Naissance de “Grand Roissy Economique” : encore une structure !

cliquez pour voir le site

Ça fait une structure de plus ! A l’initiative des Chambres de commerce (qui ont répondu à une “suggestion” du préfet de Région)  a été lancé le “Grand Roissy Economique”, une chose rassemblant des syndicats patronaux, des organisations professionnelles et certaines associations d’entreprises. Vous verrez dans le communiqué ici et plus généralement sur le site web de “GRE” ce qu’il en est.

Mon avis : ça s’arrange pas..

Les objectifs de ce machin sont vagues… On ne pourra reprocher aux CCI de se manifester davantage sur le Grand Roissy. Mais enfin : Hubstart, Aérotropolis, et maintenant Grans Roissy économique, ça commence à faire beaucoup et ne contribue guère à la “visibilité” globale du territoire (au moins le titre GRE est compréhensible).

Il va falloir mettre de l’ordre dans tout ça. On en saura peut-être plus avec l’interview à venir, dans RoissyMail  de Frédéric Vernhes, président de la CCIV car les CCI on été chargées par le préfet de région, à l’issue de la Conférence territoriale (voir le CP final) de mner un “travail de définition d’une stratégie économique”. C’est pas plus mal que ce soit les CCI, finalement…

EV

Partagez cet article

Vers une (vraie) “Grande intercommunalité” dans le Nord Ouest de la Seine-et-Marne ?

La réunion des maires à Gressy(foto tirée du blog d'Y Albarello)

On apprend ça sur le Blog d’Yves Albarello, député UMP de Seine-et-Marne, maire de Claye-Souilly et cheville ouvrière du regroupement intercommunal du nord-ouest du département (sans Mitry e Compans…). Une réunion s’est tenue le 10 février, à Gressy, à laquelle les 26 maires de droite des CC Plaine de France, Goële et Multien et celle, en formation, de Portes de la Brie (autour de Claye).

Le projet "Alba". Cliquez pour le voir en grand

Au cours de celle-ci, les maires ont approuvé le “projet de territoire” mis en forme par l’agence Stratéal . Vous pourrez consulter ce document ici (c’est toujours intéressant), intitulé “Pour une Grande Intercommunalité du Nord-Ouest de la Seine-et-Marne“. Le document (dans lequel il manque, page 22, la mention de la ZAC de la Chapelle de Guivry, au Mesnil-Amelot : oubli ou acte manqué?) reflète bien les positions réaffirmées donc par Y . Albarello : une communauté de commune regroupant la CC Plaine  de France, celle de Pays de la Goële et celle des Portes de la Brie.

Dans le projet concurrent, présenté par les dirigeants (gauche) de la CC Plaine de France en octobre dernier (revoir ici) il est prévu une communauté d’agglomération, incluant les CC susmentionnées (mais sans Porte de la Brie, le fief d’Albarello…) mais aussi les communes de Mitry, Compans, Villeparisis et Compans.

Visiblement , les négociations entre les deux parties n’ont pas eu lieu… Mais le Parlement vient de donner un peu de temps au temps. Comme l’avait annoncé François Fillon après la défaite de la droite aux élections sénatoriales, a été adoptée définitivement (le 21 février) par le Sénat une proposition de loi du député Jacques Pélissard. Cette loi (voir le dossier ici) repousse le délai d’arrêté des Schémas de coopération intercommunale au 15 mars 2012. Ce qui pourrait laisser le temps aux différents protagonistes du Nord-Ouest 77 de se mettre d’accord, d’autant que le sous-préfet de Meaux avait récemment fait comprendre que rien n’était fermé.

Mon avis: bis repetita

La “Grande Intercommunalité” d’Alba n’est pas si grande que ça. Assurément, sans au moins Mitry et Compans, elle ne fera pas le poids. A l’heure où, pour ne prendre qu’eux, la CC Roissy Porte de France et la CA Terres de France s’allient dans leurs projets au sein de “Cœur économique Terres de France”, (sans parler de l’ajout envisagé par l’actuel SDCI 77) de Mitry et de Compans dans Terres de France !) le périmètre imaginé par le bouillant député a toutes les chances de rester la “réserve d’Indiens ” qu’il dénonce tant.

La “masse critique”,  comme  évoquée dans le document d’Albarello, pour les besoins de la cause, n’est certainement pas masse, mais sûrement critique (dans l’autre sens). La défense affichée de la “ruralité”, dans le projet de territoire de la droite, n’est pas un non plus un bon argument, c’est même un peu démago  : s’il flatte les maires de  “Portes de la Brie”, la ruralité ne sera menacée en rien par une grande interco 77, ni par Mitry. Les villages de Roissy Porte de France, pour ne prendre que cet exemple, ne se sentent pas menacés par l’entrée prochaine de Goussainville dans leur Communauté. Au contraire, les dirigeants de Roissy Porte de France (droite) et ceux de Goussainville (gauche) jouent la carte de la puissance et de la cohérence territoriale (regardez la carte…).

On le sait bien, l’affaire des deux projets est plus politique que territorial. Il faut donc aller vers un “compromis bien compris” , comme le dit si bien le document de Gressy  (page 4) , réunissant  tout l’arc seine-et-marnais du Grand Roissy : Porte de la Brie,  Mitry et Compans, Plaine de France et Goële.

Si ça ne se fait pas, je prends les paris : dans 10 ans (si dieu nous prête vie) , on va encore entendre les jérémiades habituelles  sur le non développement (mobilité, équipements, richesse fiscale…) du Nord Ouest de la Seine-et-Marne.

EV

Partagez cet article

Biens mal acquis : saisie d’un hôtel particulier de 100 pièces, de voitures et de valeurs incroyables chez le rejeton du dictateur de Guinée équatoriale

L’enquête judiciaire concernant les “biens mal acquis” avance et personne ne s’en plaindra. Elle fait suite à une deuxième plainte déposée par l’ONG Transparency International, alors que le parquet français avait refusé d’aller jusqu’au bout de la première !  (voir ici). Récemment (voyez le reportage de TF1 ci-dessous), les juges ont ordonné la saisie de biens d’une valeur incroyable appartenant au fils du dictateur de Guinée équatoriale, (le père, le sinistre Teodoro Obiang Nguema cliquez !!!). L’avocat français, dans le reportage dit que ces biens appartiennent à “l’État” guinéen, sans rire…. La plainte vise aussi les autres dictateurs comme Sassou N’Guesso (Congo Brazza) et bien sûr les Bongo (Gabon). Lisez aussi les articles parus ici dans  Libération et là dans Le Monde : c’est édifiant ! et aussi un article de Slate Afrique. (un autre est aussi ici, sur les voitures (16 pour 5 millions d’euros) saisies en septembre.

Contre “l’Africafric” !

Une partie des voitures de luxe saisies

Bonne occasion pour, comme moi, mieux connaitre Transparency international (TI, présidé actuellement par Daniel Lebègue, ancien DG de la Caisse des Dépôts), mais aussi l’association SHERPA, qui lutte comme TI contre la corruption.

Ça serait bien, d’ailleurs, que ce ne soit pas que ces seules associations qui agissent. Sur ce sujet …

Lire la suite ici…

Partagez cet article