarder à démarrer, les élus du Sud de l’Oise commencent eux à travailler sur les opportunités de développement économique que ne manquera pas d’induire cette liaison au réseau grande vitesse.

C’est dans ce cadre que SODA, l’agence de développement économique du Sud de l’Oise mardi prochain 5 juillet une conférence (un ptit déj) à la mairie de Creil, à 8H30.

Vous saurez tout ici, en lisant le communiqué (inscriptions etc. ).

Partagez cet article

Garonor fait des propositions pour la logistique urbaine et l’éco-transport

Garonor s'est engagé dans un vaste plan de construction. Ici le futur bâtiment de l'AFT-IFTIM

Christophe Broncard, jeudi dernier, avec M. J-C Bossez, président de l'AFILOG depuis 6 ans et à qui va succéder M. Claude. Samson, directeur logistique de Monoprix

Jeudi dernier, Christophe Broncard,le directeur du pôle Garonor, qui appartient à Foncière Europe Logistique, avait invité les entreprises concernées pour une cérémonie consacrée aux problème actuels de la logistique urbaine. Plusieurs partenaires étaient présents, notamment la société Colizen, spécialisée dans le logistique urbaine, avec des véhicules électriques et le président de l’AFILOG

Vous pourrez lire avec intérêt  des extraits de l’intervention de Christophe, qui fait, vous le verrez, des propositions précises sur le sujet, notamment celle  de permettre aux véhicules utilitaires électriques. de rouler la voie “taxi” de l’A1.

Il critique également les excès de la réglementation ICPE (installations classées), ainsi que la fiscalité “Grand Paris”  pour les entrepôts, qu’il qualifie de “non sens écologique”. Il faut dire que Garonor est engagé dans un vaste programme de démolition-reconstruction…

Le tout clair et sans langue de bois! C’est à lire ici.Et aussi l’article sur supply chain magazine qui relate le journée du 30.

Ça bouge à Garonor. On apprend sur leur site que PLD a pris à bail, en mars dernier, 1900 m2 supplémentaires, portant à 7300 ses installations sur la plateforme, ce qui montre la dynamique du logisticien, basé à Paris Nord 2 et qui construit actuellement un grand entrepôt sur la ZAC des Tulipes, à Gonesse. Dachser Logistics (ex Graveleau) a quant à elle installé sa direction régionale sur 425 m2 de bureaux, à coté de ses 3000 m2 d’entrepôts

Deux nouvelles constructions vont par ailleurs voir le jour: Transports Vaquier (10000 m2) et un nouveau bâtiment pour l’AFT-IFTIM (2000). Tous deux livrés fin 2012. Voir en haut la perspective du futur bâtiment de cette dernière.

EV

Partagez cet article

Le Conseil municipal d’Othis contre le projet de carte de l’intercommunalité

De nombreux Othissois sont venus assister au Conseil municipal et ont pu donner leurs avis

La mobilisation contre le projet préfectoral de refonte de l’intercommunalité dans le nord-seine-et-marnais continue. Après le succès de la consultation populaire, la semaine dernière à Compans, et la réunion des élus de gauche à la mairie de Mitry, c’est au tour du conseil municipal d’Othis (présidé par B. Corneille -PG-), réuni le 23 juin, de se prononcer contre les propositions du préfet. Vous pourrez voir la délibération ici et aussi consulter le numéro spécial de la lettre de la municipalité expliquant la position de la commune.  On y apprend notamment que le Conseil général 77 a adopté à l’unanimité une délibération, le 24 juin, demandant au préfet de prendre en compte les avis des communes et de renoncer au rattachement de communes seine-et-marnaises dans un  EPCI extérieur au département (allusion claire à Mitry et à Compans). Cest à voir ici.

On y apprend aussi que le 28 juin, la Communauté de communes Plaine de France aurait elle aussi adopté une délibération, lors de son conseil à Vinantes, exprimant un avis défavorable, à l’unanimité également, au projet préfectoral. Ce qui impliquerait, si cela était confirmé, le vote “contre” du maire (UMP)  du Mesnil-Amelot, Alain Aubry. En en saura plus lundi, mais ça serait important piur la suite des évènements…

EV

Partagez cet article

AG de Pays de Roissy : bilan, projets et … casino

Le 30 juin, à l'hôtel Pullman

C’est devenu traditionnel depuis sa fondation, en 2003, l’association “Pays de Roissy CDG” tient son assemblée générale annuelle fin juin. Celle-ci fut une AG extraordinaire, pour une modification partielle des statuts. C’était donc le 30 juin qu’une centaine de ses adhérents s’est retrouvée à l’hôtel Pullman de CDG pour écouter les différents rapports et, après, se distraire avec une animation qui connait toujours le succès : un casino gratuit, suivie d’une “vente” aux enchères destinés aux heureux gagnants.

Joël Sonnes , président de Pays de Roissy

Après l’accueil par Chantal Romand, la secrétaire générale (et cheville ouvrière…) de l’assoc, le président Joël Sonnes (également DG du Pullman) a présenté le rapport moral.

Puis les responsables des 6 groupes de travail ont rendu compte des actions menées dans la dernière période.

Les voici, ci-dessous. En cliquant sur l’image, pour pourrez avoir accès au PDF de présentation de toute l’AG.

Read moreAG de Pays de Roissy : bilan, projets et … casino

Partagez cet article

Assemblée de TLF Overseas: changements. Klaus Pfab nouveau président. Olivier Layec a rejoint la FNAM

M. Goldnadel (Directeur de CDG, ADP) est intervenu devant l'assemblée, promettant une meilleure écoute d'ADP...

L’assemblée de fin d’année du Syndicat des professionnels du fret aérien, TLF Overseas (ex

Klaus PFAB est le nouveau président de TLF Overseas

SNAGFA) s’est tenue mercredi 15 juin dans les salons de l’hôtel Park Inn de Roissy . Beaucoup de monde était là, plus que d’habitude. L’ AG a entériné le changement de nom du syndicat patronal: TLF OAC en TLF Overseas qui regroupe désormais l’ensemble des métiers de l’overseas international : fret aérien, maritime et commission en douane. TLF Overseas reste affiliée à TLF, la fédération patronale du transport et de la logistique.

Puis Klaus Pfab, ancien président de Danzaz France puis de DHL France a été élu président (il avait été président du SNAGFA de 1991 à 98). Il sera entouré de deux vice-présidents: Patrick Legal et Herbert de Saint-Simon.

Bonne nouvelle : l’activité du secteur a repris en 2010: + 16.9% par rapport à 2009 (année de crise). Vous pourrez voir les précisions sur cette AG dans le communiqué de presse ici et d’autres informations utiles sur le reprise du fret aérien .

Olivier Layec a rejoint la FNAM

Olivier Layec a quitté TLF pour être le nouveau délégué général de la FNAM

C’était la dernière AG pour Olivier Layec, qui aura été le délégué général de TLF Overseas pendant 8 ans. Il est parti en effet pour rejoindre la FNAM, où il occupe désormais  les mêmes fonctions, et remplacera M. Le Goff. Il est remplacé  par Aurélie Skowronski.

Les dirigeants de TLF Overseas ont dû sûrement regretter ce départ, tant les qualités d’Olivier sont grandes, nous en témoignons. Mais bon, c’est la vie et nous le félicitons pour cette promotion: servir la FNAM va être un beau challenge pour ce professionnel, excellent connaisseur de “l’aérien”.

EV

Partagez cet article