Maurice Leroy plebiscité par les élus du nord seine-et-marnais, toutes tendances confondues

En attendant le ministre. On reconnait le Directeur des Territoires, J.Y Sommier, le maire de Gressy, J-C Geniès, Alain Aubry, Y. Albarello, le préfet Monzani, derrière lui Vincent Eblé, et Catherine Ostin, une conseillère du ministre.

Ils sont venus et ils étaient quasiment tous là, pour accueillir le “ministre du Grand Paris”, Maurice Leroy. C’était lundi dernier, dans la belle mairie du Mesnil-Amelot, qui baignait ce matin-là dans le soleil, sous un ciel azuréen comme on en voit rarement ici. Assurément, les dieux avaient voulu saluer l’atmosphère consensuelle qui allait, tout au long de la matinée, accompagner la visite du ministre centriste.

C’est qu’ils étaient tous là (à l’exception notable des maires de Mitry, de Compans et de Saint-Soupplets, c’était dommage), les élus du nord seine-et-marnais, toutes tendances politiques confondues, tous avec le sourire et certains avaient même mis un beau costume tout neuf.

Alain Aubry, Yves Albarello, le ministre, le préfet et le président du conseil général, montant les marches du palais... euh... de la mairie.

Le maire (UMP) du Mesnil-Amelot, un peu fébrile, a accueilli tous les arrivants, sur l’esplanade de la mairie. Les discussions allaient bon train, en attendant le cortège ministériel, coincé dans les embouteillages.  Le sous préfet de Meaux, M. Jean-Noël Humbert, était là parmi les premiers. Puis l’autre vedette du jour, le député Yves Albarello, suivi de peu par le nouveau préfet (en poste depuis le 25 mai), M. Pierre Monzani (un Lorrain de Villerupt, c’est un bon signe…). Puis les téléphones portables sonnent : le ministre arrive ! Deux motards précédent la voiture ministérielle et Maurice Leroy en sort, tout sourire, tout de suite accueilli par Yves Albarello.

Tout le monde monte à l’étage de la mairie, en prenant l’escalier majestueux de cet édifice hors du commun. Café, croissants et jus d’orange, le ministre est décontracté, et sert même les croissants à tout le monde :  l’ambiance est bonne…

Alain Aubry : les choses sont en train de changer profondément

Read moreMaurice Leroy plebiscité par les élus du nord seine-et-marnais, toutes tendances confondues

Partagez cet article