Rentrée : bonnes nouvelles pour les habitants de la CA Terres de France

Les habitants de la CA Terres de France (Tremblay, Villepinte, Sevran)  peuvent se réjouir: ils auront désormais des nouvelles lignes de bus, qui vont faciliter l’accès à CDG et leurs enfants qui vont à l’école primaire travailleront désormais avec des tableaux numériques et internet. Voir les détails sur les communiqués de la CA ici et .

Partagez cet article

Fête de la Gastronomie: Roissy-en-France à fond dedans !

Le restaurant du Marriot est, à mon avis, l'un des plus beaux restaurants de Roissy

Le 22 septembre, (au moment où les P’tits Loup seront en train de combattre tristement  les futurs emplois d’Europa City), les Français sont appelés à  fêter ce qui fait leur réputation dans le monde: leur gastronomie. Ça sera la Fête de la gastronomie, dont vous pourrez voir le site officiel (plein d’infos) en cliquant sur l’image ci-jointe. L’année dernière, la fête est passée, je crois, un peu inaperçue (en tout cas ici) et il semble que Sylvia Pinel, la nouvelle ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme ait un peu dynamisé tout ça.

Ici, c’est  à Roissy-en-France que les choses vont se passer. Sous l’égide de  son Office de Tourisme, la plupart des (nombreux) restaurants du village, rejoints par l’excellent pâtissier roisséen Yves Gautier et le non moins excellent traiteur Willems ont prévu un joli programme : du 17 au 21 septembre, les restaurants serviront, le midi, un menu spécialement conçu pour l’occasion,  à 19 €. Un “rallye des gastronomes” est prévu le jour “J” (le 22 donc) et le soir, un buffet dînatoire  géant, mettant à  l’honneur les régions françaises, sera dressé dans le (magnifique) parc de la mairie. Prix : 19 € mais ceux qui auront dégusté les menus des restaurateurs pendant la période précédente paieront 5 € seulement.

Voici un bonne chose, originale. Vous verrez tout ça ici, sur le site spécialement mis en ligne par l’Office de Tourisme et , (à partir  de lundi) sur leur publicité dans RoissyMail. Allez voir, à la fin de la page, une vidéo où l’on voit le pâtissier Gautier réaliser une pièce montée en forme de Concorde : c’est génial !

EV

Partagez cet article

EuropaCity s’expose dans le Petit Paris

La Maison de l’architecture (Ile-de-France) présentera, du 2o septembre au 27 octobre, le projet Europa City dans son ensemble. On pourra y voir les maquettes des 4 cabinets d’architectes retenus pour le concours (le choix du lauréat doit se faire à l’automne). Voici une bonne initiative pour ce projet consensuel  qui devrait entrainer le Triangle de Gonesse vers la réussite et, partant, l’ensemble du Grand Roissy.

A noter que l’expo se transportera  Gonesse en décembre (on aurait pu penser que ce serait l’inverse…).

Consensuel ? Pas pour la bande des P’tits Loup qui entendent bien continuer à s’opposer au projet. Dernière action de ce “collectif pour (?) le Triangle de Gonesse, un “forum”  (le 22 septembre,  à Villiers-le-Bel) destiné à démontrer que le projet ne créera pas autant d’emplois qu’annoncés.

Il est consternant de voir ces écolos intégristes (souvent des anciens gauchistes reconvertis) s’opposer à Europa City, comme ils le font d’ailleurs, depuis des années pour tous les projets  destinés à créer de l’activité et de l’emploi dans notre région (si on les écoutait, il n’y aurait ni CDG, ni Paris Nord 2 ni les autres parcs d’activités). Hostiles  à tout (au Grand Paris, à  Aéroville etc.)  ils rêvent d’une région consacrée… au maraichage, sont pour la décroissance, et leur modèle social serait un pays uniquement composé de fonctionnaires (avec les maraichers, bien sûr, mais sans avion, sans voiture, sans internet, sans télévision, sans portable et sans cacahuètes parce le bilan carbone de ces dernières est insupportable…).

Quelle tristesse …

EV

une des belles maquettes : celle de Snohetta
Partagez cet article

Production de coton au Bénin: vers les 500 000 tonnes cette année?

avec Seïdou, dans un grand champ de coton, "l'or blanc" du Bénin

Notre séjour au Bénin tire à sa fin. La semaine dernière nous sommes allés depuis Cotonou vers le nord du pays en passant par la ville de Savalou, où se tenait le désormais traditionnel “Festival de l’Igname  pilé”, un met adoré par les Béninois, surtout dans le nord. La ville, que je ne connaissais pas encore, est vraiment belle, au pied des collines qui…

la suite est ici

Partagez cet article