14 juillet : hommage à nos Forces

A l’occasion de la fête nationale, de l’anniversaire de ce glorieux 14 juillet , où les Français ont héroïquement pris la Bastille, symbole honni de l’arbitraire et des privilèges incroyables de l’Ancien régime, je voudrais rendre hommage aux militaires de nos forces armées.

14 JUILLET 2009: la commune d'Epiais-lès-Louvres, bien inspirée, avait honoré l'Armée en invitant un détachement des militaires de Vigipirate.

Il est bon de le rappeler : sans une armée crédible, notre pays ne pourrait garder ni ses valeurs ni son système démocratique, conditions indispensables à la possibilité de vivre bien.

Honneur donc aux soldats, marins, aviateurs et autres (vivement que le voyou Khadafi soit vaincu) qui sont mobilisés en permanence, sur le territoire national ou dans les opérations extérieures, et qui risquent leur vie pour nous. Et une pensée, bien sûr, pour tous les morts, singulièrement pour les 5 militaires récemment tués, lâchement, en Afghanistan. Merci à tous ces héros qui nous défendent et défendent notre patrie.

Au moment où certains, et leur avis est respectable (et certains de leurs arguments sont tout à fait légitimes) , pensent qu’il faut quitter tout de suite l’Afghanistan, il est aussi bon de rappeler que ce pays fut un sanctuaire pour des criminels (je préfère ce mot à “terroristes”) qui, au nom (évidemment) d’une religion ne pensent qu’à tuer des innocents, (comme on le voit tous les jours dans le monde) pour compenser leurs  frustrations diverses et qui n’osent pas faire de la politique.

Pour préserver la liberté, le bien-être et  la sécurité des êtres humains, ceux-ci  ne peuvent laisser se développer de tels groupes, que ce soit en Afghanistan ou ailleurs (je pense aux voyous qui détiennent les otages dans le Sahara).

Et je voudrais ici formuler deux vœux sur des sujets à propos desquels, malheureusement selon moi, on ne s’exprime  plus trop : qu’advienne, enfin, l’armée intégrée de l’Union européenne. Elle sera plus efficace, à tous points de vues, que nos armées nationales, et le prix (lourd) à payer pour notre défense  en sera assurément allégé. Et que, sous l’égide de l’ONU (qui doit être réformée !) ou d’une manière ou d’une autre, soient définitivement détruites et interdites l’ensemble des armes dites de “destruction massive”, au premier lieu d’entre elles les armes nucléaires.  Tant leur fabrication de ces dernières que leur “maintenance” coutent quelques 10 000 milliards d’euros (qui sait le chiffre exact?) et, selon un article du “wiki-les-verts”, rien que 1, 52 million d’euros par heure , rien qu’en France !

Et que le désarmement multilatéral sur les “armes conventionnelles” avance de plus en plus ! ça sera encore mieux.

Bonne fête à tous. Voyez ici le beau reportage (trouvé sur You Tube)  sur la répétition du magnifique défilé de ce matin, à Paris, où les troupes d’outre-mer étaient particulièrement à l’honneur. Voir aussi le reportage de France 24, très bien, ici.

EV

Partagez cet article

Bientôt une nouvelle gare de fret à CDG

Encore une nouvelle gare de fret à CDG: GB3 (c'est son nom de code) © ADP

Fin 2012, ADP aura achevé une nouvelle gare de fret, dans ce qu’on appelle désormais les zones “Cargo” . Destinée aux opérateurs WFS et Khune+Nagel, elle offrira 13 500 m2 d’entrepôt, 4300 m2 de bureaux et pas moins que 500 places de parking (sur 4 niveau).  300 emplois seront générés par cette nouvelle installation, située en zone cargo 4, juste à côté de First Services, d’où a été prise la foto ci-dessous. On a eu la bonne surprise d’y revoir Maurice Schmittbiel, ancien cargo manager chez AviaPartner et qui vient de renforcer l’équipe de First, désormais dirigée par Eric Foa.

Le site de la future GB3

La superficie de l’ ensemble des zones de fret  de CDG sera, après cette construction, portée à 500 000 m2.

C’est une bonne nouvelle, à l’heure où le fret aérien commence à sortir de la crise. Voir les précisions sur cette nouvelle gare dans le communiqué ici.

EV

Partagez cet article

Les projets des futures Zones d’activités de Roissy Porte de France mis à jour

La carte des futures ZAE de Roissy Porte de France. Cliquez dessous pour la voir en plus grand

Roissy Développement, l’agence de développement économique de la CC Roissy Porte de France  vient de publier une mise à jour de ses projets en matière d’aménagement des futures zones d’activités économiques. État des lieux, phasages, acteurs, tout y est.

C’est un document très précis et très précieux, qui nous a bien aidé pour mettre à jour la Carte du Grand Roissy. Vous le trouverez ici.

EV

Partagez cet article

La Carte du Grand Roissy change de nom

Dernière ligne droite, cette semaine, pour la finition de la 6ème édition de la Carte du Grand Roissy . C’est déjà un grand succès commercial : tous les grands emplacements promotionnels (25 au total) sont vendus. Et beaucoup de “moyens” et aussi une flopée de blasons des communes ou logo d’entreprises. Tous, publics (pratiquement toutes les interco et  communes sont là)  privés (des entreprises prestigieuses comme Air France, Fedex, ADP, GSE, O Parinor, les CIF etc.) ou associatifs (Hubstart, Pays de Roissy…) ont voulu, comme à l’accoutumée, mais encore plus cette fois, coller leur image au dynamisme de la région aéroportuaire.

Et celui-ci, à l’heure du Grand Paris (le tracé du futur Grand Paris Express et ses gares figurent désormais sur la Carte) ne se dément pas.

D’où le changement de titre (ci-dessus): inutile de faire référence, désormais au “pôle de notre développement”, si évident, et place au Grand Roissy dans le Grand Paris !

Dès son impression, la carte commencera a être distribuée. Mais  vous la verrez ici, en exclusivité, chers lecteurs. On fêtera ça dignement début septembre.

EV

Partagez cet article

Bonneuil ne veut pas se marier avec Val de France

Jean-Luc Herkat, maire de Bonneuil-en-France. Ici lors du débat public, à Roissy, sur le Grand Paris (à coté, c'est M. Jaurrey, maire adjoint de Gonesse)

Pour le maire (DVD) de Bonneuil-en-France (95) Jean-Luc Herkat, c’est toujours non ! Et son Conseil municipal le suit.

Ce dernier a adopté, le 30 juin dernier, une résolution sans équivoque qui refuse la proposition préfectorale de rattachement de cette commune aéroportuaire à la CA Val de France (95) et qui a mandaté le maire pour transmettre officiellement une demande d’adhésion à la Communauté d’agglomération de l’Aéroport du Bourget (Le Bourget, Dugny, Drancy) qui correspond mieux, selon le maire, à la cohérence territoriale.

Cette CA (située dans le 93) , ainsi que les villes qui la composent devront à leur tour accepter la candidature de Bonneuil

La délibération est à lire ici.

EV

Partagez cet article

Patrick Renaud devrait être le Président de la future « Association des élus du Grand Roissy ». Il en a parlé à RoissyMail.

La mise en place de la « gouvernance » du Grand Roissy avance, lentement, mais avance. Récemment, le préfet de Région, Daniel Canépa, s’est réjoui, suite à une réunion importante, de la tournure des évènements (voir le communiqué ici). Il a mentionné la mise en place d’une association des élus du Grand Roissy. Patrick Renaud nous en dit plus à ce sujet, dans une interview à lire ci-dessous. Mais d’abord quelques rappels.

Lors des « Rencontres du Grand Roissy », en janvier dernier, le préfet de région avait fait des propositions (à revoir ici) visant à mettre en place des structures de « gouvernance » dans la région aéroportuaire. Cette gouvernance en effet fait cruellement défaut à cette dernière : s’étendant aux confins de 4 départements (60, 77, 93, 95), les questions d’intérêt commun (transports et accessibilité, formation, urbanisme commercial, promotion territoriale, entre autres) n’ont jusqu’à ce jour, jamais été prise compte d’une manière collective. Chaque collectivité (Communautés ou communes) agissant d’une manière isolée, faute de structure ad hoc.

Lors des Rencontres, le président de la région, Jean-Paul Huchon, avec les présidents des 3 départements (les mêmes que précités, sauf l’Oise, qui n’avait pas été invitée…) avaient annoncé, dans une déclaration, leur volonté de remettre au gout du jour la mort-née « Communauté aéroportuaire », pour laquelle ils devaient créer « sans plus attendre » une « mission de configuration ». Qui n’a pas été créée…

Ce qui a laissé un vide dans lequel se sont, sinon précipités, du moins engagés les élus locaux. Il faut savoir que le proposition de la « Communauté aéroportuaire » n’avait pas le soutien du préfet de région, mais suscitait aussi une hostilité de la part de certains maires, dont André Toulouse, maire de Roissy. Bonne occasion de rappeler que celui-ci avait créé, en 1992/93, une association du Grand Roissy (déjà…) qui réunissait des élus des 4 départements. Malheureusement, cette bonne idée ne fut pas suivie d’effets, et les statuts de l’association dorment encore dans les placards de la mairie de Roissy, qui en était le siège. J’avais, dans mon édito de Bénéfice.net n° 26, fait un appel à André Toulouse pour qu’il redonne souffle à cette association que je jugeais indispensable. Vous pourrez revoir ça ici et, pour tout bien comprendre, relisez avec intérêt l’excellent article que j’avais publié dans BN 18 (en 2004), qui relate, à l’occasion de l’adoption de la loi « Communauté aéroportuaire », l’histoire de la (ou plutôt de l’absence de) gouvernance de Roissy. C’est un document précieux.

Patrick Renaud, président de la CC Roissy Porte de France, peut, inconstestablement, mener cette mission à bien

Les choses avancent donc dans le bon sens, puisque, après l’initiative d’André Toulouse, c’est Patrick Renaud, son premier adjoint mais surtout le président de la Communauté de communes Roissy Porte de France, qui a relancé une « association des élus du Grand Roissy ». Elle devrait être opérationnelle à la rentrée, quand l’ensemble des futurs adhérents auront délibéré (la CC Roissy Porte de France l’a déjà fait: voir la délib’ ici et les projets de statuts là). Nous avons dialogué avec Patrick Renaud pour en savoir plus.

EV

Interview

RoissyMail : M. le Président, on sait que vous avez un rôle actif dans la constitution d’une prochaine gouvernance du Grand Roissy, toujours rêvée, jamais réalisée, mais que les Rencontres du Grand Roissy ont réactualisée… Pouvez-vous nous dire quelles sont les démarches entreprises, avec qui, quel périmètre ..

Patrick Renaud : « Après les « Rencontres », j’ai eu l’idée de réunir les élus locaux, afin que la voix de ceux-ci, qui sont en première ligne sur le territoire, puisse être entendue. Nous avons tenu plusieurs réunions et nous avons débouché sur la nécessité de nous grouper en « association des élus du Grand Roissy »

RM : avec qui ?

Read morePatrick Renaud devrait être le Président de la future « Association des élus du Grand Roissy ». Il en a parlé à RoissyMail.

Partagez cet article