Retour sur la visite de F.Hollande à Jacret (Le Thillay)

Foto de famille de F. Hollande avec les "patrons" et les employés de Jacret (Arnaud est le 2ème à gauche et les parents sont à droite)

Je viens de recevoir, suite à RM 603 (article sur la visite de Hollande à Le Thillay, qui m’a valu de passer à la télé ! Faut dire que j’avais préparé mon coup Nombreux appels ce jour, dès potron-minet : “Oh je vous ai vu sur France 3,  sur I télé…) un appel sympathique d’Arnaud Curet, un des dirigeants de l’entreprise Jacret que j’avais cité.

Bon, voilà: il n’aime pas le mot patron, car (c’est effectivement ce qu’il m’avait dit) c’est souvent accompagné de qualificatifs peu sympa (genre salaud…) . Il m’ a aussi dit l’origine ouvrière de sa famille. Je l’ai rassuré en lui rappelant les glissements sémantiques faux-cul récents* et qu’on peut être aussi un grand “bourgeois” patron et être correct avec ses employés (cf. Leroy-Merlin et Mulliez) . Il m’a aussi dit que ce n’était pas Hollande qu’il avait tutoyé, mais Didier Arnal, ce qui est bien possible, dont acte.

Enfin, on était tous les deux d’accord pour dire que c’était un bon moment (MDR: il a reçu, après le battage médiatique des appels de banquiers…).

EV

* il n’y a plus de Noirs, que des Blacks, plus de maigres, que des minces, plus de grosses, que des forts, plus de mauvais élèves, que des élèves en  difficulté, plus de pauvres, que des modestes… La liste serait longue !

Partagez cet article

Vols de nuit : l’ACNUSA installe un “groupe de travail”. Y’a t-il un pilote dans l’avion du Grand Roissy?

Foto tirée de "swift.boomerang.free.fr": attention à l'effet boomerang !

L’Acnusa, l’organisme qui fait des rapports sur les aéroports (ou plutôt les avions) et le bruit qu’ils génèrent, vient de mettre en place un “groupe de travail” sur les vols de nuit. C’est à voir ici.

Sans remettre en cause (faudrait pas qu’on me pousse trop…) l’utilité de ce… machin, cette annonce peut prêter à sourire : l’ACNUSA existe depuis plus de 10 ans, et c’est maintenant qu’elle met en place un “GT” sur les vols de nuit. Y’en a vraiment qui s’ennuient…

Rappelons que l’ACNUSA avait été créée par la gauche, au moment du doublement des pistes de CDG, histoire de faire oublier qu’elle (la gauche), après avoir combattu lesdites pistes juste avant les législatives anticipées  de 1997, elle s’est empressée de les faire…

Une sorte de hochet, quoi (comme le GIP Emploi, créé dans les même conditions et pour les même raisons) …

Plus sérieusement, l’initiative du GT est vouée à l’échec. D’abord parce que le Directeur de l’aviation civile a été clair (lors des Rencontres du Grand Roissy): pas de suppression des vols de nuit. Certes, on peut (et encore, ça a été fait) diminuer ceux-ci à la marge. Mais les vols de nuit constituent un avantage économique unique (à l’heure où les Allemands, ou plutôt un tribunal allemand –voir ici-, viennent de les interdire à Francfort) pour Roissy CDG, dont il faut le rappeler, le développement a été souhaité et encouragé, jusqu’à ce jour, par tous les gouvernements, qu’ils soient de droite ou  de gauche (Gayssot était à la pointe la-dessus) et, plus récemment par le président (PS) de la région IDF, J-P Huchon.

En outre, l’interdiction des vols de nuit entrainerait dans la minute le départ de Fedex de Roissy (d’autres aéroports d’Europe lui feraient un pont d’or pour accueillir le géant US), sans parler des éventuelles indemnités que la France lui devrait (l’implantation de Fedex, obtenu de haute lutte, avait fait l’objet d’un accord au niveau gouvernemental).

Si, par extraordinaire, ça se faisait, les irresponsables à l’origine de cette interdiction auront à répondre de la suppression de plusieurs milliers d’emplois (ceux de Fedex et de l’activité connexe qu’elle génère) et, plus grave, d’une spirale de déclin sur toute la région.

Enfin, on apprend que c’est Jean Rebuffel qui “préside” (!) le GT. Grands dieux ! L’État ferait mieux d’employer ce haut fonctionnaire (toujours pas à la retraite, donc  (:+)) a s’occuper, comme il l’avait si bien fait, avec en plus la confiance des élus de tous bords, de la structuration du Grand Roissy. Où en est la coordination entre les différents CDT? Où en est l’étude des “pétales”, qui devait être rendue, sauf erreur, avant les grandes vacances ?

Y’a-t-il un pilote dans l’avion du Grand Roissy, M. le préfet de Région?

EV

A suivre dans le prochain RM: un article contre Blazy qui a trouvé une nouvelle marotte (dévier les vols de nuit sur… Vatry). Ça va chauffer !

Partagez cet article

Eloge de France 24, qui vient d’être primée et qui fête ses 500 000 fans sur son Facebook

Foto de France 24 sur le dernier festival de Cannes

Voici encore une bonne nouvelle. France 24 vient d’être récompensée (attribution du prix Bayeux-Calvados dans la catégorie web journalisme pour le reportage “Congo : la paix violée” (à voir ci-dessous) et vient de fêter ses 500 000 fans sur sa page Facebook. Tout cela est bien mérité : j’en témoigne (c’est mon avis), la chaine est passionnante, tant en France, mais surtout à l’étranger où elle a supplanté, en tout cas dans les lieux publics des pays francophones, CNN International.

Ça remonte l’image de notre pays…

Bravo ! Et on ne regrette pas d’avoir mis un lien permanent sur la chaine, ici (colonne de droite).

EV

Partagez cet article

2ème Journée de la Mobilité électrique à Roissy-en-France, le 18 octobre

Cliquez sur l'image pour découvrir le site d'Autolib Paris

L’association “Pays de Roissy CDG” renouvelle sa “Journée de la Mobilité électrique”, le 18 prochain. Ça se tiendra à l’Orangerie de Roissy. Débats le matin autour des véhicules électriques (pas que les voitures), démonstrations l’après midi. Voyez le programme ici. La manifestation est aussi parrainée par l’AVERE , dont vous pourrez voir le site France ici et le communiqué qu’elle vient de publier ce jour pour l’évènement. Dommage, il n’y aura pas la BlueCar de Bolloré, celle qui va faire AutoLib dans la région parisienne (voir l’essai live ci-dessous). L’électrique, c’est l’avenir !

EV

Partagez cet article

Le Premier ministre a repoussé le delai de l’intercommunalité

Le site “Acteurs publics” rend compte  (vous pouvez voir ça ici) des propos  du 1er Ministre François Fillon à Richelieu (Indre-et Loire) (voir ça ici) dans le fief du libéral Hervé Novelli, qui fut son  secrétaire d’État au PME et “papa” du statut d’ “auto-exploiteur” (non, j’déconne, “auto-entrepreneur”, c’est bien… voir NB).  Il a annoncé un report des dates limites de la réforme de l’intercommunalité.

Un effet, assurément  l’échec, pour la majorité, des élections sénatoriales. Beaucoup de grands électeurs avaient manifesté à cette occasion, un certain mécontentement vis à vis des réformes territoriales en cours et notamment l’interco. Cela avait suffit a conforter l’avance de la gauche et donné le résultat qu’on sait.  Ici, ce sont les maires de Compans (PCF) et de Bonneuil-en-France (DVD) qui vont être contents !

EV

NB: je faisais simplement allusion à quelques abus de la part d’employeurs peu scrupuleux. C’est bien d’avoir fait le statut d’auto-entrepreneur. Et, de toute façon, mieux vaut s’exploiter soi même (ce que je fais…) que de l’être part d’autres…

Partagez cet article

Déception : le Grand Roissy invisible depuis l’Elysée !

Le président de la République est revenu sur le Grand Paris, lundi dernier à la Cité de l’architecture pour faire le point sur les 4 dernières années.Voyez son discours ici :

Vous pourrez voir ça ici, sur cette page du  site de l’Élysée, où l’on trouve une synthèse des actions menées et des perspectives d’avenir. Et l’avenir a de quoi inquiéter notre région aéroportuaire. Dans la note présidentielle citée, on ne trouve quasiment rien sur la Grand Roissy (hormis le Bourget). Pire, le plan ci-dessus, inséré dans la note, indique… Roissypôle ! C’est incroyable !

J’ai montré ce document à plusieurs personnes (et pas des moindres!)  d’ici avant de la publier. “Affligeant”, “dossier de presse insipide“, “ça a dû être fait par un stagiaire“, “je suis pessimiste, du coup“, voici quelques réactions…

A l’heure où l’on parle de refaire les “Rencontres du Grand Roissy”  et quelques jours avant la formation de l’association du Grand Roissy, il serait bon que les acteurs d’ici se remuent ! Nous avons besoin,ici, d’une grande agence de développement économique, au niveau du Grand Roissy, qui fera aussi du lobbying territorial: cela évitera de telles déconvenues !  Il faudra (j’ai pas eu le temps de rédiger ma nouvelle note la-dessus, mais ça vient) regrouper  les moyens dispersés, nommer une personne de haut niveau, qui soit disponible, pour diriger l’agence (et non pas un copain, ou plutôt une copine – certains se sentiront visés- indépendamment de la qualité de cette personne), doter celle-ci d’une feuille de route claire, d’une grande autonomie (pour éviter que la moindre des décisions, y compris la plus petite, fasse l’objet d’une “unanimité” qui nous tue) et bien sûr de moyens suffisants (il y a de l’argent pour ça).

Mais franchement, quelle déception !

EV

Partagez cet article

Le “Leroy-Merlin” de Gonesse a ouvert ses portes

C’est tout nouveau . Le magasin “Leroy-Merlin” de Gonesse (c’est le 26ème en Ile de France) a été inauguré mardi dernier, dans la bonne humeur et ouvert ses portes au public mercredi. Il s’étend sur 65 ha, 8000 m2 de magasin couvert, 7000 à l’extérieur, pour 43 000 références ! Un monde fou s’y est précipité. La magasin est situé dans la ZAC Entrée Sud, dont nous vous avons déjà parlé.

Cédric Sennepin est le directeur du Leroy Merlin de Gonesse

Lors de l’inauguration, Cédric Sennepin, le jeune directeur du magasin a fait un discours dynamique, admirable, présentant l’établissement (qui a été construit en un an), remerciant tous ceux qui avaient permis l’ouverture. Je vous recommande de le lire ici (merci à lui) car c’est un discours péchu, qui fait du bien en ces temps de morosité ambiante. Cédric, qui a 30 ans, avait été auparavant le plus jeune directeur de magasin Leroy-Merlin, à 26 ans. Assurément, ce jeune homme ira loin.

Jean-Pierre Blazy s'est félicité de l'ouverture du magasin

Il a passé ensuite la parole au maire de Gonesse, J-P Blazy. Celui-ci a salué l’aboutissement d’un travail qui a duré 3 ans: CDAC en 2009, PC en juillet 2010, début du chantier en octobre 2010 et donc ouverture en octobre 2011. Il a replacé l’ouverture dans le contexte de la ZAC Entrée Sud et annoncé les prochaines implantations. Puis il s’est félicité des 119 emplois (dont 103 nouveaux et 110 CDI). 67 Vald’oisiens , dont 30 Gonessiens ont pu être embauchés et le maire a rendu hommage à son adjointe Hilham Moustachir, qui a su sensibiliser Leroy-Merlin sur les embauches locales.

Sur le travail du dimanche (pour l’instant le magasin n’ouvrira pas le dimanche, car il ne figure pas pour l’instant dans le PUCE, -un dispositif bien compliqué : voir ici – sauf les 5 dimanches autorisés par le conseil municipal), Blazy (qui est favorable au travail le dimanche) a regretté que le magasin ne puisse pas ouvrir tous les dimanches . Il est revenu sur l’évolution des consommateurs. ” Certes, il y a le droit au repos, à t-il déclaré, mais si j’ai bien compris, il est aussi nécessaire pour certains d’augmenter leur pouvoir d’achat”  (c’était délicieux: c’est du “travailler plus pour gagner plus” où je ne m’y connais pas…).

M. Zimmerman, DG de Leroy Merlin France

Après que Yanick Paternotte, député (UMP) du secteur ait dit ses 3 ou 4 mots habituels, ce fut le tour du directeur France de Leroy Merlin, M. Philippe Zimmerman, dans un discours enthousiaste (à l’américaine !) de féliciter et de faire applaudir tout le monde.

Trop forts !

Ensuite, invités par Cédric Sennepin, les chefs de rayons ont entamé une danse de “djeuns” très sympathique… Tout le monde était content et s’est dirigé ensuite vers le cocktail.

Leroy-Merlin : une belle entreprise, toujours bien classée au Great Place to Work

Bonne occasion pour mieux connaitre cette enseigne. L’historique d’abord : l’entreprise fut créée en 1923 par Adolphe … Leroy et Rose… Merlin dans le Nord de la France. C’était d’abord un “Stock américain” où ils vendaient les surplus laissés par les alliés après le 1ère Guerre mondiale. Puis en 1960 le nom fut Leroy-Merlin et en 79/81 l’entreprise est rachetée par la famille Mulliez (Auchan…). Vous pourrez voir tout ça sur le site de Leroy Merlin et sur ce document  fort bien fait (il manque toutefois le magasin de Gonesse). L’enseigne fait partie  désormais du Groupe Adeo, lui même donc appartenant au groupe Auchan . Voir cette note interne sur Adeo, qui possède des marques connues comme Bricoman, Welldom… impressionnant !

Tout aussi impressionnant est le classement de Leroy Merlin, à la deuxième place du fameux “Great Place to Work” (2010). 3ème en 2011. Je l’ignorais. Et c’est une bonne surprise  car le secteur de la grande distribution a en général une réputation… moyenne en matière sociale. Voyez-ca ici, sur le classement 2011.

Félicitations à tous !

EV

Partagez cet article