Colizen et SeD Logistique développent une offre commune afin de séduire les e-marchands.

Depuis le  21 juin, SeD Logistique élargit son offre logistique pour son client Brandalley en apportant une solution de livraison sur rendez-vous (créneau de 2 heures) du lundi au samedi entre 7h et 22h et le dimanche entre 9h et 13h. Pour cela, SeD Logistique et Brandalley ont choisi de mettre en place un partenariat avec Colizen .

Les commandes passées avant 11h peuvent être ainsi livrées le jour même en région parisienne à partir de 18 heures.

Cette offre de livraison sur rendez-vous est élargie à la métropole lilloise, avec une livraison possible dès le lendemain 7 heures.

Colizen, outre la garantie d’une livraison à l’horaire de son choix, utilise également une flotte de véhicules électriques permettant à l’internaute de bénéficier d’une solution respectueuse de l’environnement.

SeD Logistique prévoit d’ores et déjà de proposer ce service de livraison urbaine à ses autres clients e-marchands.

La maturité du secteur du e-commerce implique, pour le prestataire logistique que nous sommes, d’apporter des solutions globales, intégrant la problématique de livraison du dernier kilomètre sur rendez-vous. L’expérience de Colizen dans ce domaine et sa politique environnementale nous ont convaincu de mettre en œuvre cette solution afin de répondre à la demande de notre client Brandalley“, a indiqué Jérôme Libeskind, Directeur Général Logistique de SeD Logistique .

Le secteur du e-commerce se développe bien sur le Grand Roissy. De quoi faire un bel article plus  tard …

EV

Partagez cet article

Le Parc du Château inauguré. Le voeu de Guy Messager exaucé.

Isabelle Rusin, maire d'Epiais-lès-Louvres, Damien Robert, Patrick Renaud, Guy Messager

Il faisait beau, vendredi après-midi, pour l’inauguration du Parc du Château de Louvres, une vraie chance.  Les principaux acteurs de ce nouvel équipement ouvert au public ont été : la CC Roissy Porte de France, la ville de Louvres et l’EPA Plaine de France. Les dirigeants de ceux-ci: Patrick Renaud, Guy Messager et Damien Robert, DG de l’EPA ont accueilli les invités et prononcé les discours traditionnels, après la coupure du ruban et une petite promenade dans les allées (magnifiques) du Parc. Non annoncés sur le carton d’invitation, le “nouveau” député, J-P Blazy et son suppléant le conseiller général du canton Luc Broussy ont néanmoins rejoint le groupe…

Au cours de la promenade, avec J-P Blazy et Luc Broussy
Guy Messager et M. da Silva

Guy Messager avait toutes les raisons de se réjouir publiquement de l’ouverture du Parc. Je me souviens bien que, une des premières fois que je l’ai vu, il m’avait expliqué, en me faisant visiter sa commune, combien il souhaitait “récupérer” ce parc, situé en plein centre de la ville. Le Parc est désormais ouvert (depuis le 5 mai). Après avoir donné des détails sur l’aménagement et remercié les acteurs, le maire de Louvres a tenu à honorer M. Alberto da Silva, Maître ouvrier de l’entreprise Piazza Bâtiment qui s’est particulièrement illustré par la qualité de son travail. Il lui a offert la médaille de la ville et un beau bouquet de fleurs à son épouse.

Damien Robert, dont c’était une de ses premières apparitions publiques, s’est lui aussi félicité de ce travail collectif. L’EPA avait effectivement été désigné aménageur de la ZAC , comme le rappellera également après lui Patrick Renaud. Et, tout comme ce dernier, il a rendu hommage à l’ancien DGA de l’EPA, Eric de Saint-Sauveur, décédé prématurément.

Patrick Renaud a rappelé que la CC, sur sollicitation du maire de Louvres, a acheté le Parc en 2006. Il appartenait alors à la  SNCF qui en avait fait un centre de formation pour ses cadres, mais qui était tombé en désuétude avec le temps. Puis des projets naquirent : ainsi fut installé dans le parc l’Institut  Paul Ricoeur, un établissement catholique d’enseignement qui accueille aujourd”hui 450 élèves, de la maternelle à la 1ère (et la terminale l’an prochain).  C’est l’EPA qui a été aménageur de la ZAC du Parc (voir ici) qui a permis la réhabilitation (“coûteuse” , a insisté P. Renaud) du Château. Celui-ci accueille désormais des services publics, dont la maison de l’emploi de l’Est du Val d’Oise et des associations de services à la personne.  2 opérations de logement (bientôt livrées) , au nord du parc ont permis en partie de financer l’ensemble. Patrick Renaud a voulu, lors de son intervention, rendre hommage au regretté Eric de Saint-Sauveur,ancien DGA de l’EPA, qui s’était occupé du projet dès son début.

Pendant les discours, devant le Château

On se réjouira ici, avec tous, de la réussite de cette opération et de l’ouverture du Parc au public. L’aménagement est magnifique. Et il faut souligner la persévérance de Guy Messager et des conseils municipaux successifs qui ont mis des années à faire aboutir le projet. Relisez avec plaisir le portrait de ce maire admirable, que j’avais fait voici 10 ans, dans le Bénéfice.net n°15. C’est un de nos meilleurs élus, ouvert, tolérant, actif…

Il ne va pas peut-être pas apprécier (encore que…), mais c’est comme ça que je le ressens : Guy Messager, c’est “l’anti-Paternotte”.

EV

Partagez cet article

Le S4 mis en service jeudi prochain, visiblement sans inauguration présidentielle

Les journalistes étaient nombreux

Tout est prêt pour l’ouverture du S4 le 28 juin. On pourrait penser, vue sa taille imposante (10 000 m2) que c’est une nouvelle aérogare, mais en fait il est présenté comme la “nouvelle salle d’embarquement du Terminal 2 E”. On y accède par le petit métro automatique “LISA”. D’une capacité de 7.8 millions de passagers, il est consacré entièrement au Hub d’Air France (et à ses alliés de Skyteam). Du coup, la capacité totale de CDG passe à 81 millions de passagers (61 millions effectifs en 2011). Réservé aux vols long-courriers et aux gros porteurs , il peut accueillir 16 avions simultanément, dont 7 A380, au contact. Il aura couté 580 millions d’euros à ADP.

F. Goldnadel, A. de Juniac, et P. Graff devant les journalistes, jeudi dernier

Jeudi dernier, les présidents d’ADP et d’Air France (Pierre Graff et Alexandre de Juniac) et Franck Goldnadel directeur de CDG ont présenté à la presse ce nouvel équipement vraiment magnifique.  D’emblée, les espaces commerciaux (sur 6000 m2) impressionnent le visiteur.  Les grandes marques de luxe sont là : Dior, Hermès, Prada, Gucci…  Sur la “Place de Paris” s’égrènent aussi de superbes espaces de restauration comme ” Caviar House”, Naked (anglo-saxon) ou le bio belge Exki.

Découverte du Salon d'Air France (une partie...)
Vue à partir de la baie, pendant l'orage

L’autre clou de la visite fut le salon d’Air France, destiné aux passagers “Affaires”. Sur 3000 m2 au design moderne, Air France l’annonce comme son plus grand et son plus beau salon, capable de rivaliser avec ses concurrents. L’espace est effectivement impressionnant, super équipé, à la fois immense et intime, grâce notamment aux jeux des lumières.

Vous trouverez ici, dans le dossier de presse très bien fait, les détails du S4, présentés par P. Graff, R. Goldnadel mais aussi par Catherine Dufournet (directrice des Terminaux 2E, 2F, 2G et gare TGV), François Rebuchon (directeur général délégué, Mathieu Daubert (directeur des commerces), François Tamisier (architecte en chef), Cédric Laurier (directeur de la maitrise d’ouvrage déléguée), Bernard Cathelain (directeur général adjoint Aménagement et Développement) et Xavier Dubrac (directeur Ingénierie et Architecture).

Splendide "Place de Paris"

Voyez aussi le Communiqué de presse, qui résume, et surtout la page spéciale du site d’ADP. A voir aussi le  qui vous fait découvrir, jusqu’à jeudi les facettes du S4. A voir aussi le site d’Air France sur le sujet. Et encore la page de la photothèque d’ADP.

Vu dans le salon, une pub de Pullman à Dubaï: 28 € la nuit...

Selon nos informations (mais ça peut changer d’ici jeudi), Le nouveau président de la République ne viendra pas inaugurer le nouveau S4. Ce qui serait dommage, car à quasiment toutes les grandes ouvertures, le président de la République ou le Premier Ministre, de Pierre Messmer à Nicolas Sarkozy, en passant par François Mitterrand, étaient là.

En ces temps de croissance morose, le nouveau gouvernement serait bien inspiré, je crois, de marquer par sa présence l’importance qu’il porte à l’un des rares secteurs porteurs de l’économie nationale.

A moins que les problèmes d’Air France… ?

EV

PS: à noter que le S4, tout comme le S3 se situent sur le territoire de la Seine-et-Marne, au Mesnil-Amelot principalement et une partie sud à Mitry-Mory.

Partagez cet article

Bartolone bientôt président de l’Assemblée, Scellier son doyen. Vaillant passe la main. Popelin, Braouzec…

Didier Vaillant aura été maire de Villiers-le-Bel depuis 1997

Quelques news complémentaires suite aux élections législatives (il faut prendre du temps pour tout voir! ). Tout d’abord cette nouvelle toute fraiche, indépendante des dernières élections : Didier Vaillant, maire (PS) de Villiers-le-Bel vient d’annoncer qu’il passe la main à son premier adjoint, M. Jean-Louis Marsac. Maire depuis 1997, il n’aura pas démérité et aura eu à “gérer” les crises sécuritaires de sa ville, devenues tristement célèbres.

Il reste néanmoins président de la CA Val de France et conseiller général. Il explique sa décision sur le site de la ville : c’est à lire ici. Cette décision l’honore (voyez l’interview qu’il a accordée au Parisien 95) et va dans le sens du non cumul des mandats. Je rajouterais qu’il aurait pu y penser avant…  Il est en effet, à mon avis, impossible de bien faire son travail, physiquement, intellectuellement et “humainement”  pour plusieurs mandats. J’y reviendrai dans un article spécial que je me promets de faire depuis Cotonou, où je serai bientôt.

Autres news qui nous intéressent de près sur les  législatives:

Claude Bartolone, le célèbre député et président du CG de Seine-Saint-Denis et  triomphalement renvoyé au Palais  Bourbon, sera élu mardi président de l’Assemblée nationale. C’est bon pour nous (et ouf ! on a eu chaud! Ségolène….).

Pascal Popelin (PS) a enfin battu Eric Raoult (UMP), dans la 12ème circo du 93 (Livry, Le Raincy etc.) avec 54%.

Patrick Braouzec (ex PCF), ancien maire de Saint-Denis et député sortant de la 2ème circo du 93 (autour de Saint-Denis), mais aussi président de la CA Plaine commune et de Paris Métropole s’était maintenu malgré l’accord de désistement en faveur de Mathieu Hanetin (PS). Celui-ci  l’a finalement battu nettement (53.50%), après une campagne qui n’a pas due être très cool (voir le Parisien ici).

François Scellier: "loi Scellier", doyen... il aura marqué l'Histoire...

– Notons aussi que François Scellier (UMP) a pu conserver, de justesse, son fauteuil dans la 6ème circo du Val d’Oise, face à la socialiste Christine Néracoulis. Ça fera son 3ème mandat.

Après avoir été longtemps Président du Conseil Général, il en est le aujourd’hui le 1er vice président et président du Ceevo. Né l’année du Front Populaire (1936…) il devient du coup, à 76 ans,  le doyen d’age de l’Assemblé nationale et prononcera, à ce titre, le discours inaugural de la nouvelle législature.

Vous aurez noté, au passage, que Nicole Bricq, ex-sénatrice du 77 et nommée quelques jours ministre du développement durable dans le 1er gouvernement Ayrault, est devenue ministre du commerce extérieur dans le 2ème, après une histoire de pétrole… Faut pas qu’elle aille en vacances en Guyane…

Bon. Les élections sont terminées. A tous de se mettre au travail maintenant, avec et pour les citoyens. Ceux qui ont gagné ont tous les moyens pour réussir…

EV

Sacré Na! N'oubliez pas de consulter son blog régulièrement (ici et colonne de droite). Y'en a pour tout l'monde!
Partagez cet article

MEIFE à Aulnay: la mauvaise ambiance perdure

L’ambiance ne s’arrange toujours pas à la MEIFE, la maison de l’Emploi d’Aulnay-sous-Bois (Villepinte, qui en faisait partie, va la quitter, à cause du bazar). En fait ça ne va plus depuis le changement de majorité municipale en 2008 qui a vu victoire de la gauche. Le maire  Gérard Ségura demande alors un audit (ou plusieurs) sur la gestion de la M2E, ancêtre de l’actuelle MEIFE. S’ensuit le dépôt de plusieurs plaintes contre X qui visait notamment les conditions du départ négocié (juste avant les municipales) de l’ancien directeur général. Plainte toujours en cours à notre connaissance, mais qui semble bien avoir fait pschitt…

La M2E a ensuite changé de nom pour devenir MEIFE, en alliance avec Villepinte. Mais les choses ne s’arrangent toujours pas, même après que le maire ait repris la présidence de cette Maison de l’Emploi. En mai de cette année, après qu’il ait déposé une nouvelle plainte, il annonce l’ouverture d’une nouvelle enquête préliminaire (lire le communiqué ici) qui vise cette fois des agissements dénoncés par un syndicat. Et, tout récemment, dans un communiqué à lire ici, sur le site de monaulnay.com , le syndicat SUD de la MEIFE relance le maire…

Bref, l’ ambiance délétère continue. Quel gâchis, quand on pense qu’à ces début, la M2E (qui s’occupait d’emploi et du développement économique) était citée en exemple, bien au-delà de la région parisienne.

EV

Partagez cet article

La CA “Terres de France” a (enfin…) son site web. Mitry bientôt dans la CA?

Cliquez dessus pour voir le site

La Communauté d’agglomération “Terres de France” (Tremblay, Sevran, Villepinte, née en janvier 2010) n’aura donc mis donc que  2 ans  et demi pour mettre en ligne (aujourd’hui) son site web.  Il a l’air pas mal, en revanche, et comporte notamment un accès aux marchés publics de cette interco présidée par François Asensi, maire de Tremblay et député de la 11ème circonscription, qui recouvre tout juste (c’est pratique…) le territoire de Terres de France. Cependant Aulnay-sous-Bois pourrait bien, selon nos informations, la rejoindre et, selon les ondes que nous ressentons, François Asensi pourrait bientôt accélérer les démarches pour que Mitry-Mory (PCF) la rejoigne également. Union sacrée entre F. Asensi ( FG) et Y. Albarello, député (UMP) contre Mitry, qui refuse catégoriquement de “quitter” la Seine-et-Marne ? Ce serait cocasse.

A suivre…

EV

Cliquez pour voir les infos concernant le projet de Colisée, à Paris Nord 2
Partagez cet article

Paternotte : les dates du procès sont fixées

Les "une" de l'édition Val d'oise du Parisien : janvier et juin 2012 (attention, l'atelier clandestin, c'est pas lui...)

L’affaire a encore fait la “une” du Parisien Val d’Oise, mercredi dernier. Dans un article du chroniqueur judiciaire Frédéric Naizot (qui suit l’affaire depuis le début et qui l’avait révélée en 2007), on apprend que “le parquet de Nanterre n’a pas trainé. Les résultats des législatives à peine entérinés, les convocations sont arrivées lundi dans les boites aux lettres des avocats”. Une première audience dite de fixation est programmée au tribunal correctionnel de Nanterre le 6 septembre à 13h30. Puis le procès proprement dit aura lieu le 9 novembre à 9h30.  Outre l’ancien député, comparaitra pour la même accusation son épouse (et qui fut, jusqu’à dimanche soir son assistante parlementaire) Sylvie. Leur notaire comparaitra lui pour complicité d’abus de faiblesse. L’avocat de la partie civile, Maître Antoine Camus, cité dans le même journal, expose: “les législatives sont passées. M. Paternotte n’est plus député. Nous allons enfin pouvoir nous concentrer sur la seule chose qui importe pour mon client (le petit-neveu de la vieille dame, décédée à l’âge de 96 ans en 2008, ndlr) : l’invraisemblance grossière des explications apportées par les mis en examen, dignes d’une fable pour enfants”.

Tout en rappelant que ceux-ci, comme tout justiciable, ont droit à la présomption d’innocence, on pourra quand même s’étonner qu’il aura fallu plus de 5 ans pour arriver au procès…  Il faut vraiment donner des moyens supplémentaires à la justice…

Mais bon, un moyen de se remémorer l’immunité parlementaire, qui n’est pas, comme certains le croient, un “privilège” mais un dispositif permettant de protéger particulièrement la liberté d’expression et d’action des parlementaires.

Voyez ça ici (site de l’Assemblée nationale) et un article plus complet sur wikipedia.

EV

Partagez cet article