Carte d’automne à “La Vitrine” . Un site web pour “L’Atelier” à Epiais

En moins d'un an, "La Vitrine" a su convaincre...

Le restaurant La Vitrine ( à Roissy-en-France), dont nous avions salué l’ouverture en janvier dernier (voyez notre dernier article sur eux) vient de mettre en place sa carte d’automne. Vous pourrez la voir sur leur site (un peu compliqué pour la trouver: cliquez sur “saveurs”, c’est pas évident –  mais c’est ici ou sur leur nouvelle pub à droite) . pas mal de nouveautés que j’irai bientôt découvrir car le restaurant a su convaincre depuis son ouverture (un peu plus de sourire à l’accueil ne ferait toutefois pas de mal… ).

Parmi les noms alléchants, dans les entrées une “Poêlée de champignons au Pata Negra” et des “Fines tranches de lard fumé et huitres chaudes au vinaigre de framboises” et dans les “autours des pâtes” une “Linguines au fruits de mer” bien appétissante…  Mais y’a plein d’autres choses. Ouf, ils ont gardé “mon” entrecôte Angus 350 gr, os à moelle, linguine aux champignons” , délicieuse  (conseil, demandez du rab de sauce !)

“L’Atelier” a mis en ligne son site

L’Atelier, c’est le restaurant de Jean-Marc, à Epiais-lès-Louvres. Il est situé juste à côté de nos bureaux et ma foi, comme nous voyons bien ce qu’il fait (bonne clientèle fidèle et variée) il marche de mieux en mieux. Voyez son site ici. Ce restaurateur aussi travailleur que discret ne nous en avait même pas parlé: on l’a découvert par hasard (enfin presque…). Il n’y a pas beaucoup de places chez lui et c’est souvent plein (mieux vaut réserver). Mais il devrait faire de la pub (même petite, pas chère) ici …  Pour l’heure, en voici une gratuite… Bravo en tout cas !

EV

Partagez cet article

Hommage aux forces de police

Cérémonie d'hommage aux policiers morts à la Libération à la préfecture de Paris. Ici B. Delanoë, maire de Paris (foto PP)

La semaine dernière (le 20 octobre) , la préfecture du Val d’Oise et ses sous préfectures, comme l’ensemble des préfectures de France (je crois) ont observé une minute de silence pour la mémoire d’Anne Pavageau, la gardienne de la paix de la préfecture de Bourges (18) sauvagement et lâchement assassinée au sabre par un fou (voir les fotos de ses obsèques ici) qui se déroulaient au moment même).

A l’occasion de ce nouvel assassinat, RoissyMail veut s’associer à cet hommage et attirer l’attention sur l’action des différents services de police (police nationale, gendarmerie, police municipale) qui font tous, au péril de leur vie, un travail admirable, dans des conditions difficiles, pour assurer quotidiennement la sécurité de tous. Ils font un travail dur, malheureusement ingrat et pourtant si indispensable à nos sociétés démocratiques. Et dangereux ! Voyez cet article de Libération qui fait état, rien pour la région parisienne, du chiffre de 300 policiers blessés par moi depuis 2011.

Je connais bien le travail des policiers et des gendarmes et je voulais simplement, à l’occasion du drame de Bourges, les soutenir ici car peu de gens pensent à le faire publiquement.

Ils ne sont pas assez nombreux, pas toujours bien armés, pas toujours bien payés. Il faut que notre pays renforce sa police, de façon à encore mieux protéger les citoyens et supprimer, toutes les zones de non-droit qui persistent en France, contrairement à ce qu’affirme, dans l’article précité, Nathalie Orioli (secrétaire régionale du syndicat Unité Police, SGP FO) .

EV

Partagez cet article

Vive la fin du sinistre Kadhafi !

Le fou sanguinaire a eu la fin qu'il méritait

Les multiples vidéos (en voici une , peu vue, mais éloquente) qu’on a pu voir juste après le lynchage de Kadhafi, pris comme un rat dans son trou ne plaisent pas à notre conscience. Que les choses soient claires, car il faut, de nos jours bien prendre des précautions avant d’écrire des choses sensibles : je suis farouchement contre la peine de mort et tous traitements inhumains. Je suis pour le droit et la justice. Et donc contre les lynchages.

Mais une fois dit ça, comment ne pas se réjouir que le peuple libyen, que le dictateur fou vouait à un bain de sang, l’ait éliminé de la sorte ? Il suffit de penser à la multitude de ses crimes pendant quarante ans, ses vols…  C’est une situation exceptionnelle que j’avais d’ailleurs prévue (j’aurais dû l’écrire) et il ne pouvait en être autrement. Quand je vois que la “famille Kadhafi” menace de “porter plainte” contre l’OTAN , si ce n’était si tragique, j’éclaterais de rire. Que la “famille Kadhafi” , qui découvre maintenant les vertus du droit, aille donc déposer cette plainte à Tripoli et qu’elle réponde en même temps des crimes du dictateur et de ses derniers rejetons vivants et surtout, des milliards de dollars que la “famille” a volés au peuple.

Quant à la position d’Amnesty International qui souhaite une enquête pour savoir s’il n’y a pas eu “crime de guerre”, je dirai, avec tout le respect que je dois à cette organisation, que si AI est dans son rôle, qu’elle intensifie sa dénonciation des lynchages qui se produisent régulièrement en Afrique à l’encontre des voleurs (ou supposé tels bien sûr)  sur les marchés.

Je redis : il s’agit, même si ce raisonnement ne vaut rien en droit et en justice , d’une situation exceptionnelle, tout comme l’avaient été la pendaison par les pieds de Mussolini, l’exécution sommaire (on s’en souviendra) du couple fou Ceauscescu. Fallait-il demander une enquête sur le suicide d’Hitler, dû directement à l’offensive alliée à Berlin ? Crime de guerre… ? Et qu’on ne vienne pas s’en prendre à la “sauvagerie” (j’ai entendu ça) supposée des Arabes : revoyez donc la pendaison (par les pieds !) publique de Mussolini ci-dessous et vous pourrez facilement trouver sur youtube l’exécution  des Ceausecu, fusillés après un “procès” expéditif…

Maintenant, je redis aussi que les pays démocratiques doivent arrêter de soutenir les régimes dictatoriaux et de leur vendre des armes, comme l’a fait, il n’y a pas si longtemps, la France pour Kadhafi.  Et que, après avoir tant fait pour la Libye pour sa protection contre la famille Kadhafi, ces mêmes États s’assurent que ne naisse la-bas pas une autre dictature après.

Souvenons-nous de l’Iran…

EV

Partagez cet article

Air France a un nouveau commandant de bord : Alexandre de Juniac

Alexandre de Juniac, désormais PDG d'Air France (foto wikipedia)

Alexandre de Juniac : c’est lui le nouveau patron  d’Air France. Exit “Pierre-Henri” , retour de J-C Spinetta comme PDG du groupe Air-France KLM et donc nomination d’ A. de Juniac comme PDG d’Air France (“unité de commandement” oblige). Tout cela est un peu compliqué, mais vous pourrez, pour comprendre, lire le communiqué d’Air France sur la situation et ici un petit article de wikipedia qui présente le désormais PDG de la plus grande entreprise du Grand Roissy et là un article du Monde sur le sujet .

La nouvelle équipe va avoir du pain sur la planche : après des succès incontestables, l’ancienne compagnie nationale (l’État n’a plus que 15% du capital) est à nouveau dans les turbulences : réactions aux “Low Cost”, aux compagnies du Golfe, aux coûts salariaux…

C’est important car quand Air France tousse, notre région s’enrhume !

On souhaite la bienvenue à M. de Juniac et on l’invite, parmi les multiples tâches qui l’attendent a prendre connaissance des débats territoriaux qui concernent le Grand Roissy. Rien de mieux pour lui que de picorer RoissyMail, ses magazines et sa nouvelle carte…

EV

oups, j’ai corrigé, (grâce à une lectrice) l’erreur sur l’orthographe de M. de Juniac ( et non de Journiac !)

La nouvelle pub (tournée au Maroc) d'Air France, que nous aimons bien. Cliquez dessus pour en savoir plus (foto: AF / BETC Euro RSCG)
Partagez cet article

La bande annonce du Tintin de Spielberg

En attendant d’aller le voir…  Suggestion: le voir (13 € !) au Grand Rex, dans la grande salle (à voir ici) . Sinon,  dans le Grand Roissy, au cinéma Jacques Tati (Tremblay-en-France), nettement moins cher (6.70 avec les lunettes 3 D), mais pas au cinéma “intercommunal” de l’Ysieux (Fosses). Dommage !

Partagez cet article

Compans a investi dans un magasin de proximité “Panier Sympa”

Beaucoup de Companais à l'inauguration du "Panier Sympa"

Il faisait beau samedi dernier, à Compans. Beau mais froid ! (3° à 11h30). Ce qui n’a pas empêché de nombreux Companais de venir assister à l’inauguration de “Panier Sympa”, une “épicerie multi-service”, qui aura couté la bagatelle de 828 143 € TTC, dont 459 905 à la charge de cette  seule petite commune* du nord Seine-et-Marne (un peu plus de 700 habitants). Outre le maire (PCF) Joël Marion, le conseiller général (PCF) du canton de Mitry-Mory, Jean-Pierre Bontoux et le sous préfet de l’arrondissement de Meaux, Jean-Noël Humbert ont pris la parole, juste avant de couper le traditionnel ruban et de visiter la supérette. La maire (PCF) de Mitry-Mory, Corinne Dupont et sa 1ère adjointe Marianne Margaté étaient venues en voisines.

Le conseiller général (le CG 77 a financé à hauteur de 30 000 € la construction) a dit tout le bien qu’il pensait de cette initiative qui va permettre aux habitants de trouver un minimum de produits et services sans avoir à se déplacer jusqu’aux supermarchés environnants.

Le maire, après avoir embrassé TOUS les Companais présents, s’est réjoui de cette ouverture. “J’en avais rêvé voici 18 ans, en arrivant à Compans“, a t-il d’emblée déclaré, en rappelant qu’il en avait fait “un but essentiel à atteindre dans la mandature. Il a évoqué les péripéties de la construction du bâtiment : non-conformité avec le POS due à “quelques erreurs d’appréciation”, ce qui aura “beaucoup appris aux jeunes et nouveaux élus que nous sommes” a t-il avoué avec  sourire.

Le gérant, M. Ouaziri, a fait connaissance avec ses futurs clients

Il a remercié les financeurs de l’opération : un immeuble tout neuf, “durable”, avec la supérette et un logement pour la famille du gérant, le jeune M. Ouazari. Outre le Conseil général, le Conseil régional (91500 €) le dispositif d’État Fisac (84 438 €), sans compter la récupération de la TVA à venir (162 300 €… si tant est qu’on peut mettre ça dans les financeurs, NDLR). Vous pourrez voir les comptes de l’opération dans le document ici. Il a annoncé dans le même temps que la municipalité travaillait à la réalisation d’un cabinet médical pluridisciplinaire dans cette commune qui, comme l’ensemble du secteur du nord 77 souffre du manque d’équipement médical et sanitaire. Le maire a bon espoir car il doit rencontrer prochainement le responsable départemental de l‘Agence régionale de santé qui doit, elle, communiquer sa carte de secteur déficitaire : le canton de Mitry y est déjà inscrit, a t-il annoncé à l’occasion. Le cabinet médical, s’il devait se faire, serait installé à l’étage du commerce, où le gérant du magasin est aussi logé. Au passage, le gérant n’aura pas de loyer à payer pendant 2 ans, histoire d’ancrer le commerce. Au delà, la commune a acheté un terrain en face, dans l’optique d’y installer de nouveaux services.

Le traditionnel ruban tricolore... On fait les choses en grand, à Compans...

Compans attend “avec anxiété” les propositions de l’État sur l’intercommunalité.

Profitant de la présence du sous préfet, le maire a rappelé la position de sa commune sur les projets d’intercommunalité en cours (voir le référendum qu’il avait organisé avec succès ici) : “nous attendons avec anxiété les propositions de M. le préfet au final qui devra donner son avis sur l’avenir du village” a t-il déclaré;

Le sous-péfet de Meaux avait tenu à saluer l'évènement. Derriere lui J-P Bontoux, le gérant M. Ouaziri et le maire J.Marion

Le sous-préfet Humbert, s’il n’a pas (et on le comprend…) évoqué ce dernier  sujet, s’est en revanche réjoui également de l’ouverture de cette supérette qui vient compenser, a t-il dit en résumé, des années d’évolution commerciale qui ont abouti à la fin des commerces ruraux et a justifié l’intervention des collectivités et de l’État là où le secteur privé ne vient plus.

Le traditionnel ruban a été coupé et la population a pu découvrir les rayons du magasin, bien achalandés, et dont les prix, ma foi (à voir celui du whisky  et du fond de veau Maggi, que je connais bien) valent à peu de chose près ceux des grandes surfaces.  Pourvu qu’ça dure !

L’enseigne, Panier Sympa, appartient au Codifrance, une des filiales françaises du groupe belge Colruyt, qui possède aussi les enseignes Coccinelle , Coccimarket ou Colruyt.

Notre avis : une bonne initiative, mais …

On ne pourra reprocher au maire de Compans de vouloir vivifier son village et ainsi pallier le manque de services qui, comme l’a souligné en essence le sous préfet Humbert, est le résultat d’une évolution structurelle dans notre pays. Mais le cout peut sembler bien élevé  pour y remédier. Il faut dire que la commune de Compans, heureusement pour elle, a les moyens de supporter ce genre d’initiative : le budget principal (seul) 2010 de la commune (une des 6 communes aéroportuaires !) s’élève à 5, 6 millions d’euros* (dont 2,1 en investissement), soit 8345 €  par habitants, à comparer avec les 1852 € en moyenne pour les communes équivalentes.  Et avec avec une capacité d’autofinancement, certes un peu en baisse par rapport à 2009, de 1, 04 million (1445€ par habitant alors que la moyenne est de …581), on ne peut pas dire que Compans soit mal lotie. De quoi modérer les propos du maire qui s’est plaint de “la diminution des moyens financiers des collectivités après la réforme de la fiscalité”.

* source : Insee

EV

Partagez cet article