La gauche de Seine-et-Marne a déposé sa liste pour les prochaines sénatoriales

Les candidats de gauche lors du dépot de la liste

Ça y est : les candidats de gauche, conduits par Vincent Eblé, président (PS) du Conseil général de Seine-et-Marne, viennent de déposer (ce jour) leur liste pour les prochaines sénatoriales. Reste à convaincre les 3000 grands électeurs seine-et-marnais… Vous pourrez voir dans leur document, ici, le nom des candidats et leur profession de foi, rédigé sous fond d’espérance: que le Sénat tourne à gauche, ce qui serait historique !

Partagez cet article

Aéroville en plein chantier

Le chantier d'Aéroville ce jour

Les pelleteuses, bulldozers et autres engins de terrassement et de fondation ont pris pleinement possession, au mois d’août , du terrain du futur centre commercial Aéroville, promu par Unibail-Rodamco . Comme , visiblement, y’en a qui n’ont pas encore compris où c’est, précisons que c’est en fret (cargo) 4 (s’aider de la carte Grand Roissy pour situer). Il est bon aussi, pour les détails , de relire l’article que nous avions publié en mai : c’est ici . Ouverture prévue dans 2 ans.

Le futur Aéroville (image Unibail)

Partagez cet article

Rentrée: salon de peinture à Dammartin, du 17 au 24 septembre

Le “Pays de la Goële et du Multien (comprenez certaines communes autour de Dammartin) organise son 4ème  salon de la peinture dans le hall de la Communauté de communes éponyme.

Une trentaine de talents y exposeront leurs oeuvres.

A ne pas manquer ! (entrée libre)

Partagez cet article

Sardines grillées à Nossa Casa dimanche prochain !

Notre ami Manu , le gérant du fameux “A Nossa Casa” (Goussainville) , organise sa traditionnelle fête de la sardine (grillée évidemment), dimanche prochain. Les sardines sont généreusement offertes.

Les amateurs iront car seuls les Portugais savent griller ces poissons délicieux. Les autres devraient venir découvrir ces grillades.

Tous en profiteront pour découvrir, s’ils ne l’ont pas fait, cet admirable et sympathique endroit : voir la pub dans la colonne de gauche , svp.

On y sera !

EV

Partagez cet article

Envoi des cartes : éloge de Raja. 1 500 cartes téléchargées

Le siège de Raja, à Paris Nord 2 (foto tirée du site web de Raja)

Les dernières cartes du Grand Roissy ont été envoyées ce matin aux annonceurs qui ne les avaient pas encore reçues. Grâce notamment à la qualité des tubes postaux de l’entreprise Raja, dont le magnifique siège est à Paris Nord 2. Je voudrais en profiter pour faire l’éloge de cette société, que je connais bien pour avoir été témoin et facilitateur de leur implantation à Tremblay, alors qu’ils étaient encore à Paris 19.

C’est la première fois que je faisais appel à eux. Car nous étions en panne de tube et, de mémoire, à l’époque où nous avions acheté notre stock d’anciens tubes, Raja ne faisait pas la taille que nous avions besoin. Je pense à eux à nouveau, vais sur leur site. C’est clair, mais j’ai besoin de détails. Je fais la hot-line, tombe tout de suite sur une conseillère super qui confirme mon choix, en me donnant des conseils précis. Je rappelle ensuite pour commander. Les choses se font rapidement, je donne quelques infos sur notre agence VPP, et je suis allé chercher lesdits tubes dans l’heure qui a suivi, au siège. A peine arrivé, tout était prêt pour l’enlèvement, le sourire en plus. Et je paierai dans un mois.

Les tubes se sont avérés solides, légers et faciles à monter.

C’est pas souvent qu’on voit ça. Qualité de l’accueil, du produit et du service, comme ça, d’un coup, c’est rare et ça vaut ce clin d’œil.

EV

NB: la diffusion de la carte a repris dès vendredi matin. Pour les impatients, y’en a de nouveau à la Poste de CDG ou chez nous, ou au Bouchon Gourmand. En attendant, on en est à 1500 cartes téléchargées sur RoissyMail. La fête de la carte aura lieu, c’est sûr, le 21 septembre à 12h. Futurs zinvités, SAVE THE DATE, mais vous recevrez un invit’ par mail.

Partagez cet article

Le Hub de Roissy CDG enseigné au programme des classes de 1ère

Les manuels scolaires (ici Hatier, Nathan, Belin) de 1ère évoquant le hub de Roissy

Je suis sûr de l’avoir écrit voici  plusieurs années : qu’un jour  Roissy serait enseigné à l’école. Ça doit être dans un des mes éditos de Bénéfice.net, je rechercherai ça et vous dirai (ben ça y est j’ai trouvé ça ce matin, c’était dans l’édito de Bénéfice.net n°2 paru en 1998. Quel visionnaire cet EV !) .Rajout de ce lundi 13 sept.

Le plus important est que ce soit désormais le cas. Les trois éditions ci-dessus, chacune dans leur chapitre 6 évoquent le pôle (ou hub) de Roissy dans leurs thèmes :” mobilité, flux et réseaux de communication dans la mondialisation”.  Vous pourrez voir par ailleurs les recommandations de l’Académie de Paris aux professeurs pour aborder ce sujet complexe (c’est en cliquant ici). Trois heures du programme de 1ère sont consacrés à ce sujet.

J’ai feuilleté les chapitres des trois manuels qui sont dans l’ensemble bien illustrés et  explicatifs. Hatier montre une carte aérienne cantonnée à la plateforme et à Paris Nord 2 (Épiais y est !) . La page d’après montre, inutilement à mon avis, une pub de “Aéropole” , la fameuse pépinière de CDG qui “regroupe 26 entreprises”.

Il aurait mieux fallu, je pense montrer les répercussions économiques aux alentours (25 km) de CDG. Bah! il évoque quand même “Hubstart” !

Belin, lui, illustre avec une pub évocatrice  d’Air France, montrant ses “plus de 850 destinations”, et lui aussi, résume l’impact économique local à la seule plateforme.

Nathan est un peu plus complet, évoque notamment la liaison Picardie -Roissy.

L’important est que les jeunes générations comprennent l’importance des aéroports dans l’économie mondialisée … Dans le manuel Belin, le “dossier” qui fait suite à l’étude de cas de Roissy est consacré à … Facebook !

Nul doute que ce dernier sera mieux compris et que les élèves en apprendront à leurs professeurs …

EV

Partagez cet article

Out of Africa

Vieille sculpture dans le jardin de "Chez Monique", à Abomey

Les vacances sont finies. Nous serons restés en tout 5 semaines en Afrique, au Bénin principalement. Vacances, mais vacances vigilantes : grâce à une connexion internet enfin suffisante à Cotonou (la plus grande ville du pays). L’actualité du Grand Roissy était assez faible en ce mois d’aout, ça tombait bien.

Cette année, outre les promenades (dans le Nord, au “Babdock”, toujours aussi bien, à Porto Novo -la capitale, à Abomey…), je me suis intéressé de près à la presse écrite du Bénin.

Cotonou est toujours, sinon plus, une ville active: extension du port, immeubles en construction un peu partout, commerce local florissant (malgré la hausse des prix alimentaires), vie politique trépidante.

Voyez tout ça en cliquant ici (sur la rubrique Africa).

EV

Partagez cet article