Auzannet au plus bas des cieux ! Le CG 77 unanime contre ses conclusions. Admirable intervention, ce matin, de Bernard Corneille

Bernard Corneille, maire (de gauche... forte) d'Othis, conseiller général chargé du Grand Roissy

Ben il a fait le buzz, l’Auzannet ! Incroyable, j’y crois encore pas !  J’vous jure, chers lecteurs, je vais prendre le temps de “l’entre deux tours” pour envoyer une lettre ouverte (par la poste, chic!  je vais pas mettre de timbre) au président Hollande à ce sujet et lui suggérer de venir inaugurer le S4. Puissent son copain Didier Arnal (PS, on s’en fout) et le maire du Mesnil-Amelot (commune qui abrite la S4), Alain Aubry (UMP, on s’en fout) , appuyer ma demande …

En attendant, prenez connaissance de la délib’ (adoptée à l’unanimité !) du Conseil général de Seine-et-Marne ce matin même. Pas de commentaires, tout est dit.

Auzannet au tiroir !

Et voyez  l’admirable intervention, lors de la séance, de Bernard Corneille, maire d’ Othis (de gauche sympathique et ouverte) : tout est dit et bien dit (et je lui ai dit). Il dit: que le gouvernement laisse le rapport Auzannet dans un tiroir, et qu’il jette la clé! Trop fort Mr. Corneille !

C’est dégueulasse !

Comme je ne sais plus quel (le) ministre de la République avait employé cette expression récemment, je me permets. La région parisienne est sinistrée. Y’a plus d’éclairage depuis des années sur les entrées menant au Petit Paris. Ces entrées (tant autoroutières que ferroviaires) sont sales, taguées , insécurisées, dangereuses (tant au niveau de la conduite sur route que dans les RER, pleins de voyous). Les routes, les trains de la RP sont saturés. Les voyageurs sont excédés, ils ont peur  ! Mais seuls les plus  pauvres souffrent le plus de cette situation (revoyez le blog du maire de Blanc-Mesnil). Que M. Auzannet (ancien “directeur des RER, et communiste (bo-bo!) qui plus est, on rêve…)  prenne le RER (A, B, D… ce qu’il veut, pour aller tous les jours au boulot à l’heure , ne serait-ce qu’une semaine  et il va voir !

A ce rythme, le gouvernement va nommer dans trois ans (deux?) un ministre “du redressement de la région parisienne”

Paul Delouvrier, reviens !

Bon, vous avez compris que je suis fâché. Tous ces efforts, depuis tant d’ années, pour un rapport qui se fout du monde, de ceux qui travaillent, de “ceux qui font”, comme aime employer cette expression, mon ami Frédéric Vernhes, admirable (et bien sûr excellent) président de la CCI 95, industriel (et industrieux), travailleur à Gonesse que je viens d’avoir longuement (c’est toujours un plaisir intellectuel) au téléphone (qu’il me pardonne cette prise à témoin intempestive).

Je vous souhaiterai à tous (sauf à ce diable d’Auzannet ) un Joyeux Noël (eh oui, joyeux Noël, pas le désormais politiquement correct “joyeuses fêtes”) avec d’autres news, lundi (dont la nécessaire intervention armée -et rapide, sinon ça va être encore pire- au Sahel..)

C’est dégueulasse ! (bis repetita)

Bien à vous, sniff… S

EV

Partagez cet article