Sénatoriales : Vincent Capo-Canellas élu ! Dans un Sénat désormais à gauche. Stabilité dans les départements du Grand Roissy

Tout à l'heure, à la mairie du Bourget, les amis du nouveau sénateur le félicitent

Voici une journée qui fera date dans l’histoire politique de la France : le Sénat est passé à gauche ! Comme quoi ceux qui, de ce côté, dénonçaient depuis des années le caractère anti-démocratique du mode de scrutin sénatorial devront s’expliquer.

En fait, il ne s’agit que des répercussions normales, mécaniques, sinon mathématiques des dernières élections locales. A quoi il faut ajouter aussi, des réformes territoriales certes nécessaires mais mal expliquées, ce qui a dû faire pencher certains “grands électeurs ” vers la gauche.: ils n’avaient guère le choix de faire autrement.

Le nouveau sénateur de Seine-Saint-Denis

Dans notre région aéroportuaire, s’agissant des 3  départements qui le composent ( plus l’Oise, nous reviendrons sur le 60 plus tard) la nouvelle importante c’est l’élection de Vincent Capo-Canellas (VCC) , maire  (Centriste) du Bourget.  Son élection n’était pas évidente, dans cette Seine-Saint-Denis en pleine mutation (à tous points de vue) mais il a su convaincre, et il avait de quoi.  RoissyMail se félicite (et le félicite) de cette élection qui est brillante. Le maire du Bourget est, selon moi, un de nos meilleurs élus du Grand Roissy, même s’il pense “pôle du Bourget” ! Gageons que le nouveau sénateur saura, de sa nouvelle hauteur, voir les choses plus globalement. C’est un homme ouvert, à l’écoute, agréable et son “centrisme ” (pas mou) nous va bien. Je viens de l’appeler à l’instant (il était déjà au Sénat) pour le féliciter.

Ce matin, je lui avait dit que je ferais un RM spécial s’il était élu, mais je n’y croyais guère…

A part cette élection, signalons celle (acquise…) de Vincent Eblé , président (PS) du Conseil général de Seine-et-Marne . Et , dans le Val d’Oise, celle du “dissident ” UMP , le drôle de Delattre, symptomatique des divisions et du mauvais climat au sein de l’UMP 95. Coté socialiste, Alain Richard et Dominique Gillot (anciens ministres) ont remplacé Raymonde Le Texier (ça fera du bien au PS…) et , dommage pour notre secteur, le maire d’Ecouen, Bernard Angel.

La Seine-Saint-Denis confirme le déclin communiste. A noter que Gilbert Roger, maire (PS)  de Bondy et M. Dillain maire (PS)  de Clichy-sous-Bois (ça fera du bien à cette commune).

Mais globalement, à part l’élection de VCC , la rapport de force droite-gauche ne change guère dans les trois départements.

EV

PS: Dominique Gillot est bien élue dans le Val d’Oise. J’annule donc le faux rectificatif que j’avais fait hier soir (du à une lecture trop rapide du communiqué de la préfecture, à voir ici). Mes excuses donc.

Partagez cet article