Airbus a livré son 7000ème avion !

Le 7000 ème est un A 321, livré à US AIRWAYS (foto Airbus)

Le 12 décembre, Airbus a livré son 7000 ème avion sur son site d’Hambourg, un A 321 pour la compagnie US Airways. Sept mille avions depuis 1974 ! Voyez ici l’article d’Airbus qui relate les grandes étapes de la production depuis le début. Et ce n’est pas fini car le constructeur prévoit (nous vous en avions (!) parlé déjà) prévoit un doublement de la flotte mondiale  (23 000 monocouloirs) pour les prochaines années!  A noter aussi que Emirates est très contente de ses A 380 (elle en a 90 à ce jour), et que son PDG Tim Clark a déclaré récemment : “je n’ai jamais vu un avion aussi populaire !”

Bravo Airbus, bravo les Européens !

EV

Partagez cet article

Le Père Noël est arrivé en avion

A l’occasion des fêtes de fin d’année, l’association Pays de Roissy-CDG, Aéroports de Paris et Air France ont invité 180 enfants des écoles maternelles du Pays de Roissy à venir accueillir le Père Noël à son arrivée à Roissy-CDG !

Compte tenu des innombrables jouets à distribuer cette année, le Père Noël, a préféré troquer son traîneau et ses rennes pour un Airbus A320 d’Air France, à bord duquel il a atterri jeudi 15 décembre à 14h30.

Les enfants de Goussainville, de Moussy-le-Neuf, de Sevran de Sarcelles et du centre Croix Rouge du Brasset ont eu la chance d’approcher l’avion pour assister en direct à l’arrivée du Père Noël, tout droit venu de Laponie.

Le Père Noël a ensuite fait escale à l’Hôtel Pullman de Paris-CDG pour recevoir les enfants autour d’un grand goûter-spectacle, avant de s’envoler vers d’autres horizons…

Rééditée pour la huitième année, cette opération a été imaginée par l’association

Pays de Roissy-CDG, avec l’aide de ses partenaires, entreprises adhérentes, et l’aimable complicité des services de l’Etat présents sur la plate-forme. Faire rêver les enfants du Pays de Roissy à l’approche des fêtes de Noël, aller à la découverte de l’univers magique de l’avion et du transport aérien, tels sont les objectifs de cet événement émouvant et joyeux.

Partagez cet article

Low cost : le Père Noël est passé chez Ryanair !

Le calendrier des hôtesses le l’air sexy de Ryanair, la célèbre compagnie low cost irlandaise est sorti. Il est en vente au profit, évidemment, d’œuvres caritatives. On peut le commander sur le site de la compagnie ici ou en cliquant sur la foto.

Mais les voyeurs pressés  pourront en voir une partie ici et, ci-dessous, le film des prises de vue.

N’empêche, il font fort ces Irlandais. A quand un tel calendrier par Air France ?

Merci au fidèle lecteur-voyeur  de nous avoir avertis !

EV

Partagez cet article

Martine Vachoux tire sa révérence…

Les amis de Martine, à la Maison de l’Environnement
Martine avec M. Cathelain, DGA d'ADP

Martine Vachoux, chef du service du Pôle économique et social d’ADP (CDG) a officiellement tiré sa révérence mercredi dernier au cours d’une cérémonie sympathique et  émouvante à l’occasion de son départ en retraite. C’était à la Maison de l’Environnement, en présence des nombreux partenaires (collectivités, associations) et des membres de la direction d’ADP.

Celle qui était, pour beaucoup, le “visage” d’ADP dans les nombreuses initiatives et les divers organismes  auxquels participe “l’aéroport”, a été louangée par ses patrons : Didier Hamon d’abord. Le Directeur de l’Environnement et du Développement durable, qui a fait un discours dont tout le monde m’a dit (je suis arrivé en retard…) qu’il était super (il est en forme en ce moment, Didier Hamon). Puis Bernard Cathelain, Directeur général adjoint chargé de l’aménagement et du développement et enfin Élisabeth Le Masson, sa chef directe, ont tour à tour rendu un hommage mérité à cette femme qui a réussi, depuis qu’elle est arrivée à son poste (en 1999, de mémoire) à faire l’unanimité autour d’elle.

Ses collaborateurs se sont joints à cet hommage en lui présentant un montage vidéo plein d’humour (réalisé par Bruno Cibiel Marin sur le thème “Martine à la plage” etc… et  lui ont même composé une chanson.

Je m’associe volontiers à ce concert de louanges car je connais Martine quasiment depuis le début de ses fonctions dans  la “coopération”. On s’est  rencontré partout : dans les salons professionnels comme le MIPIM, les conférences et inaugurations diverses, (et les nombreux cocktails qui les clôturent…)  les multiples évènements auxquels son département participe. Elle était devenue  aussi une personne “ressource” importante pour moi, quand il s’agissait d’avoir des informations sur CDG. Toujours disponible, toujours souriante, très diplomate, elle se décarcassait pour les trouver, ou me donner le bon contact. Je sais qu’elle était comme ça avec tout le monde.

Jacques Etchéhéguy, ancien collègue de Martine et Didier Hamon

Car c’était son job: tout faire, sur le plan économique et social pour qu’ADP puisse être considéré comme un partenaire et, assurément, elle a réussi, j’en témoigne. Et j’ai toujours entretenu avec elle des relations cordiales, même dans les moments où ça “chauffait” entre ADP (du moins certaines personnes) et moi où elle essayait d’arranger les choses.

La première fois que j’ai aperçu (de loin) Martine, c’était en 1998 . Elle déjeunait à l'(ex) Oyster Bar du Hilton avec ma bête noire de l’époque: le drôle de  Guérin, qui était désormais son patron . Guérin avait juré ma perte à plusieurs reprises. Non seulement en me piquant mon idée de rencontres d’affaires sur CDG (qui était devenu le fiasco du “Carrefour des Achats”) mais encore en  lançant à grands frais le journal “Roissy Horizon”, destiné à couler mon magazine Bénéfice.net (avec le succès qu’on sait). Cette dernière attaque faisait suite à un violent réquisitoire que j’avais publié  (après qu’il eu essayé de me… manipuler) dans Bénéfice.net 14, en mai 2002  (dont je vous conseille la relecture ici, c’est toujours instructif). Je viens de le faire et, s’agissant de mes prédictions, les années qui ont suivi m’ont donné raison ainsi que, indirectement, l’actuel président d’ADP, M. Graff. Celui-ci a bien dit depuis, à plusieurs reprises, que la vocation du gestionnaire des aéroports n’était pas de se mêler directement de développement économique, mais d’être un partenaire si on le souhaitait.

Martine , qui ne connaissait pas ces histoires au début, devait me prendre pour le diable et, au début aussi, je la prenais comme l’adjointe du diable. Mais une fois qu’elle a eu compris,et tout en restant toujours loyale vis à vis de son entreprise, elle  m’a toujours défendu, et toujours dit que Bénéfice.net,mais aussi la carte de Roissy, étaient utiles. Ça n’a d’ailleurs pas dû être toujours été facile pour elle. Combien de fois avons-nous discuté ensemble, en regrettant le manque d’informations sur l’aéroport ! L’évolution de ces dernières années a montré que nous avions raison tous les deux: ADP devait accompagner, expliquer, faire de la pédagogie et c’est, globalement, ce qui se passe aujourd’hui.

Et Martine a excellé dans ce rôle, avec la passion en plus: elle aime les gens, comme on a pu encore le voir dans les beaux mots de remerciements qu’elle a prononcés l’autre soir.

On lui souhaite une bonne retraite (où elle va rejoindre son mari  Bernard), sachant que cette personne active aura du mal à décrocher ! Elle s’occupera toujours du “semi-marathon” d’ADP, qui se tient chaque année au printemps. C’est Laurence ARRIEU qui la remplace: on lui souhaite bienvenue dans le microcosme et … bon courage.

Merci, Martine !

EV

Partagez cet article

La droite locale a retrouvé la parole : bienvenue en ALBARELAND !

La nouvelle interco (en jaune clair) proposée par les élus de droite du nord Seine-et-marne. Cliquez pour l’avoir en grand

Ouf ! On n’est pas dans le secret des dieux, mais on imagine aisément que la droite du nord seine-et-marne a souffert pour exprimer sa position sur les projets d’intercommunalité dans la région nord seine-et-marnaise, qui borde CDG. Alors que les communes de gauche avaient pris le temps (et depuis longtemps) de faire leurs propositions (voir ici) : ils proposent la constitution  d’une Communauté d’agglomération comprenant la CC Plaine de France, celle de PGM ainsi que les communes (actuellement sans interco) de Compans, Mitry-Mory, Villeparisis et Le Pin.

Dans une conférence de presse, qui s’est tenue jeudi dernier à la mairie du Mesnil-Amelot, en présence d’une vingtaine de maires (UMP et divers droite), Yves Albarello, député, maire de Claye-Souilly, Bernard Rigault, maire de Moussy-le-Neuf et Alain Aubry, maire du Mesnil ont donc, enfin, présenté  les fameuses propositions.”On était dans l’ornière, , mais maintenant ça va ! ” a convenu quand même Y. Albarello.

Yves Albarello, Bernard Rigault et Alain Aubry ont présenté les propositions de la droite pour l'interco du nord Seine-et-Marne
26 maires ont approuvé les propositions, sur 33 communes concernées

Il s’agit d’un projet d’une Communauté de communes qui regrouperait : la CC Plaine de France (dirigée par la gauche), celle de PGM (dirigée par la droite, mais avec Dammartin, la ville la plus peuplée, à gauche), et la future CC des Portes de la Brie, qui rassemble une série de villages autour de Claye-Souilly, sous l’impulsion d’Yves Albarello. Mais sans, horresco referens, Mitry, Compans et Villeparisis (de gauche).

Ils (26 maires du périmètre) explicitent leurs positions dans un courrier adressé au préfet de Seine-et-Marne le 13 décembre (juste avant la nouvelle réunion de la CDCI qui se tenait le 16), ainsi qu’aux maires des trois cantons, courrier  que vous lirez avec intérêt ici .

Dans ce document, la carte du  “respect de l’identité rurale” et défenses des petites communes est jouée à “donf” !  Et de refuser la constitution d’une communauté d’agglomération dont le statut est jugé “non respectueux des communes rurales” (voir ma note ci-dessous). Ils vont commander une étude “financière” et “de territoire” pour que celui-ci soit “acceptable par chacune de nos communes et dans lequel, grâce au respect d’un principe de représentativité, la ville centre (sic!, voir encore ma note ci-dessous) ne pourrait pas imposer aux autres communes des décisions contraires à leurs aspirations (re sic !).

Tout ça en approuvant le schéma actuel de la CDCI (voir la carte ici), que le préfet doit arrêter fin décembre, en espérant qu’il puisse être amendé au cours du 2ème trimestre 2012, avec leurs propositions.

Mon avis : c’est Albaland !

J’avais pensé aussi à … Albanie, si ce pays n’avait pas été trop … connoté. Déjà qu’ Alba va pas être content (et dire que M. Eude, vice président -PS- du CG 77 me reproche de “rouler” pour lui: je ne roule pour personne, même si j’aime bien Alba parce qu’il se bouge et qu’il est sympa,-et kia du bon whisky

Read moreLa droite locale a retrouvé la parole : bienvenue en ALBARELAND !

Partagez cet article